Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Nos rencontres avec les politiques...

25 Février 2007, 20:56pm

Publié par éric daclin

Le conseil d'administration de l' association les Vaîtes vient de rencontrer les représentants de l'UDF du Doubs et plus particulièrement de Besançon. 

Précisons d'emblée que l' association n'a jamais cherché à rencontrer les groupes politiques hormis la majorité municipale socialiste qui détient le pouvoir de décision. 

Ainsi, nous avons été amenés à rencontrer et à échanger avec l'équipe de notre Maire JL FOUSSERET (Michel LOYAT et Christian BORNOT principalement).

Et surtout, nous avons particulièrement apprécié chacune de nos rencontres avec notre Députée Paulette GUINCHARD-KUNSTLER , toujours à l'écoute et attentive au dialogue en toute simplicité. 

Nous avons également échangé par divers canaux multiples et variés avec Eric ALAUZET (les Verts). 

D'autres personnalités politiques se sont intéressées à notre mouvement, ainsi Jean ROSSELOT et Jacques GROSPERRIN (UMP) sont venus participer à plusieurs assemblées générales de notre association et ils ont soutenu activement notre cause. 

Nous leur avons demandé d'observer une certaine discrétion (qu'ils ont su respecter) car l' association les Vaîtes n'a pas de couleur politique. 

Nous rassemblons les habitants des Vaîtes pour des idées en matière d'urbanisation du quartier, certainement pas pour des couleurs politiques. Le Conseil d'administration, comme l'association, rassemble des personnes qui ont des orientations politiques diverses et variées. 

Françoise BRANGET (UMP) est également venue à plusieurs réunions. 

Nous ne serions pas complets, si nous n'évoquions la présence dans nos rangs d'un illustre candidat à l'élection présidentielle ! 

Et oui ! Jean Philippe ALLENBACH est assidu dès le début et s'oppose à la forme et au fond du projet de la Mairie. 

Alors concernant l'UDF ! Pourquoi ce RDV ? 

Parce qu'ils ont demandé à nous rencontrer. 

 

Après les présentations d'usage et les explications de nos ressentis réciproques, nous avons évoqué certains votes qui nous sont restés sur l'estomac.

Pourquoi l'UDF a-t-elle voté lors du Conseil Municipal du 26 oct. 2005 en faveur d'un texte très flou, voire sibyllin : concernant l'opération d'aménagement des Vaîtes ? 

Catherine COMTE DELEUZE nous a expliqué que le groupe UDF n'avait pas connaissance à ce moment des tensions qu'entraînait le projet de la Mairie sur notre quartier. 

Il est vrai à leur décharge, que nous n'avons jamais cherché à prendre contact avec des groupes politiques (sauf la majorité municipale). Ils pouvaient donc, à cette époque, considérer plausibles les propos apaisants de la Mairie. 

Il semble aujourd'hui que le groupe UDF ait une autre interprétation du projet d'aménagement des Vaîtes. 

Comme nous, ils sont favorables à l'urbanisation de notre quartier, mais ils sont d'accord de respecter l'âme de notre quartier et l'existant. Ils ne souhaitent pas créer une concentration urbaine dense dans le quartier ; ils ont bien conscience de la nécessité de ne pas renouveler les erreurs du passé, de ne pas réaliser une concentration horizontale qui succèderait aux concentrations verticales des ZUP. 

Ils ont également bien conscience que le prix avancé officiellement par la Mairie (3.81€) est une spoliation pour des terrains situés à 2 000 m de la place St Pierre . Philippe GONON s'est écrié : « pourquoi 3.81€ d'un côté de la rue et 150 € de l'autre côté ? ». 

L'association a rappelé que M le Maire, lui-même, a reconnu que le prix de 3.81€/m2 est très nettement insuffisant. Il a toutefois ajouté que le prix de ne sera pas de 50€/m2 car la municipalité doit financer des acquisitions, des réseaux publics (eau, assainissement), et certains espaces publics.

L'association a rappelé aux Elus UDF, que les habitants du quartier ne doivent pas supporter de double peine payer une fois avec leur contribution aux impôts locaux pour les ouvrages qui serviront à l'ensemble des bisontins (par exemple la route ou les réseaux d'eau et d'assainissement) et supporter une dépréciation de la valeur de leurs terrains afin de contribuer une nouvelle fois aux mêmes ouvrages. 

http://www.lesvaites.com/article-2336943.html  

 Le Président UDF du Doubs et FC,  Gérard FAIVRE a affirmé : « On est dans une situation où il y a eu un choix politique au départ, qui s'est transféré ensuite sur des technocrates, une immense non communication. On n'a pas interrogé les gens concernés. 

