Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par éric daclin

Jeudi 13 oct. La phrase du jour : "je ne vous dirai jamais qu'il n'y aura pas 2000 logements aux Vaîtes" (JL Fousseret).

Puisque M Le Maire n'était pas venu à la réunion du 28/09, une délégation de l'Association Les Vaîtes a décidé d'aller à sa rencontre jeudi 13 oct. à la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) à l'occasion d'une conférence sur les "grands projets de Besançon".  Nous nous sommes installés au 1er rang et juste en face de M FOUSSERET, de façon à pouvoir dialoguer les yeux dans les yeux.  Vous nous connaissez... nous ne sommes pas des perturbateurs, nous avons laissé les débats "suivre leur cours rythmé par de trop longues interventions" (cf article Est Républicain M Bernard Payot 15/10/2004). Et nous avons choisi d'intervenir juste avant la fin du temps imparti aux questions du public.

La réponse de M Le Maire mérite quelques éclaircissements. Comment comprendre un Maire qui répond devant le public de la CCI que le nombre de 2 000 logements annoncés pour les Vaîtes est une erreur et qu'il peut être retenu moins de logements et qui dit ensuite en aparté devant la table des petits fours de la CCI,  à Eric Daclin "je ne vous dirai jamais qu'il n'y aura pas 2 000 logements aux Vaîtes" ?

Allions-nous avoir une réponse lundi 17 oct ? M Le Maire nous a reçu avec ses adjoints concernés (MM Loyat, Roy et Alauzet) et 3 cadres municipaux.  De notre côté, nous étions 7 membres du bureau de l'Association. Notre Président a rappelé qu'il avait accepté d'être Président de l'Association qu'il situait dans une logique de dialogue avec la Mairie et que jusqu'à présent notre Association n'a pas beaucoup été associée par la Mairie à la discussion. Il a mis ensuite sa démission dans la balance ; de deux choses l'une, soit la Mairie nous associe au projet, soit Guy MOUROT ne répond plus de rien. M FOUSSERET a accepté, notre association pourra participer au projet.

Mais finalement c'est bien la seule réponse à nos questions que nous ayions obtenue. Nous avons demandé à M FOUSSERET de nous dire combien de logements sont finalement prévus sur les Vaîtes, puisqu'il a eu l'honnêteté de reconnaître que c'était une erreur de communication que d'annoncer ce nombre de 2 000 logements. Et aussi parce que M FOUSSERET nous a répété que nous n'avions pas à  nous inquiéter : le projet de la Mairie consiste à réaliser ce qui va être fait au Vallon du jour, mais en mieux... plus éco, plus, plus, plus.   Mais aussi plus de logements ! Nous lui avons fait remarquer que le Vallon du jour c'est 300 logements sur 20 ha. Les Vaîtes c'est 2000 logements sur 40 ha ! Donc une densité 3 fois plus forte...

A l'argument : "nous voulons vous faire de la qualité" nous avons répondu : "nous venons de démontrer que vous allez faire de la quantité, et vous savez bien qu'il est difficile de concilier quantité et qualité !"

M Le Maire n'a pas voulu répondre à nos questions qu'il a jugé "stériles" ! Nous lui avons fait remarquer qu'il s'agissait pourtant de répondre aux questions que se posent tous les habitants des Vaîtes.

1. Dites nous combien de logements sur les Vaîtes ? M Le Maire nous a seulement appris que cette décision ne serait pas prise par des techniciens mais par lui et les Conseillers Municipaux concernés. Mais pour l'instant M Le Maire ne veut pas répondre...

2. Autre question "stérile" : Quel sera le prix d'indemnisation pour nos terrains et nos maisons ? Le prix spoliateur de 3.81€/m2 a d'ailleurs seulement été repris par la Mairie sur la base des estimations des Domaines et sur une décision du Juge de l'expropriation sur le Vallon du jour. L'équipe municipale nous a seulement dit que les jardins des Vaîtes n'étaient pas les pâturages du Vallon du jour...   Amis optimistes bonjour ! N'oubliez pas que ce sont les mêmes domaines qui estiment aujourd'hui nos jardins au prix de 3.81€/m2 qui viendront demain estimer vos maisons... 

3. Enfin encore une question ... "stérile" : il est intolérable que des Bisontins soient maintenus dans l'incertitude quant à l'avenir de leur maison dans les 2 ou 3 ans. Certains d'entre vous nous avaient chargés de demander à M le Maire de définir rapidement quelles seront les maisons rasées et celles épargnées. Nous avons fait remarquer à M Le Maire que ces personnes peuvent avoir des travaux à effectuer, par exemple, changer une chaudière. Dans ce cas, faut-il investir dans une chaudière qui va durer 20 ans ou préferer un choix plus provisoire. M Loyat a répondu que selon lui, il fallait réaliser les investissements nécessaires et prendre soin de bien garder les factures pour les produire lors de la détermination de l'indemnisation.

Notre démarche était pourtant constructive, il aurait suffit que M Le Maire réponde à ces questions pour désamorcer une grande part de l'inquiétude des habitants des Vaîtes. Alors M Le Maire, si nos interventions qui ont parfois fait trembler les fenêtres de la Mairie n'ont pas été suffisantes pour obtenir une réponse. Que nous conseillez vous de faire pour obtenir une réponse de votre part ?     Vous nous avez appris que vous viendrez dans le quartier rencontrer les habitants lors d'une réunion publique. Peut-être répondrez vous à nos questions à ce moment ?  Alors s'il vous plait, M Le Maire, venez vite !           Et pendant que vous y serez, consentez à descendre quelques marches d'escaliers de la hauteur condescendante de votre Mairie pour écouter modestement les habitants du quartier des Vaîtes... de la France d'en bas... 

 

Discussion avec M ALAUZET : La Mairie s'est inspirée de quartier Rieselfeld à Fribourg pour élaborer son projet pour le quartier des Vaîtes.   Plus d'info avec le lien : www.rieselfeld.freiburg.de/download/rieselfeld_f_web.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 22/10/2005 15:19

le maire a répondu aujourd'hui dans l'Est aux VAITES : mensonges, trahisons, et n'importe quoi sont au programme de cet entretien ! Décidément, tout se règle par voie de presse, le maire semble vouloir se cacher impérativement ! Logique, il n'appréciera guère qu'on vienne lui planter un boulevard ou meme des logements sociaux devant sa belle maison de Saint Ferjeux. Ce maire est vraiment ce qui fait ... dans cette ville, tout comme certains conseillers se prétendant "verts" : ah bon ? je me marre !  M Alauzet est un vrai-FAUX vert puisqu'à l'origine, on voulait protéger l'environnement dans ce parti "écolo" non ? Ce projet tel qu'il a été présenté ( et encore si on peut appeller ça une présentation ), est un risque politique, économique et environnemental ENORME pour cette ville.
Le Maire veut apposer la marque "conçu par Fousseret" comme le CHU fut "conçu par Minjoz" mais il est clair qu'en 2005, le problème est tout autre et le NON au projet des vaites l'emporte, y comprit dans d'autres quartiers qui nous défendent ! Pour terminer, dans l'Est du jour, le maire n'a rien trouvé d'autre à dire que "l'opposition" se cachait derrière tout ça ? ah bon ?? la droite est encore à Besançon ??? Il faut arreter de nous prendre pour des cons Cher Fousseret, car à force, c'est TOUTE la ville qui va vous pousser vers la sortie plus rapidement que vous ne le pensez ( ps: moi, je vote ... mais blanc ). Michel.

sylvestre 21/10/2005 19:04

laurence pourrais tu laisser ton email s'il te plait je suis intéressé par ta démarche.
tu peux aussi m'écrire ici meme :
yc3mlc7oxzs6a1z@jetable.com

Emmanuel 21/10/2005 11:31

Bonjour
je suis un habitant du quartier Vaite sud et j'ai jusqu'à présent vue sur le quartier vert des Vaites.
Je n'ai pas envie de me retrouver à Planoise ou Palente.
Je suis scandalisé, outré de voir à uel point un Maire et toute ses super bureaucrates peuvent se mettre hors la loi (je suis sur qu'il y a une faille
juridique).
Il est évident que le prix proposé pour les maisons tient plus d'un roman de Zola et on se croirait revenu au 19e.
Mais il est un débat autre. