Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Les Vaîtes à moitié rassurés

26 Juin 2007, 21:50pm

Publié par Association les Vaîtes

AG-vaite-20-juin-2007-public.JPG


"Les Vaîtes à moitié rassurés" : c'est le titre choisi par l'Hebdo de Besançon tandis que l'Est Républicain annonce : "les attentes des Vaîtes".
Les membres du conseil d'administration des Vaîtes ont pu rencontrer M le Maire, M LOYAT, M BORNOT
(cabinet du Maire), M GOVIGNAUX (interlocuteur choisi par la Mairie vis à vis des habitants des Vaîtes) et M MILLARD
(Service de l'Urbanisme).

Nous remercions M le Maire de nous avoir reçu et d'avoir écouté nos remarques et demandes.
Après quelques explications préalables, M le Maire a répondu aux questions que nous lui avions posées préalablement par écrit.
Nous avons pu ensuite rendre compte de cet entretien ainsi que des évènements de l'année écoulée à nos adhérents lors de l'assemblée générale annuelle de l'association les Vaîtes.

Voilà 2 ans que l'association des Vaîtes a été crée. 
Les premières déclarations de la Mairie étaient :
"Nous n'avons pas cherché à ce qu'il n'y ait pas d'impact". "Je crois qu'on ne peut pas faire un aménagement cohérent si on doit jouer avec l'existant [...] dans ce secteur d'urbanisation prioritaire".  (La presse bisontine - sept 2005).
Notre 1ère réaction a été de nous regrouper en association afin de regrouper nos moyens. Nous avons privilégié l'action et une certaine forme d'activisme perçu de façon sympatique sur toute la ville.
Nous avons évité tout affichage politique : 
- en nous positionnant comme le David contre le Goliath de la Mairie. 
- en exprimant une synthèse des attentes des habitants de l'Est de Besançon. 
- en nous rassemblant : l'union faisant notre force. 
- et surtout, nous avons voulu nous positionner comme des interlocuteurs responsables et avec qui la Mairie devra travailler.  D'où une action privilégiant la concertation dans le calme à partir du moment où la Mairie nous a reconnu comme tels. Et nous préférons d'ailleurs avoir un vrai dialogue avec la Mairie.

Les erreurs de communication de la Mairie ont pourtant perturbé les habitants. Plusieurs demandaient, lors de l'assemblé générale, une réaction de l'association.
- 3.81 € /m2 - c'est toujours le prix écrit et toujours pas officiellement démenti hormis oralement ou sur un compte rendu reçu par mail du Cabinet. 
- absence de communication de la Mairie de sept 2006 à mars 2007. 
- entretiens-réception des habitants du quartier au Service Urbanisme (en juin 2007) ne répondant pas aux attentes de la population. 

De ces entretiens de juin 2007, il faut retenir qu'il y a
3 groupes de maisons :
- celles qui ne pourront pas être maintenues
(par exemple celles qui seront sur l'emprise de la voie de circulation).
- celles qui pourront être maintenues
- enfin une dizaine de maisons en situations délicates. Pour ces dernières, est-ce que la Mairie laissera le choix ou non ? Lors de notre entretien avec M le Maire, nous avions compris que la Mairie imposerait sa décision. Le Cabinet nous a précisé ensuite que les personnes habitant ce 3ème groupe de maisons conserveraient le choix. (nous attendons la confirmation de ce point par courrier).

Plus globalement qu'avons-nous obtenu ? 
- C'est un élément très important. La Mairie a pris conscience de la nécessité de tenir compte de l'existant et de vouloir réellement réduire le nombre de maisons détruites. 
- Nous avons permis à la Mairie de comprendre la nécessité de sauver : 
      - 6 maisons situées dans le haut du chemin du Vernois. 
      - 1 maison située au carrefour de la rue de la Vaîte et de la rue des Jardins. 
      - 7 logements rue de la Vaîte. 
      - 5 maisons rue Anne Frank. 
      - l'arrière d'une maison rue Anne Frank. 
      - et les discussions se poursuivent.

