Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Questions indiscrètes...

31 Juillet 2008, 21:46pm

Publié par Eric DACLIN

Ce commentaire a été posté le 27/07 et le 29/07 sur le blog :
"A la lecture de l'article de l'Est Républicain et de votre blog, vous semblez laisser entendre que votre entretien de lundi s'est mal passé et que M LOYAT s'est énervé lundi soir.
Pouvez vous nous dire ce qui s'est passé ?
Culotté l'adjoint, pas de rencontre avec vous pendant 9 mois et il vous rentre dedans !
Nous commençons à nous impatienter dans le quartier, la mairie nous mène en bateau depuis 3 ans."
commentaire n° : 2 posté par : B Magnin le: 29/07/2008 23:04:22

Cher B MAGNIN, nous avons l'habitude d'être transparents dans notre information. Vous avez pu le remarquer.
D'autre part, nous avons également pour habitude de parler sans langue de bois.
Toutefois comprenez que la transparence a aussi des limites.
Ainsi nous n'avons pas à relater de façon publique des parties d'entretien qui relèvent d'un domaine plus personnel, voire quasi privé.
Il en va ainsi de la confiance que nous souhaitons développer dans nos relations avec la Mairie.
Si nous voulons éviter un discours langue de bois, si nous voulons favoriser un dialogue plus décontracté ; comprenez que nous devons avoir certaines obligations.
A la limite si la question que vous soulevez vous taraude tant, prenez votre téléphone et nous nous rencontrerons.

Nous ajouterons un point que nous n'avons pas relaté jusqu'à présent. Outre l'urgence de répondre le plus rapidement aux attentes des habitants, nous avons évoqué avec M LOYAT, une autre urgence.
C'est la situation de l'école Vaîtes Sud. Certains locaux de l'école maternelle sont des préfabriqués provisoires qui sont en place depuis près de... 40 ans. Ils sont réellement insalubres avec des odeurs nauséabondes de moisissures.
La situation des enfants du quartiers constitue également une urgence.
M LOYAT en a pris note. Il nous a précisé que la question n'était pas tranchée entre la construction d'une nouvelle école ou le déplacement de l'école. Cela devra être évoqué avec l'adjoint municipal concerné (direction de la petite enfance ?).

Voir les commentaires

Lisez l'article de l'hebdo de Besançon !

30 Juillet 2008, 20:54pm

Publié par Association les Vaîtes



Un journaliste de l'Hebdo de Besançon a écrit un article dans l'Hebdo qui est sorti le mercredi 30 juillet.
Nous vous invitons à lire cet article : "Vaîtes : des chamailleries en été...avant du concret en automne ?".

Lisez également la mise au point de Jean Louis FOUSSERET.
L'association les Vaîtes a dénoncé le manque de relations avec la Mairie depuis 9 mois. Volontairement, nous n'avons pas compté notre rencontre avec le candidat Jean Louis FOUSSERET qui a reçu le Conseil d'administration des Vaîtes, le 25 février.
Cette rencontre a eu lieu avec le candidat JL FOUSSERET à sa permanence et non pas à la Mairie. Il ne s'agissait pas de jouer sur les mots, mais nous avons volontairement fait la distinction entre nos rencontres officielles et les rencontres que nous avons pu avoir avec les candidats.
Pourtant cette rencontre du 25 février s'est déroulée dans une excellent esprit, empreint de sincérité et de décontraction tant de la part de JL FOUSSERET que de notre part.
Nous souhaitons d'ailleurs que nos futures rencontres puissent se dérouler dans un même état d'esprit.

Les sujets abordés lors de cette rencontre n'étaient pas techniques. Le seul point technique concernait... le rythme de nos prochaines rencontres ("au moins une fois par trimestre et ce peut être 3 fois dans le trimestre en cas de nécessité").
La mise au point de JL FOUSSERET (dans l'Hebdo de Besançon) a pour objet de rappeler intelligemment que la période pré-électorale n'était pas propice à l'organisation d'une réunion publique sur le quartier. Il s'agissait d'éviter de politiser l'élaboration du projet des Vaîtes.
M LOYAT nous avait d'ailleurs expliqué la même chose, lundi 21 juillet et nous avons parfaitement compris cela.
C'est pourquoi nous souhaitons désormais reprendre le rythme de rencontres plus fréquentes avec la Mairie.
Lisez l'article beaucoup plus complet de l'Hebdo de Besançon.

Voir les commentaires

Rencontre avec la Mairie...la rareté fait l'évènement

24 Juillet 2008, 21:49pm

Publié par Association les Vaîtes

On ne se rencontre pas assez souvent avec la Mairie, il ne faut donc pas s’étonner si nous sommes souvent impatients. Si notre impatience nous conduit à dire ou écrire des propos parfois excessifs.

Il ne faut pas s’étonner, si quand on se rencontre, l’équipe municipale passe une partie du temps à vouloir mettre les points sur nos i…

Alors forcément cela ne se passe pas très bien et il y a quelques coups de gueule…pas toujours de notre part. 
 

C’est ce qui s’est passé lundi soir lorsque Guy et Jacqueline MOUROT, Eric DACLIN et Jean Pierre PEUGEOT on été reçus par MM LOYAT (adjoint à l’urbanisme), BORNOT (membre du cabinet du Maire) et GOVIGNAUX (Monsieur Vaîtes à la Mairie).

Notre entretien a duré près de 2h20mn !

C’est qu’on avait des choses à se dire, réciproquement, sur les 9 mois écoulés, sans aucune nouvelle, et sur ce qui va suivre. 

 

1) du côté Municipalité :  

- M LOYAT a rappelé les faits : une réélection du Maire, de son adjoint à l'urbanisme, plus que confortable d’où découle une légitimité de la population.

- Un projet (écologie etc...) dans l'air du temps, et en ligne avec le Gouvernement (Grenelle de l'environnement) d’où une légitimité politique "large" et consensuelle.

- Nous faisons le constat d’une concertation passée au second plan en raison des élections. Intention louable : éviter une réunion publique qui aurait certainement été politisée. Puis l’activité du printemps et peut-être VAUBAN oblige...?

- M LOYAT a reconnu que notre mouvement populaire sur Besançon,  qui rassemble de plus en plus d’adhérents, mérite l'attention de la Mairie.
 

2) du côté Association des Vaîtes :  

- Un nombre croissant d'adhérents (325) : une adhésion annuelle, c'est un vote annuel…

- Du jamais vu, une mobilisation de la population de tout un quartier et qui dure face à l’usure du temps. Voilà 3 ans que l’association constitue un groupe de réflexion, pas béni oui-oui... Et cela, sur Besançon, c'est INEDIT !

- Une force de proposition incontestable : limitation du nombre de "déconstructions", de la densification, du respect des paysages (cf.: notre dernière assemblée), souci du bien-être des habitants des Vaîtes.

- Une conviction de solidarité: il n'y a qu'un intérêt global bien compris pour le quartier. Une preuve : tous les habitants, y compris les propriétaires ont milité contre la densification, la défense des maraîchers-horticulteurs, des jardins, de la colline des Vaîtes, partie naturelle et incontestable de l'association, va dans ce sens.

- Un combat gagnant : sans l'association, la Municipalité aurait multiplié les erreurs, comme l'a lui-même admis notre Maire... Avec l’association, la Mairie a amélioré considérablement son projet.

- Et, enfin, une vision de la dimension nationale: les Français ont élu SARKOZY; sa légitimité enlève-t-elle tout droit au PS, Ségolène en tête, syndicats et autres Besancenot, de faire leur boulot d'opposants ?  (Et d’ailleurs combien de temps peut durer cette légitimité écrasante de l’Elu vis-à-vis de toute opposition ?). Localement, face à la légitimité municipale évoquée par M LOYAT, l’association a-t-elle le droit de dire autre chose qu’AMEN ? 
 

M LOYAT nous a appris qu’une réunion d’information va être organisée en sept-oct. Ce qui est une excellente nouvelle.

Lundi soir, M LOYAT nous disait que cette réunion aurait peut-être lieu au petit Kursaal. Une bonne idée pour montrer que l’aménagement du quartier des Vaîtes concerne toute la ville, mais une idée qui ne facilitera pas le déplacement des habitants premiers concernés : ceux des Vaîtes et des quartiers environnants. En ce sens, la salle habituelle de l’IES Fontaine Argent reste idéale…

Mardi, M LOYAT s’exprimait au futur et non plus au conditionnel quant au lieu de la réunion. Eric DAVIATTE, journaliste à l’Est Républicain, écrivait que la réunion aura lieu au Kursaal et il ajoutait que « visiblement aucun état d’âme ne sera pris en compte » par la Mairie… On aura vite compris cela... 
 