Nous proposons 3 réformes pour la Ville de Besançon : 

- réforme de la politique de l'urbanisme pour la ville ! Et pour l'agglomération ! 

- réforme de la politique de du logement !

- réforme de la politique de la circulation, transports et stationnement. 

Ces 3 points, sur lesquels nous travaillons, seront l'ossature du programme municipal 2008 de l'UDF. 

Et enfin, la spoliation des terrains soit disant « non constructibles » à l'intérieur de Besançon. Ce n'est pas entendable !». 

Cette rencontre était l'occasion de faire connaissance. 

Sur beaucoup de points, il était trop tôt pour demander à l'UDF des engagements précis. 

Ces précisions pourront être apportées prochainement. En effet, l'association compte bien interviewer les futurs candidats aux élections afin de leur demander leurs positions. 

Bien sûr, nous n'irons pas rencontrer Ségolène, Nicolas, François ou d'autres ! Mais nous inviterons les candidats aux prochaines élections législatives, qui se présentent sur la circonscription et qui souhaitent recueillir les voix des habitants, à nous préciser leurs idées sur l'aménagement du quartier. 

Et pour être transparents, nous mettrons sur le blog les vidéos des interviews ! 

En conclusion, nous précisons que l'association est prête à rencontrer tout groupe politique représenté au Conseil Municipal. 

Le seul empressement dont on pourrait nous taxer, serait d'afficher une disponibilité toute particulière pour la majorité socialiste. Nous sommes toujours disponibles pour les rencontrer dès qu'ils le demandent pour échanger et discuter car nous avons bien conscience que jusqu'à preuve du contraire, ce sont eux qui ont le pouvoir. 

 

(ont participé à cette réunion : Gérard Faivre, Odile Faivre (candidate aux élections législatives), les conseillers municipaux Catherine Comte Deleuze et Michel Josse ; Philippe Gonon, ainsi que 2 adhérents UDF habitant le quartier

L'association était représentée par les membres du conseil d'administration). 

Voir les commentaires

L'intérêt général au mépris des personnes âgées ? Pas à Besançon !

18 Février 2007, 20:53pm

Publié par Association les Vaîtes

Vous savez que nous avons appris à inclure de la vidéo sur le web. Nous vous présentons ce reportage de France 3 (Paris-Ile de France) qui illustre notre réflexion et les inquiétudes -voire les angoisses-que ressentent les habitants du quartier.

Mais nous avons confiance en nos Elus pour qu'à Besançon l'intérêt général ne s'exerce pas au mépris des personnes âgées et des nombreux habitants du quartier.

Nous croyons en leurs qualités humaines, sociales, morales et éthiques. Nous espérons qu'ils réaliseront l'aménagement de notre espace en préservant l'âme de notre quartier.

Si certains pensent qu "on ne peut pas faire un aménagement cohérent, si on doit jouer avec l'existant" (la presse bisontine -sept 2005) ; on ne peut pas non plus jouer avec l'environnement et l'existant qui constituent la base de l'équilibre de toute la population du quartier.

Nous pensons qu'ils ne resteront pas insensibles.

Nous avons confiance en l'intelligence de nos Elus municipaux.

Cliquez sur le lien rouge ci-dessous pour voir la vidéo ! :

 Lien : NOISY le grand et BESANCON


Lien : NOISY le grand et BESANCON
Vidéo envoyée par LESVAITES

 

Voir les commentaires

Des travaux dans le quartier des Vaîtes !

15 Février 2007, 20:37pm

Publié par éric daclin

Si vous passez rue Anne Frank, vous ne pourrez pas manquer de remarquer les travaux en cours tout au long de la rue.

Rassurez vous, ce n'est pas le genre de la Mairie de commencer les travaux d'aménagement du quartier sans concertation avec la population !

Il s'agit simplement des travaux de réfection des branchements au réseau d'eau.

Sous la rue, les canalisations sont en fonte ; elle ne seront pas changées. Mais pour réaliser le branchement entre la canalisation en fonte et le regard-compteur de certaines maisons ; la liaison est parfois un tube de plomb.

