Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

Nous présentons l'image du schéma d'aménagement (document non contractuel) que nous a prêté le service urbanisme et produisons le même schéma complété des commentaires de l'association les Vaîtes.

Lundi 16 janvier, nous avons rencontré M Thomas BION, en charge du projet au Service Urbanisme et M Thomas FLEGEAU, responsable d'opérations à la SPL Territoire 25, aménageur du projet. Eric DACLIN, Chantal JOBARD et Pierre CHEVASSU ont participé à cette réunion d'échange avec les techniciens en charge du projet.

Les premiers travaux d'aménagement de notre quartier devraient commencer début 2018 sur 3 parcelles mentionnées sur le plan :

- une parcelle construite par Grand Besançon Habitat, l'ex Office publique d'HLM qui gère environ 5500 logements sur la ville.

- deux parcelles construites par ICADE, filiale de la Caisse des Dépôts

-une parcelle aménagée par Atik, un petit constructeur dont le siège social est situé à Sausheim, au nord de Mulhouse.

- un appel d'offre est en cours sur une 4ème parcelle

Sur chaque lot, environ 40 logements seront construits, mais regroupés en plusieurs bâtiments.

Nos interlocuteurs ont précisé que les hauteurs des bâtiments construits devraient de R+3+2 attiques ou R+4+attique au maximum sur le front d'avenue, c'est à dire le long du chemin du Vernois et le long du chemin traversant vers l'avenue de la Vaite. Les constructions de hauteurs un peu différentes devraient être réalisées de façon à éviter de créer une uniformité des masses,

Les constructions à l'intérieur des parcelles s'étageront avec des hauteurs un peu moins importantes, R+3 et R+2.

Au tout début de la zone des Vaîtes, juste après le pont ferroviaire, les travaux d'un groupe scolaire primaire devraient démarrer en 2019 pour une livraison en septembre 2021 et remplacer l'école Tristan BERNARD.

La suite des travaux sera réalisée en remontant le vallon des Vaîtes, de manière à construire au fur et à mesure les réseaux d'évacuation des eaux nécessaires aux nouvelles constructions.

Nous avons attiré l'attention de nos interlocuteurs sur les phénomènes de circulation des eaux qui peuvent devenir très  puissants et violents sur le quartier, comme nous l'avons montré le 29 mai 2016 (cf article sur ce site  "la nature vous avertit" : http://www.lesvaites.com/2016/05/la-nature-vous-avertit-construire-massivement-aux-vaites-est-dangereux.html).

Nous avons aussi évoqué la nécessité de veiller à préserver un peu d'intimité et de laisser passer les rayons de la lumière du soleil, pour l'habitat existant dont les hauteurs sont beaucoup plus faibles, notamment les maisons des familles Jobard, Roussey et les maisons situées chemin du Vernois qui seront enchassées entre le bâtiment le Z et une ligne de nouvelles constructions.

Les dispositions des pièces à vivre et des pièces de nuits des nouveaux bâtiments devraient être réalisées de manière à préserver autant que faire se peut l'intimité des maisons.

Les hauteurs des constructions près des maisons du chemin du Vernois nous semblent trop importantes avec de R+3+ 2 attiques à R+4+ 1 attique.

Des constructions sont également projetées à côté de l'arrêt de Tram (à l'emplacement de l'ancienne station service Avia, pour ceux qui l'ont connue) ainsi qu'à l'emplacement du parking couvert Schweitzer. 

Nos interlocuteurs ont également évoqué les voies de circulation qui seront crées pour desservir les nouvelles constructions. Les voies devraient être à sens unique afin de limiter les nuisances et sécuriser la circulation.

Par ailleurs, dès à présent, des travaux d'agrandissement du cimetière juif sont en cours de réalisation.

Nous avons pu avoir avec nos interlocuteurs,  M Thomas BION et M Thomas FLEGEAU, des échanges intéressants, ils ont répondu à nos interrogations avec franchise et sans retenue. Ils ont écouté nos remarques. Nous les remercions de la qualité qu'ils ont apporté à cet entretien.

Bien entendu, si la Mairie apparait déterminée à construire sur notre quartier, le rythme des constructions dépendra totalement de l'attractivité de Besançon face à la Capitale Régionale qu'est Dijon. En effet, les constructeurs ne peuvent pas se permettre de construire des logements qui restent vides et invendus, leur restant sur les bras !

Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel
Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel
Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel

Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article