- La Mairie a pris conscience de la nécessité de réduire le nombre de maisons détruites afin de limiter le traumatisme des habitants (surtout des personnes âgées). Elle leur proposera une possibilité de relogement dans le quartier (certes avec un terrain plus petit). 
- Les indemnisations des maisons se feront au prix du marché + dans certains cas une indemnité de réemploi
(couvrir les frais de déménagement et d'acquisition du nouveau logement). 
- l'étude menée par M GRETHER (l'architecte mandaté par la Mairie) nous semble aller dans le sens d'une écoute de la population. Et nous avons apprécié les 1ères conclusions de M GRETHER.

- la zone à urbaniser de manière dense et mixte sera dans un premier temps simplement une zone destinée à l'habitat. Mais nous regrettons fortement que la Mairie ait gommé toute référence aux limites de hauteurs qui étaient aux maximum de R+3 (13m) en bord de voie et de R+2 (10m) sur le reste du quartier. Il va de soit que nous resterons très vigilent sur ce point qui est un point fondamental pour nous. 
Afin de bien montrer l'importance de point, les habitants rassemblés en assemblée générale ont décidé de l'envoi d'un courrier à M le Maire avant le vote sur le projet de PLU
(le 5 juillet 2007).
 
Mais il reste des points importants à préciser : 
- concernant les maraîchers : combien pourront rester ? Et où ?
- les promesses de la Mairie ne sont jusqu'à présent formulées qu'oralement en réunions publiques.
Même si les habitants des Vaîtes ont de bonnes oreilles et de la mémoire. Même s'ils sauront agir si les promesses n'étaient pas tenues ; le plus simple et ce qui contribuerait à adresser un message fort de nature à calmer le quartier, serait que la Mairie confirme par écrit ses engagements. 
Par exemple qu'à côté des maisons existantes ; des maisons ou maisons de ville seront construites. Pas des immeubles de plusieurs étages.
Comme l'exprime Guy MOUROT dans l'Est Républicain du 22 juin : "on sent que la Ville ne veut pas s'engager clairement par écrit, par exemple à limiter les hauteurs de constructions. On nous promet, mais on préférerait que ce soit écrit".
- et enfin, nous demandons à voir plus clair dans ce projet en demandant que la Mairie nous adresse un calendrier prévisionnel des opérations.
Et nous savons qu'il faut tolérer à la Mairie une marge d'erreur dans le timing compte-tenu de la complexité d'un tel aménagement. 

Nous attendons de voir la suite que la Mairie donnera à notre demande.
Nous attendons la prochaine réunion publique avec M GRETHER qui se déroulera en septembre ou octobre 2007.
Nous préférons privilégier la discussion avec la Mairie. Encore faudra-t-il que la Mairie ne décoive pas ces attentes de la population des Vaîtes.

Voir les commentaires

A lire dans l'Est Républicain !

22 Juin 2007, 22:00pm

Publié par Association les Vaîtes

est-republicain-22-juin-guy-mourot.jpg

Pour notre Assemblée Générale, le Directeur de la rédaction de l'Est Républicain -en personne- s'est déplacé. 
Nous vous invitons à lire l'excellent article sur les Vaîtes rédigé par Christophe DOLLET dans l'Est Républicain du 22 juin.
Nous avons reproduit l'article en masquant le texte.
 
Comme d'habitude, nous ne publions pas de compte rendu de notre AG avant  la presse. C'est tout de même la moindre des politesses de laisser la primeur aux médias qui couvrent nos évènements. 
Et en plus comme ce sont des professionnels, ils relatent l'information mieux que nous n'aurions pu le faire.

Voir les commentaires

A lire dans l'Hebdo de Besancon !

21 Juin 2007, 23:19pm

Publié par Eric DACLIN

-0001.jpg

Nous vous invitons à lire l'excellent article sur les Vaîtes : notre rencontre avec la Mairie et notre assemblée générale dans l'hebdo de Besançon du mercredi 20 juin disponible actuellement. 
Comme d'habitude, nous ne publions pas de compte rendu de notre AG avant  la presse. C'est tout de même la moindre des politesses de laisser la primeur aux médias qui couvrent nos évènements. 
Et en plus comme ce sont des professionnels, ils relatent l'information mieux que nous n'aurions pu le faire.