Pour des raisons sanitaires, ces vieux tuyaux de plomb sont en train d'être remplacés par des tubes aux normes actuelles. Ce qui permettra d'améliorer la qualité de l'eau que vous boirez. Par ailleurs, rappellons que le remplacement des branchements plombs est imposé par les textes réglementaires. Le plomb est à l'origine des problèmes de saturnisme.

Une précision, si toutes les maisons ne sont pas concernées par le remplacement des canalisations , c'est parce que certaines maisons plus récentes ou ayant fait des travaux récemment sont déjà équipées de branchement aux normes actuelles.

Les travaux se passent très bien dans la rue. Les équipes de la société qui réalise les travaux font tout ce qu'il faut pour que les nuisances dues aux travaux soient les plus faibles.

Renseignement pris auprès de la Mairie, conformément au réglement de voirie, les fouilles sont rebouchées dans un premier de manière provisoire et font ensuite l'objet d'une réfection définitive.

Voir les commentaires

Vous avez dit : SCOT ???

10 Février 2007, 23:09pm

Publié par éric daclin

La Communauté d'agglomération du Grand Besançon est le important regroupement de Communes de France (59 communes). Et c'est une excellente idée que les 133 Communes du CAGB et de 5 communautés de Communes voisines réfléchissent ensemble à la cohérence, l'équilibre et le développement durable de leur territoire pour les 20 années à venir.

Cette réflexion aboutira fin 2007 à la rédaction d'un document appelé : "schéma de cohérence territorial - SCOT". Ce document d'urbanisme est institué par la loi SRU (solidarité et renouvellement urbains du 13 déc. 2000.

Dans le magazine de la CAGB de janv-fév 2007 ( http://www.grandbesancon.fr/gallery_files/site_1/1071/1072/1073/1083/gbm_21.pdf ) , on peut lire que ce document d'urbanisme devra anticiper l'arrivée d'infrastructure comme le TGV Rhin-Rhône, préparer le développement de l'habitat en 2ème et 3ème couronne et répondre aux défis de l'emploi...

Nous espérons tout de même que dans ce pays on ne compte pas uniquement sur des documents d'urbanisme pour répondre aux défis de l'emploi...sinon il faut vite que les ouvriers partent en Suisse avec notre ex-Johnny national !

Revenons au sujet qui nous préoccupe : l'habitat...  Quel peut-être l'impact du SCOT sur notre quartier ?

Tout d'abord il faut savoir que le SCOT n'est pas opposable aux tiers. Mais les programmes locaux de l'habitat, les plans de déplacements urbains, les schémas de développement commercial, les plans locaux d'urbanisme, les plans de sauvegarde et de mise en valeur, les cartes communales, les opérations foncières et les opérations d'aménagement définies par décret en Conseil d'État doivent être compatibles avec ses dispositions ainsi qu'avec celles des schémas de secteurs.

Dès lors si Besançon adopte son projet de PLU avant la définition du SCOT ; c'est comme si un maçon montait les murs d'une maison avant de faire les fondations !

De plus à compter du 1er janvier 2002 en l'absence de SCOT applicable, les zones naturelles et les zones d'urbanisation future délimitées par les plans locaux d'urbanisme des communes ne pourront pas être ouvertes à l'urbanisation.

Alors le SCOT et le quartier des Vaîtes ?

Dans la revue de la CAGB on apprend que "le SCOT pourrait identifier des espaces naturels riches et diversifiés [...] et déclarer certains en espaces protégés". Cette définition ne vous fait-elle pas penser à certaines zones de notre quartier comme le bois de la colline des Vaîtes (véritable corridor écologique pénétrant dans la ville) ?

Et concernant la cohérence territoriale, est-il logique ? Est-il sain ? N'est-ce pas prendre un risque pour l'avenir que Besançon concentre les logements sociaux et que la plupart des autres communes de la Communauté d'agglomération n'en veuillent pas et n'aient pas de logements sociaux ?  Ce constat est d'ailleurs fait par la propre agence d'urbanisme de la CAGB (l'AUDAB) http://www.audab.org/iso_album/18_hlm.pdf

Vous voyez que vous avez des choses à dire afin de contribuer à la rédaction du SCOT !