Lors de notre rencontre :

- Nous avons insisté sur la nécessité que la Mairie nous associe réellement au projet d’urbanisation de notre quartier.

Sommes-nous réellement associés ? 
 

- Nous avons insisté sur la nécessité que la Mairie réponde aux inquiétudes de la population concernant le lieu où pourront être relogées les personnes dont les maisons seront détruites

La fin de l’étude de M GRETHER le permettra-t-elle ? 
 

- Nous avons insisté sur la nécessité que la Mairie démente officiellement le prix de 3.81 €/m et annonce enfin une fourchette de prix pour les terrains qui seront constructibles.

La Mairie tiendra-t-elle ce qu'elle avait pourtant annoncé officiellement dans BVV en janvier 2008 ? * 
 

Ce sont nos questions pour demander des précisions aux généralités et aux phrases au conditionnel qui ont provoquées le courroux de l’adjoint à l’urbanisme…

Qu’avons-nous le droit de demander ?
 

M LOYAT nous a dit tout de même dit que la Mairie avait entendu les préoccupations exprimées par les maraîchers-horticulteurs et n’envisageait plus un déplacement de tous les horticulteurs. M GRETHER évoquera cette question en sept-oct. 
 

Nous avons remis un questionnaire ; les 13 questions que nous avions données à Jean Louis FOUSSERET juste avant les élections.

(La concertation, une cadence d’une réunion par mois, travailler ensemble sur des avant-projets, des plans, les zones réservées pour les maraîchers, une densité raisonnable d’habitations afin de préserver le cadre de vie des habitants, limiter les destructions de maisons, indemnisation du terrain au prix du marché, possibilité pour les habitants de négocier directement avec des promoteurs, que le coût des aménagements des voiries principales et du TCSP ne soit pas imputé aux propriétaires des terrains des Vaîtes et demande à la Mairie de prévoir une surveillance du futur quartier par des moyens fiables, efficaces et dissuasifs. Et enfin demande de rattachement de notre quartier aux Chaprais et pas à Palente-Orchamps-Combe Sarragosse.) 
  

Nous rappelons les 3 objectifs de l’association :

-          nous sommes favorables à l’urbanisation de notre quartier.

-          Mais en préservant le cadre de vie (jardins, horticulteurs, espaces verts et boisés, la faune (sauvage), des futures constructions dans un style bisontin ou franc-comtois) qui sont les points forts du quartier des Vaîtes. Cela veut dire, ne pas répéter les erreurs du passé. (l’urbanisme n’est pas une science exacte, ce n’est que 20 ans après qu’on se rend compte des erreurs).

-          Et nous demandons que les terrains qui devront nécessairement être utilisés soient indemnisés à un juste prix. Pas 3.81€/m2 comme annoncé en 2005, pas non plus 30€/m2. L’injustice ne fait pas recette, il y a un prix de marché pour des terrains constructibles ; qu’on le respecte. Les propriétaires sont d’ailleurs souvent des maraîchers en retraite avec 900 €/m pour le couple. Ce terrain est leur seul patrimoine. 
 

Alors qu’elle conclusion à tout cela ?

N’est pas toujours piètre rédacteur celui qui revient à son introduction… en l'espèce, il fait simplement la preuve que la situation exposée n’apporte pas de solution et doit être améliorée.

Comment ?

Nous demandons à la Mairie que l’on se rencontre plus fréquemment pour que des rapports de confiance se nouent enfin. La Mairie a la chance d’avoir en face d’elle une association favorable à l’urbanisation du quartier, ne l’oublions pas.

L’urbanisme, matière rébarbative pour les citoyens n’a pas l’habitude d’être partagée démocratiquement. Nous n’entendons pas enlever le pouvoir de décision aux Elus, simplement leur apporter des idées… continuer à les éclairer sur l’histoire, l’essence et la valeur de notre quartier pour qu’il reste un beau quartier ! 
 

* BVV de janvier, page 22 http://www.besancon.fr/gallery_files/site_1/346/348/359/363/bvv_janvier_2008.pdf . Le travail de M GRETHER, en cas d'approbation par les élus municipaux, débouchera au second semestre 2008 sur un schéma d'aménagement soumis à enquête publique et sur une modification du PLU (plan local d'urbanisme). On connaîtra alors plus précisément le projet (composition urbaine, programme de logements, espace et équipements publics...) et en particulier, le prix d'achat des terrains et la densité.

Voir les commentaires

Insolite ! Après notre petit trou d'air de lundi, un vrai trou d'air !

24 Juillet 2008, 21:32pm

Publié par Association les Vaîtes

 


http://www.dailymotion.com/relevance/search/Qantas



http://www.dailymotion.com/relevance/search/CRASH%2BLOST/video/x2bh9v_lost-plane-crash-reconstitue_creation

Information insolite qui nous a interpellé après le petit trou d'air que nous avons subi lors de notre dernier entretien avec la Mairie.
Un vrai trou d'air s'est produit aujourd'hui. Un Boeing 747 de la compagnie australienne Qantas,  a fait vendredi un atterrissage d'urgence sur l'aéroport de Manille, aux Philippines, en raison d'un trou dans le fuselage, sans faire de blessés, ont indiqué des responsables de la compagnie et de l'aéroport.

Selon des passagers, après un "bruit terrible", l'avion, qui venait de Londres et volait vers Melbourne, via Hong Kong, a fait une chute de plus de 6.000 mètres.

Aucun blessé parmi les 346 passagers et 19 membres d'équipage à bord de l'avion qui a dû se poser à Manille à la suite "d'une baisse de pressurisation due à un trou" dans le fuselage, a indiqué Ding Lima, responsable des opérations de l'aéroport de Manille. Une vidéo tournée à l'intérieur de l'avion se trouve sur le site de l'Est Républicain http://www.estrepublicain.fr/

On ignore encore l'origine du trou d'environ trois mètres de diamètre qui est apparu sur le fuselage près de l'aile droite.

"Il y a eu un bruit terrible et des morceaux de bois et des débris ont été projetés vers la première classe et les masques à oxygène sont tombés", a raconté à la chaîne australienne ABC, June Kane, l'un des passagers.
Nous tirons ces infos du site de l'Est Républicain ainsi que du site de l'hebdomadaire "le Point".
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/atterrissage-d-urgence-aux-philippines-d-un-boeing-747-australien/924/0/263088


Cet incident pourrait être du à l'explosion de 2 bouteilles d'oxygène d'urgence. "Il y a deux cylindres localisés à peu près à l'endroit où le trou est apparu", a déclaré Peter Gibson un porte-parole de l'aviation civile australienne. "On ne peut pas assurer que cela soit vraiment la cause (...) mais c'est clairement un des aspects clé de l'enquête".

Si l'hypothèse des bouteilles d'oxygène se vérifie, les résultats de l'enquête pourraient avoir un impact sur les autres Boeing 747 en circulation dans le monde. D'ores et déjà, Qantas a reçu l'ordre de vérifier toutes les bouteilles d'oxygène à bord de ses propres 747. "Il s'agit d'une inspection visuelle prise par mesure de précaution", a précisé Peter Gibson.

Loi des séries, lundi 28 juillet, un autre appareil de la compagnie australienne Qantas a été contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence, dans le sud de l'Australie. Il a fait demi-tour après 37 mn de vol. Selon les sources, il s'agirait de l'ouverture d'une porte en plein vol, provoquant une grande confusion dans l'avion. Selon une autre source proche de la compagnie seule une des trappes des trains d'atterrissage ne s'est pas refermée après le décollage. Un porte-parole de la compagnie a confirmé qu'un incident s'était produit pendant le vol, refusant de fournir toute autre précision.

Voir les commentaires

Lisez l'Est Républicain 23 juillet : Vaîtes : lever l'incompréhension

23 Juillet 2008, 08:39am

Publié par Association les Vaîtes


Lisez l'article de Eric DAVIATTE dans l'Est Républicain du mercredi 23 juillet : "Vaîtes : lever l'incompréhension".

Une rencontre qui ne devrait pas constituer un évenement...
Et pourtant la rareté fait l'évènement... Nous avons été contacté par France Bleu Besançon, l'Est Républicain et l'Hebdo de Besançon qui nous ont dit suivre attentivement ce qui se passe aux Vaîtes.

Comme d'habitude, nous laissons à la presse la primeur de relater ce qui s'est passé et nous ne publierons qu'ultérieurement un article détaillé.

Voir les commentaires

Un peu d'humour !

20 Juillet 2008, 15:21pm

Publié par Association les Vaîtes

Effectivement, nous en rêvons... et nos rêves ont été démasqués par Joël MAMET dans l'Est Républicain du 19 juillet !

Voir les commentaires

Démolition man !

17 Juillet 2008, 21:39pm

Publié par Association les Vaîtes

Avec l'été, le jeudi aux Vaîtes on voit refleurir... les bulldozers !
Déjà un jeudi 1er et un vendredi 2 juin 2006, la Mairie avait procédé à la
démolition de la maison Lamblin .
Jeudi 17 juillet, la Mairie a remis cela en entamant la démolition de 2 maisons situées 15 rue Anne Frank.*
Au mépris d'ailleurs de toute concertation, la Mairie n'a pas jugé utile de nous prévenir. Si la Mairie veut faire monter la pression sur le quartier ; voilà précisément comment agir !
Le mépris et l'action en catimini seront-ils les couleuvres que nous devront avaler ?
Ils ont commencé en juillet...continueront-ils en août ?

Une délégation de l'association a RDV avec M LOYAT, lundi 21 juillet, espérons que cette rencontre servira à autre chose que de nous mettre devant le fait accompli.
Les adhérents de l'association étaient déjà très remontés lors de
notre dernière assemblée générale. C'est à se demander si la Mairie ne fait pas tout ce qu'il faut pour obtenir une nouvelle mobilisation générale du quartier ?

* La Mairie avait acquis ces 2 maisons bâties sur un terrain de 1728 m2 pour la somme de 260 000€  par décision du conseil municipal du 5 juillet 2007.


Voir les commentaires

Black out de la Mairie depuis 9 mois : les Vaîtes inquiets…

10 Juillet 2008, 22:01pm

Publié par Guy MOUROT - Eric DACLIN - Thierry OUDOT.

 

325 c’est le nombre d’adhérents de l’association les Vaîtes.
Mais quelle mouche a piqué plus de 200 nouveaux adhérents ?

 
- Les 1ères déclarations de la Mairie ? :« Nous n'avons pas cherché à ce qu'il n'y ait pas d'impact ». « Je crois qu'on ne peut pas faire un aménagement cohérent si on doit jouer avec l'existant » « dans ce secteur d'urbanisation prioritaire » (la presse bisontine - sept 2005). 
- La clarté de la communication de la Mairie ? …Quelle communication ?
Une réunion le 6 déc. 2005 ; le 4 nov. 06 puis le 10 oct. 07... alors faudra-t-il attendre oct. 2008 ?
1 fois par an… peut-on sérieusement affirmer que la mairie communique avec les habitants du quartier ?
- L’attitude de la Mairie ? Il est paradoxal, que notre Maire qui prône la démocratie participative, nous ignore et agit comme si les habitants des Vaîtes n’existaient pas…

Jeudi 3 juillet, l’association les Vaîtes tenait son assemblée générale.
Qui oserait prétendre que les habitants des Vaîtes sont rassurés ?
Le Conseil d’administration sortant avait bien préparé cette assemblée Générale
La surprise est venue des adhérents, par leur participation très active au débat, ils ont transformé cette assemblée en AG de militants plus que d’adhérents.
Cette AG a flirté avec de vrais niveaux de réflexions avec notamment de brillantes interventions d’un architecte membre de l’association mais aussi d’un membre du comité de quartier des Montboucons et du Président de l’association Chaprais Rotonde. On n’oubliera pas le trublion Jean Philippe ALLENBACH (qui intervenait en tant que membre de l’association et qui a posé des questions de fond). Signalons également l’intervention de Jean ROSSELOT aussi en tant que membre… A part ces deux là, on ne voit plus dans le quartier les autres politiciens qui tenaient quotidiennement leur ligne de front AVANT les élections. 
Allo, allo, la Mairie… vous avez coupé la communication depuis 9 mois…

Cette AG était très très motivante, avec le recrutement de nouveaux membres au Conseil d’Administration et surtout de nombreuses mains se sont levées pour participer aux actions futures de l’association (un groupe de travail a été constitué avec ces personnes) mais aussi pour apporter des idées nouvelles jusque dans le fonctionnement de l’association (la parité…).
Avec une telle troupe de volontaires, avec un trésor de guerre constitué… la Mairie pourra-t-elle continuer à avancer seule sans associer les habitants à ses réflexions ? Et sans tenir compte de ce qu’ils expriment.
Combien de jours faudra-t-il attendre sans nouvelles de la Mairie ?