Cet article est publié en page 8.

Voir les commentaires

Résultats élections législatives

17 Juin 2007, 20:39pm

Publié par Eric DACLIN

Sur la 1ère circonscription Françoise BRANGET (UMP) est élue avec 50.1% des voix devant Barbara ROMAGNAN : 49.8%.
Sur la 2ème circonscription Jacques GROSPERRIN (UMP) est élu avec 52.6% des voix devant Marie Guite DUFAY : 47.3%. Il conquiert donc cette circonscription qui était tenue par Paulette GUINCHARD (PS).

Il n'y a pas eu de vague bleue en France ni à Besançon. Les résultats se sont resserrés entre le 1er et le 2ème tour. Preuve qu'une élection n'est jamais gagnée à l'avance et que les électeurs peuvent se révéler surprenants. Manifestement, il y a eu un sursaut des électeurs socialistes et certainement d'une partie des électeurs de l'UDF qui ont entendu faire entendre leurs voix afin de limiter la représentation bleue horizon à l'Assemblée Nationale et préserver une véritable représentation de l'opposition.
Sans doute les électeurs UMP ont-ils cru que la messe était dite et certains n'ont pas jugé utile de se déplacer ?
Ainsi la légère hausse de la participation masque certainement des effets plus marqués liés à la mobilisation des électeurs PS et une abstention des électeurs de l'UMP.  
Nous avons également remarqué que sur la Ville de Besançon l'augmentation de la participation devait être tempérée par une augmentation significative des votes nuls. Les votes nuls sont multipliés par 2 ; l'augmentation représente 1% des votants sur la 1ère circonscription et 1.7% sur la 2ème circonscription. 
Compte tenu des projections de reports de voix du 1er tour, qui montrent que les voix des Verts et de l'extrême gauche se sont très bien reportées sur le PS ; on peut donc en déduire que l'augmentation des votes nuls serait principalement liée aux voix UDF, dont une partie des électeurs n'a pas voulu se reporter ni sur l'UMP ni sur le PS.

En perspective des élections municipales, on notera toutefois que l'écart de voix entre le PS et l'UMP sur la Ville de Besançon se réduit toute de même. Nous suivons ce rapport de force car il conditionne naturellement une partie de la marge de manoeuvre de la Mairie dans le dossier des Vaîtes.
L'écart est de 2 676 voix avec une forte mobilisation de l'électorat socialiste (suffrages exprimés 56.4% contre 54.3% en 2001), avec un excellent report des Verts et de l'extrême gauche sur le PS et sans doute avec des reports importants de l'UDF sur le PS. 
En 2001, l'écart était de 3 514 voix en faveur de Jean Louis FOUSSERET vis à vis de Jean ROSSELOT.

Voir les commentaires

Précisions de la Mairie

15 Juin 2007, 22:05pm

Publié par Eric DACLIN

Nous avons publié un article sur le site de l'association qui amène la Mairie à réagir.
Voici le texte intégral de la précision que souhaite apporter le Cabinet du Maire.
Nous la publions d'autant plus naturellement que nous sommes tout à fait d'accord avec ce que veut dire le Cabinet du Maire quant aux qualités du site internet de la Ville ou l'honnêteté de la Ville.
En ce qui nous concerne, l'honnêteté de la Ville ne fait d'ailleurs aucun doute.

A notre sens, rien n'empêche la Ville de publier les résultats globaux sur l'ensemble des 2  circonscriptions. Ce qui présente plus d'intérêt.
En ce qui nous concerne, nous avons d'ailleurs publié, sur www.lesvaites.com, une estimation des résultats de la 1ère circonscription, le soir même. Et nous avons ensuite ajouté les résutats sur un bureau de vote du quartier.

Rien n'aurait empêché la Ville de publier les résultats globaux des bureaux de vote de Besançon.
Mais chacun garde la liberté de présenter les résultats tels qu'il l'entend ou de dire l'intérêt ou non de telle présentation.
Eric DACLIN - Thierry OUDOT.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Monsieur DACLIN,
Le 13 juin dernier vous avez co-signé avec M. OUDOT, un article relatif à la publication, sur le site internet de la Ville, des résultats du premier tour des élections législatives
Vous vous étonnez de n'y trouver que les résultats de Besançon, en précisant, je vous cite "Pourtant sur le site de la Mairie, il est indiqué : "résultats définitifs". Alors s'agit-il d'une erreur ? En fait, il s'agirait plutôt d'une présentation maladroite, on peut se demander si la présentation des chiffres ne serait pas quelque peu partisane."
Je ne citerai pas d'autres formulations mettant en doute l'honnêteté de la Ville.
Par ailleurs, vous vous livrez à des analyses politiques, ayant trait aux municipales.

Je souhaite porter les éléments de réponse suivants à votre connaissance :
Depuis la création de son site en 1997, s'agissant des diverses élections, la Ville n'a toujours présenté que les résultats de Besançon.
Dans le tableau des résultats définitifs, il est d'ailleurs précisé "Résultats de Besançon".

La publication officielle des résultats de l'ensemble des circonscriptions est de la compétence de la seule Préfecture.    
La commune de Besançon ne publie que les résultats dont elle a la charge de collecter.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter ces informations à la connaissance des internautes de votre site.
Avec mes remerciements.
Cordialement


Christian BORNOT
Conseiller Technique au Cabinet du Maire

Voir les commentaires

Elections législatives ou élections municipales ?

13 Juin 2007, 22:11pm

Publié par Eric DACLIN - Thierry OUDOT

Quelle surprise en cherchant sur les résultats des élections législatives sur la 1ère et sur la 2ème circonscription ! Nous sommes allés sur le site www.besancon.fr (qui est habituellement de grande qualité et très bien réalisé).
Et les bras nous en sont tombés ! Jugez-vous même !

D'après la Ville de Besançon, sur la 2ème circonscription, les scores des 2 finalistes sont de 41.83% pour Jacques GROSPERRIN et de 30.84% pour Marie Guite DUFAY ???
Pourtant d'après les résultats publiés par la Préfecture ils sont respectivement de 45.27% et 29.13% !
Et idem sur la 1ère circonscription : Françoise BRANGET : 37.09% et Barbara ROMAGNAN : 32.63% d'après la Ville et 43.22 % et 29.67 % selon la Préfecture.

Qui faut-il croire ? La Ville ou la Préfecture ?

Pourtant sur le site de la Mairie, il est indiqué : "résultats définitifs". Alors s'agit-il d'une erreur ?
En fait, il s'agirait plutôt d'une présentation maladroite, on peut se demander si la présentation des chiffres ne serait pas quelque peu partisane.
Pourtant, ce n'est pas un site d'un parti politique, puisqu'il s'agit du site officiel de la Municipalité.

www.besancon.fr fait une présentation des résultats des élections législatives sur Besançon, alors que le Député est élu avec le total des voix de toute la circonscription : Besançon + les villes et villages alentours.
Il n'y a donc aucun intérêt à présenter les résultats des bureaux de vote bisontins circonscription par circonscription. Alors dans quel but est faite cette présentation ?

N'aurait-il pas été plus judicieux de présenter les résultats totaux de la 1ère et de la 2ème circonscription (villes et villages) ?
Et si un chauvinisme animait les rédacteurs du site www.besancon.fr, ils auraient pu présenter la totalité des voix municipales ; sans distinguer la 1ère ou la 2ème circonscription. 
On aurait alors eu une projection municipale du vote bisontin, une sorte de sondage grandeur nature.
Alors cela nous a donné une idée !
Peut-être seront-ils avisés de le faire à l'issue du second tour ?
Même si les élections législatives ne sont pas les municipales, on pourra alors comparer les résultats obtenus par l'UMP et le PS sur Besançon en 2007 avec les résultats de 2001 par exemple.
En 2001, il y avait 3514 voix d'écart entre la liste conduite par M JL FOUSSERET et celle de M J ROSSELOT.
Pour le 2ème tour des élections législatives, de combien sera l'écart des voix bisontines entre l'UMP et le PS ?

Les estimations de reports de voix bisontines, d'après les résultats du 1er tour, donnent des résultats très surprenants et très serrés qui conduiront certainement l'équipe municipale actuelle à réflechir, dans la perspective des élections municipales de mars 2008... 


voici nos sources  :

http://www.besancon.fr/elections/legislatives2007/tour1/circonscription2.php

http://www.besancon.fr/elections/legislatives2007/tour1/circonscription1.php

Election législative du 10 juin 2007 - 1er tour - 2ème circonscription

Résultats de Besançon

Cumuls
inscrits votants nuls exprimés participation
36346 21281 217 21064 58.55 %
Résultats
  %
inscrits
%
exprimés
Voix  
Annie MENETRIER 1.78 3.07 647 Annie MENETRIER 3.07%3.07 %
Odile FAIVRE-PETITJEAN 4.53 7.82 1647 Odile FAIVRE-PETITJEAN 7.82%7.82 %
Josiane OGET 1.72 2.98 628 Josiane OGET 2.98%2.98 %
Jean-Pierre JOLY 0.83 1.44 304 Jean-Pierre JOLY 1.44%1.44 %
Jacques GROSPERRIN 24.24 41.83 8812 Jacques GROSPERRIN 41.83%41.83 %
Sylvie DELORME 3.04 5.25 1105 Sylvie DELORME 5.25%5.25 %
François PORTAL 1.93 3.33 702 François PORTAL 3.33%3.33 %
Brigitte VUITTON 0.43 0.75 159 Brigitte VUITTON 0.75%0.75 %
Marie-Guite DUFAY 17.87 30.84 6497 Marie-Guite DUFAY 30.84%30.84 %
Gérard SCHOENBERG 0.23 0.41 87 Gérard SCHOENBERG 0.41%0.41 %
Patrick THIELLEY 0.17 0.30 64 Patrick THIELLEY 0.30%0.30 %
Catherine JALLON 0.40 0.70 148 Catherine JALLON 0.70%0.70 %
Jean-Claude BRAILLARD 0.20 0.36 75 Jean-Claude BRAILLARD 0.36%0.36 %
Bruno PATOIS 0.52 0.90 189 Bruno PATOIS 0.90%0.90 %

Voir les commentaires

Assemblée Générale association 20 juin 2007

12 Juin 2007, 05:21am

Publié par Association les Vaîtes

Assemblée Générale de l'association les Vaîtes

Les adhérents (es) à l'association sont invités (es) à participer à l'AG qui aura lieu

mercredi 20 juin 2007 à 20h30

Foyer de la Cassotte (rue de la cassotte) à Besançon.


Quelles sont nos discussions avec la Mairie aujourd'hui ?
Quelles informations avons-nous pu obtenir ? 
Que peut-on deviner des projets de la Municipalité ? 
Quelles sont les avancées de la Mairie ?

 

Certaines personnes viennent d'être reçues par la Mairie. 
Ce qui ressort des explications qui leur ont été données n'est pas à la hauteur de nos attentes, même s'il nous semble que la Mairie cherche à limiter le nombre de maisons touchées. 

Et demain ?
Que va devenir notre quartier ?
Y aura-t-il d'autres logements touchés ? (les 5 maisons touchées ne sont-elles pas devenues 10 ?)
Quel prix pour les terrains ?
Et que deviendra votre cadre de vie ?

Nous comptons sur votre présence à la prochaine Assemblée Générale de l'association.
Les adhérents(es) seront accueillis ainsi que tout futur adhérent qui viendra règler sa cotisation.

Voir les commentaires

Législatives à Besançon, vague bleue et forte bipolarisation UMP-PS.