Vous êtes d'ailleurs invités par ce document de la CAGB à "prendre part au débat pour contribuer au projet" en venant vous "renseigner et vous exprimer sur les cahiers d'observation mis à votre disposition aux sièges du SMSCOT, de l'AUDAB et des 6 communautés de Communes et d'agglomération".

Ce qui est curieux dans ce dossier complet de la CAGB (5 pages), c'est l'oubli de préciser les adresses des lieux où vous pouvez vous renseigner et vous exprimer... Egalement, la période au cours de laquelle vous pouvez vous exprimer n'est pas précisée. Même l'adresse du site indiquée page 12 du document, pour se procurer des plaquettes d'information est fantaisiste...

Notre première et modeste contribution au SCOT sera donc de vous indiquer les 2 adresses qui concernent les bisontins. N'hésitez pas à y aller, les personnes qui travaillent à la CAGB et à l'AUDAB sont très accueillantes :

-Syndicat Mixte du Scot  et Communauté d'agglomération du Grand Besançon (CAGB) La City 4 rue Gabriel Plançon 25043 Besançon Cedex. Tél. 03 81 65 06 80
FAX 03 81 65 06 99

-Agence d'urbanisme de l'agglomération de Besançon
Hôtel Jouffroy
1 rue de grand Charmont
25000 BESANCON 

Voir les commentaires

Les inquiétudes des Vaîtes ?

3 Février 2007, 00:02am

Publié par éric daclin

Au mois de janvier le site www.lesvaites.com a battu des records d'audience : 2 510 "visiteurs uniques" se sont connectés sur le blog ! (si un visiteur se connecte plusieurs fois dans la journée = 1 seule visite au compteur). 8 022 pages ont été vues en janvier.

Signalons également que le compteur que nous avons mis n'est pas très fiable. Il a pris du retard et nous le rectifierons chaque mois en attendant de trouver un meilleur instrument. Voici les chiffres officiels donnés par notre hébergeur :

Date de création : 2005-10-05 22:22:32
99 367 pages vues au total
22 823 visiteurs uniques
Journée record : 05/12/05 (851 pages vues)
Mois record : 12/05 (13 504 pages vues)

Vous pouvez visionner les tableaux montrant la fréquentation ci-dessous :

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/14/39/96/stat-blog-decembre-2006-visiteurs-uniques.xls

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/14/39/96/stat-blog-decembre-2006-pages-vues.xls

Nous nous sommes demandé ce qui peut expliquer cette augmentation de la fréquentation alors que le nombre d'articles parus n'avait rien d'extraordinaire (5 articles).

La seule explication que nous trouvons est que les bisontins en général et les habitants des Vaîtes en particulier attendent des informations : ils sont inquiets.

D'après vos questions vous attendez 3 informations : Où en est l'enquête publique sur le PLU ? Et où en est le projet d'aménagement du quartier sur lequel travaillent M GRETHER et la Mairie ? Où en sont les contacts avec la Mairie ?

-Concernant l'enquête publique, nous vous avons informé de nos démarches et nos adhérents ont reçu une copie du mémoire que nous avons remis aux Commissaires enquêteurs. Sur ce point, nous vous demandons d'être patients. Il faut laisser les Commissaires enquêteurs déchiffrer les 445 remarques qui ont été portées sur les registres et en faire une synthèse. Laissons-leur le temps de discuter avec la Mairie.

-Concernant l'aménagement du quartier, notre Président a eu un contact très courtois avec M BORNOT (cabinet du Maire). La Mairie travaille sur le dossier de l'aménagement des Vaîtes, des réunions techniques sont prévues et la Mairie va s'efforcer d'informer au plus vite les habitants de l'avancée des travaux. Mais pour informer, il faut des bases fiables et solides. Il ne faut donc pas attendre de réunion avant courant ou fin mars (sous réserve qu'il n'y ait pas de complications au niveau de l'étude technique).

Nous savons que ce n'est pas facile ; mais sachons patienter ! La précipitation n'apporte rien de positif lorsqu'il s'agit de l'aménagement d'un quartier.

-Concernant les contacts avec la Mairie, nous venons d'évoquer un contact avec M BORNOT. D'autre part, le porte parole de l'association a également eu un contact aussi courtois avec M LOYAT.

Voilà... donc plus facile à dire qu'à faire ! Sachons patienter !

Voir les commentaires