Et ce n’est pas le coup de téléphone impromptu de la Mairie qui est bizarrement arrivé en milieu d’après midi avant l’AG, qui a pu calmer les militants…
Un RDV avec M LOYAT pour le 21 juillet… espérons que cet entretien sera constructif.
Pourtant l’association les Vaîtes n’est pas opposée à l’urbanisation des Vaîtes, nous sommes d’accord, notre quartier doit être urbanisé, mais autrement.
Pas à coup de bulldozer, pas en alignant des baraquements serrés et en concentrant la population, cette concentration qui est le ferment du désordre et du malvivredans ce futur quartier. 
Les habitants défendront une urbanisation de qualité et la préservation de la qualité de la vie et du calme du quartier.
Les habitants défendront la qualité du quartier, ils défendront également le fait que cette qualité a une valeur. Les terrains ont une valeur et ne peuvent pas être spoliés par la Mairie.
Les habitants défendront la préservation du cadre naturel de notre quartier vert.
Pas avec une spoliation des terrains des habitants avec un prix en dessous de tout

La Mairie continuera-t-elle à avancer en force depuis sa tour d’ivoire ou en ignorant la population ?

L’Assemblée Générale de l’association s’est terminée autour du verre de l’amitié (sans alcool)… en refaisant le monde !

Voir les commentaires

Le compte rendu dans l'Hebdo de Besançon...

8 Juillet 2008, 21:33pm

Publié par Association les Vaîtes


Lisez le compte rendu de l'Assemblé générale de l'association
Les Vaîtes dans l'édition de l'Hebdo de Besançon
à paraître mercredi 9 juillet (page 26).

Comme d'habitude, nous différons la parution sur le blog afin de laisser la primeur à la presse écrite.

Et dans un même ordre d'idée, lisez le dossier très complet de l'Hebdo de Besançon sur le web. (cliquez sur le lien).
http://www.hebdodebesancon.com//actualite/Un-Valentin-bis-va-sortir-de-terre-a-Chalezeule-33-dossier.html
Bientôt une zone commerciale à Chalezeule aussi grande
que celle de Valentin...
- un ensemble de 60 000 m2
- a-t-on vraiment besoin d'une nouvelle zone commerciale à Besançon ?
- un sale coup pour le commerce de centre ville ?
- CAGB - Ségécé donnant-donnant...
- une désserte par le TCSP
- l'offre commerciale de Besançon en chiffres

Voir les commentaires

Besançon, Cité Vauban inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO

7 Juillet 2008, 18:13pm

Publié par Association les Vaîtes

Photo Franck LECHENET.

Lundi 7 juillet, le Comité du patrimoine mondial vient d'inscrire l'oeuvre de Vauban sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial.
12 sites fortifiés par Vauban deviennent ainsi le 32e site français inscrit au patrimoine mondial (il y en a plus de 800 dans le monde). 
En 1982, l'UNESCO avait déjà inscrit la Saline d'Arc et Senans au patrimoine mondial de l'humanité.

L'oeuvre de Vauban ainsi distinguée par l'UNESCO est représentée par 12 sites exemplaires situés en plaine, montagne et bord de mer.
En tout Vauban a construit plus de 151 places fortes.
Pour retrouver les sites que Vauban a ainsi conçus, utilisez ce lien : http://bourgogne-franche-comte.france3.fr/emissions/vauban/

Pari gagné pour Jean-Louis FOUSSERET qui est à l'initiative du regroupement en association "Réseau des Sites Majeurs de Vauban" et qui est président de l'association. Cette reconnaissance de la valeur du patrimoine bisontin et la notoriété qui en découle constituera indéniablement un atout touristique majeur.
Bravo !
Et si vous voulez voir de belles photos des 14 sites Vauban, vous trouverez ci-dessous, plus d'infos et de belles photos de la plupart des sites fortifiés par Vauban :   http://lechenet.free.fr/Reportages/vauban/vauban.htm

 

Voir les commentaires

1 2 > >>