Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

L'Est Républicain réveille les Vaîtes ?

29 Novembre 2007, 22:34pm

Publié par Association les Vaîtes

Bernard PAYOT a écrit dans l'Est Républicain du 28/11/2007, un article dans la chronique "le fait du jour". Cette est destinée à exprimer avec un certain humour, un trait d'humeur de la rédaction.
Voici la réponse que j'ai adressée à Bernard  PAYOT à la suite de son article auquel je voulais apporter les précisions suivantes. 
Le Président de l'Association Chaprais-Rotonde m'a également soufflé que "la ZAC des Batignolles dans le XVII est située en périphérie de Paris, le long des voies ferrées et la hauteur des immeubles n'est pas susceptible de gêner des voisins...."
------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonsoir,

Je voudrais vous dire que j’ai beaucoup apprécié votre article qui m’a beaucoup fait sourire par le ton allègre et pétillant de votre écriture.

Comparaison n’est pas raison, vous le savez bien !

Besançon n’est pas Paris… Les problèmes de logements entre nos 2 villes sont bien différents.

Dans les années 60/70, BESANCON était la 2ème  ville de France, après GRENOBLE pour le développement et l’activité économique. Mais aujourd’hui les problèmes de Besançon ne sont plus ceux d’une grande ville de France.  Alors Paris… Paris c’est un autre univers !

Paris concentre et attire une population toujours plus nombreuse.  La population  de Besançon ne cesse de baisser depuis 30 ans puisqu'étant passée,  selon l'INSEE,  de 120 315 en 1975 à 115 400 en  2005.  Et de ce fait, les problèmes de logements sont réels à Paris, alors que la Ville de Besançon construit essentiellement pour régler ses problèmes de fiscalité locale…

Plus grave, la Loi SRU (solidarité et renouvellement urbain) a été écrite en grande partie pour répondre à la situation dramatique du logement dans la région parisienne.

Par exemple la règle sur le quota des 20% de logements sociaux dans les villes. A ce titre Besançon dépasse les préconisations de la Loi avec…26.5% de logements sociaux alors que les logements sociaux sont quasiment absents du reste de l’agglomération bisontine…

Autre exemple, la loi Borloo (article 4 III 2° ajoutant un alinéa d à l'article 123-2 du code de l'urbanisme) autorise les maires à transférer sur le secteur privé la charge de construction du logement social. Le texte de cet article : "délimiter des secteurs" ne semble pas avoir été écrit pour que cette délimitation soit généralisée à la quasi-totalité d’un territoire communal (sauf quelques quartiers étonnamment privilégiés). C’est pourtant le cas à Besançon.

Un architecte de la qualité de François GRETHER conçoit des réalisations en fonction du contexte et à ce titre, vous avez raison ; il sait prendre de la hauteur ! Si une densité importante est nécessaire à Paris, elle est totalement superflue à Besançon. Jusqu’à preuve du contraire, l’attractivité de Besançon ne réside pas dans son pouvoir économique mais dans sa qualité de vie et son environnement.

Cordialement

Eric DACLIN.

Porte parole de l’association Les Vaîtes.

Il vous reste 6 unité(s) article(s) à consulter.

Archives - Article paru dans l'Est Républicain en page / BESANÇON

Hauteur

Face à un problème, chacun voit toujours midi à sa porte. Mais, il n'est jamais inutile de lever les yeux pour regarder autour de soi.
Dans son édition du 24 novembre, «Le Monde» fait ainsi état du projet des Batignolles à Paris.
Sur une friche SNCF de 40 hectares, une ZAC est en train de voir le jour pour «accueillir», à partir de 2010, un programme comprenant des bureaux, trois écoles, deux crèches et 3.500 logements sociaux et privés.
Pour Bertrand Delanoë, l
'ambition n'est pas mince. Pour lui, il s'agit tout simplement de créer un nouvel «éco-quartier», véritable vitrine de sa future politique de la ville.
Du côté des Vaîtes, la formule devrait rappeler un petit air de déjà entendu. Mais, que les habitants se le tiennent pour dit. Ce n'est pas tout à fait le fruit du hasard.
L'architecte des Batignolles, en effet, n'est autre qu'un certain François Grether...
Pour lui, pourtant, les débats parisiens n'ont rien à voir avec les joutes bisontines. Dans le 17e, la lutte politique est féroce. Et, au nom de l'urgence du logement social, le PCF va même jusqu'à demander des immeubles de 50 m au lieu des 37 autorisés.
Vu sous cet angle, on comprend mieux pourquoi, face à l'ardeur des amis d'Éric
Daclin, l'urbaniste des Vaîtes a une telle facilité à prendre de la hauteur.

Bernard PAYOT

© L'Est Républicain - 28.11.2007

Voir les commentaires

Les Vaîtes TV : les grandes lignes du projet de la mairie pour les Vaîtes.

25 Novembre 2007, 21:30pm

Publié par Association les Vaîtes

La réunion publique organisée par la mairie, le 10 oct. 2007 a duré 3 heures !
Beaucoup de longueurs et pas mal de chicaneries inutiles, sur le thème de quand on cherche le vaîtois, on le trouve...".
Tout cela, ce n'est pas ce qui intéressait les habitants du quartier.

Comme l'esprit de polémique n'est pas de notre côté, nous vous faisons grâce de ces longueurs ainsi que des mots déplacés que nous mettrons sur le compte de l'énervement.

Voici en 5 minutes, les passages qui vous intéressent.
Que va devenir notre quartier ?
Quels sont les grandes lignes du projet de la mairie ?
- une zone dense avec des bâtiments plus serrés, des commerces, un transport en commun en site dédié (TCSP).
- une zone plus verte, plus paysagère.
(grosso modo, celle qui est en pente au bord de la colline).

Les habitants du quartier auraient aimé plus de précision.
Une fourchette de prix concernant les terrains qu'on leur prendra ainsi qu'une approximation du nombre de logements qui seront construits.

Après avoir réalisé une synthèse de cette réunion pour répondre aux questions !
1. pourquoi : qu'est ce qu'un éco-quartier?
http://www.lesvaites.com/article-13706129.html et http://www.lesvaites.com/article-13268253.html
2.  comment : http://www.lesvaites.com/article-14086014.html
La prochaine vidéo répondra à la question : quand.
Nous évoquerons le calendrier prévisionnel du projet.

Cliquez sur le lien rouge ci-dessous pour lire la vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/x3l2ld_les-projets-de-la-mairie-amenagemen_politics


Les projets de la mairie aménagement des Vaîtes

Voir les commentaires

Génial le site www.besancon.fr !

21 Novembre 2007, 08:30am

Publié par Association les Vaîtes

Génial !
Le site internet de notre bonne ville a évolué et supporte désormais des vidéos !
La Mairie a bien compris l'intérêt de la vidéo pour communiquer.

cliquez sur le lien pour voir la vidéo.

  http://www.besancon.fr/index.php?p=929&art_id=2930


Grand jeu quiiizz !

Cette vidéo est-elle :
A.  un film présentant la vie dans le futur quartier des Vaîtes, dans 5 ans ?
B.  la prise de conscience, tant attendue, de notre mairie d'oeuvrer pour faire respecter un élémentaire ordre citoyen.

la réponse est : Bravo pour cette vidéo courte et dont le ton est fort juste !

Voir les commentaires

Le vaste projet de constructions d' immeubles à Besançon mérite un sérieux réexamen...

17 Novembre 2007, 20:36pm

Publié par association Les Vaîtes

Nous venons de recevoir ce communiqué de presse du mouvement Franche-Comté de Jean-philippe ALLENBACH. L'analyse nous semble intéressante, c'est la raison pour laquelle nous la relayons.

COMMUNIQUE DE PRESSE

La décision  de la municipalité de se lancer dans un vaste projet de constructions d' immeubles  à Besançon au prix d’une transformation irrévocable de notre environnement naturel, de tensions dans les quartiers et  de nouvelles dépenses municipales considérables  était  fondée sur des prévisions démographiques qui méritent aujourd’hui un sérieux réexamen. 

 

En effet, le PLU posait  comme axiome «  De 2005 à 2020, l’agglomération de Besançon devrait compter 
20 000 habitants supplémentaires, dont  13 000 sur la ville centre ( …) ceci  conduit à devoir construire 800 logements neufs par an ».  Or, il n’a jamais  été  démontré  pourquoi   la population  de Besançon qui ne cessait de baisser depuis 30 ans puisqu'étant passé,  selon l'INSEE,  de 120 315 en 1975 à 115 400 en  2005,   allait tout d'un coup et comme par miracle augmenter brutalement à partir de  2005 !

 

Ensuite,  le PLU posait  comme deuxième axiome que compte tenu de l’augmentation du pourcentage  des personnes  seules «   les prévisions pour 2020 font état d’une nécessité de 540 logements environ pour 1 000 personnes ». Or,  selon les prévisions de  l’INSEE (site : INSEE / n°1106), il faudra en 2020 non pas   540  mais seulement 462 logements pour 1 000 personnes.  Cela signifie que pour  120 000 habitants il faudra 55 440  logements  et non pas 64 800 soit 9 360 de moins que ce qui a été calculé  par  la mairie !

 

Dans ces conditions et compte tenu de l’existence de 5 000 logements vacants  et d'une offre considérable  à la vente comme   à la location sur Besançon ainsi que  de la baisse actuelle du marché de  l’immobilier,  le MFC demande qu’il soit par précaution mis d’urgence fin à la  politique effrénée  et onéreuse de nouvelles constructions dans les quartiers tant que les  hypothèses démographiques de départ n’auront pas été sérieusement réexaminées.   Il demande également  que la mairie  fasse savoir si sa prévision de  20 000 habitants  supplémentaires (dont 13 000 sur la ville centre)  sur   2005/2020 soit   4 000 (dont 2 600 sur la ville centre)  en  2005, 2006 et 2007 s'est bien réalisée. 
 
Jean-Philippe Allenbach
Président

Voir les commentaires

Qu'est-ce qu'un éco-quartier ? Voici des exemples d'éco-quartier.

11 Novembre 2007, 08:30am

Publié par Association les Vaîtes

Vous savez que depuis sa création, l'association les Vaîtes contribue à diffuser une information que nous souhaitons la plus complète.
A ce titre, nous avons répondu à la question que beaucoup se posent : qu'est-ce qu'un éco-quartier ?
Pour cela nous avons présenté l'intervention de M Alain BOURNAREL, urbaniste écologiste, le 10 octobre 2007.
Après la définition complète, voici des exemples de réalisations d'éco-quartier.
La prochaine séquence montrera les pistes qu'envisage la municipalité sur le quartier des Vaîtes.

cliquez sur le lien ci-dessous pour lire la vidéo.



http://www.dailymotion.com/video/x3g415_alain-bournarel-exemples-eco-quarti_politics

Alain bournarel : exemples eco quartier

Voir les commentaires

Rattachement des Vaîtes au gigantesque Conseil de quartier de Palente-Orchamps-Sarragosse ou comment le petit poucet va être mangé...

5 Novembre 2007, 13:08pm

Publié par association les Vaîtes

Lorsqu'en 1996, la municipalité a pris l'initiative d'instaurer des Conseils de quartier, dans le cadre de la "politique de la ville" (traduisez la politique des quartiers chauds), l'objectif réel est apparu flagrant plusieurs années plus tard. 
Il s'agissait en fait de contrôler l'expression de la démocratie de proximité et de la canaliser en essayant de repasser à la population la patate chaude de la créativité vis à vis des questions sociales.

Le découpage de ces "quartiers" était fait en sorte de mélanger quand les adjacences le permettaient, des quartiers réels, différents par leur urbanisme et leur sociologie.
C'est ainsi par exemple que le paisible quartier des Vaîtes a été mélangé avec les Clairs soleils et Vareilles...
De nombreux habitants du quartier ont protesté dès le début et ont continué à protester (par ex : Guy MOUROT). Certains ont préféré jouer le jeu et adhérer au Conseil de quartier (par ex : Eric DACLIN) pour en partir 2 ans après, déçu par le verrouillage de l'expression démocratique par la municipalité.

Ce soir, en Conseil municipal, sera débattu le rattachement du quartier des Vaîtes au Conseil de quartier de Palente-Orchamps.

Malgré la concertation dont se targue la municipalité, nous n'avons pas été prévenus. 
La seule personnalité politique qui nous ait demandé notre avis est Jean ROSSELOT, qui nous a téléphoné ce matin.

Notre réponse est NON !
Le quartier des Vaîtes est historiquement rattaché aux Chaprais,
avec un clocher, celui de St Martin des Chaprais.
Historiquement parce que les Vaîtes font partie de la paroisse des Chaprais.
Historiquement parce les Vaîtes vont faire leurs courses aux Chaprais.
Historiquement parce que les habitants des Chaprais viennent se promener aux Vaîtes le dimanche et vont faire leur jardin aux Vaîtes.

Alors pourquoi ne pas nous rattacher aux Chaprais ?
Nous osons espérer que ce n'est pas la volonté d'éviter au sein du Conseil de quartier des Chaprais, le regroupement de  2 associations qui ne sont pas dans le moule et ne rentrent pas dans le rang : Chaprais-Rotonde et les Vaîtes...
Alors pourquoi ?
Pourquoi nous rattacher à ce GIGANTESQUE Conseil de quartier de Palente-Orchamps-Combe Sarragosse qui va regrouper tout l'Est bisontin ?
Est-ce pour entamer un vaste regroupement des Conseils de quartier pour n'en former plus que 5
sur Besançon : Est - Ouest - Nord - Sud et Centre ?
Si la municipalité ne procède pas à un tel regroupement, nous ne comprendrons pas notre rattachement à ce gigantesque Conseil de Quartier... sauf à vouloir nous noyer et nous fondre dans une telle masse...
Triste démocratie !

Voir les commentaires