Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

Une des premières mesures de la maire Anne VIGNOT a été de prendre un arrêté municipal contre les écologistes, qui sont pourtant ses électeurs, vis-à-vis de leur action de défense du vivant et la biodiversté. Cette action est menée contre la bétonnisation engagée par la SPL Territoire 25, l'aménageur choisi par l'ancienne municipalité. Par cet arrêté municipal, Anne VIGNOT se place dans le camp de la bétonnisation, de l'artificialisation des sols et de la destruction de l'habitat d'au moins 31 espèces animales protégées. Vraiment surprenant pour une maire tête de liste écologiste !

Cela d'autant plus que les motivations et considérants de cet arrêté ne sont pas fondés, la preuve par l'image :

La solidité de la vigie des Vaîtes

La vigie est maitenue par de solides haubans fixés au sol par de gros pieux, même lors des forts coups de vents et orages de cet été, la vigie est restée stable, y compris au sommet. Des filets de protections ont été installés au sommet et afin de sécuriser la montée ou la descente. Pour la sécurité, des grillages et une porte installés à la base de la vigie permettent de limiter l'accès.

la solidité de la vigie des vaîtes maintenue par des haubans et la sécurité assurée par de nombreux filets de sécurité
solidité et sécurité de la vigie des vaîtes
le respect des gestes barrières à la vigie des Vaîtes

Pourquoi ce rappel par un arrêté municipal à la seule attention des militants qui défendent le vivant aux Vaîtes ? Pourquoi ce traitement différentié par rapport à d'autres endroits comme les places publiques de Besançon, la gare d'eau, le skatepark etc... où ce rappel n'est pas effectué ? Encore une application du précepte selon lequel vis à vis de ses amis "qui aime bien chatie bien" ?

Aux vaîtes, les militants ont pris toutes les dispositions afin d'inciter et permettre le respect des mesures barrières, eau, savon, masques, comme en témoigne cette photo.

dispositions mises en oeuvre pour assurer les mesures barrières à la vigie des vaîtes
dispositions mises en oeuvre pour assurer les mesures barrières à la vigie des vaîtes

L'arrêté municipal du 7 août est donc non fondé. Espérons que la maire Anne VIGNOT renoncera à basculer du côté obscur en faisant sien ce projet de l'ancienne municipalité de bétonnisation, d'artificialisation des sols et de destruction de l'habitat d'au moins 31 espèces animales protégées.

arrêté municipal 7 août 2020 Besançon
arrêté municipal 7 août 2020 Besançon
arrêté municipal 7 août 2020 Besançon
arrêté municipal 7 août 2020 Besançon

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article