10 Juin 2007, 20:11pm

Publié par Eric DACLIN

Visiblement à Besançon, seuls les Sarkosystes et Socialistes étaient de sortie aujourd'hui !
Nous avons recueillis les résultats sur la plupart des bureaux de vote de la circonscription, et les résultats montrent une immense vague bleue et une forte bipolarisation à Besançon, le net recul de l'UDF et du Front National, la confirmation de l'effondrement du PC, la baisse de l'extrême gauche, mais une remontée des Verts et écologistes.
Sur la 2ème circonscription, Jacques GROSPERRIN recueille env 45% des voix et Marie Guite DUFAY env 29 % des voix.
Sur la 1ère circonscription Françoise BRANGET recueille env. 41% des voix et Barbara ROMAGNAN 32% des voix.

Voici le détail des résultats sur la 2ème circonscription de Besançon :
Jacques GROSPERRIN : 45.3 %  (ump)
Marie GUITE DUFAY : 29.1 %  (ps)
Odile FAIVRE PETITJEAN : 7% (modem)
Sylvie DELORME : 4.4% (les verts)
Josiane OGET : 3.7% (fn)
Annie MENETRIER : 2.5% (pc)

Sur le bureau 511 de Vaîtes sud :
Jacques GROSPERRIN : 44.74% des voix
Marie Guite DUFAY : 30.76%

Lors des dernières élections on a pu remarquer que les voix de gauche étaient fortement représentées sur la Ville de Besançon tandis que les cantons alentours votaient plus fortement UMP.
Le 1er tour de l'élection législatives montre que même les bureaux de vote Bisontins basculent en direction des 2 candidats de l'UMP.
Voilà de quoi donner à réflechir à l'équipe municipale actuelle, dans la perspective des élections municipales de mars 2008...

Voici les résultats estimés ce soir sur la 2ème circonscription
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/14/39/96/Elections/1er-tour-elections-l--gislatives-Besan--on.xls

Voir les commentaires

Appel au civisme ! Le sens de voter...

6 Juin 2007, 22:00pm

Publié par Eric DACLIN

Vous avez décidé de ne pas voter le 10 juin et le 17 juin ?
Vous avez tort !

Face aux projets des hommes politiques, vous préférez ronchonner dans votre coin ?
Vous avez tout faux !

Voter est la seule façon reconnue par la société d'exprimer votre point de vue.
Votre ronchon dans votre coin ne sert à rien, alors que votre voix sera comptabilisée et exprimera votre opinion. La palette des candidats et candidates sur la circonscription vous permet d'exprimer votre point de vue sur des aspects divers et variés de votre vie.
Nous avons interviewé les 2 candidats principaux, vous avez pu voir les vidéo dans lesquels ils expriment leur point de vue. Vous avez reçu les professions de foi des autres candidats. Vous êtes donc en mesure d'exprimer votre choix.

Le Député est un représentant du peuple à la Nation.
Un député est élu dans chaque circonscription regroupant plus ou moins de 100 000 habitants.

Le nombre d'hommes politiques élus au suffrage uninominal direct par 100 000 habitants est très réduit. En cela, son ancrage local est fort et la légitimité du Député est grande lorsqu'il s'exprime et prend position.

Le Député vote les lois, il peut les amender (modifier) et il peut également proposer de nouvelles lois (il faut réunir 60 Députés pour pouvoir déposer une proposition de loi).

En ce sens, le Député a une forte légitimité lorsqu'il s'exprime localement et il a un pouvoir au niveau national qui peut régir la vie et  l'organisation de la Cité au niveau local.

Elir votre Député, est donc un acte dont les répercussions locales sont fortes. Si chacun représente 1 habitant sur 100 000 ; chaque voix compte !
Une fourmi représente bien moins dans une fourmilière de millions de fourmis et pourtant chaque fourmi avance et apporte sa contribution. Sans elle, la fourmilière ne prospèrerait pas.

La citoyenneté ne se définit pas uniquement d'un point de vue juridique par la possession de la nationalité française et de ses droits civiques. Elle se définit également par la participation à la vie de la cité. 

Un droit ne s'use que si on ne s'en sert pas ! 

Alors n'oubliez pas : le 10 juin et le 17 juin : Votez !

France-coa.gif

Voir les commentaires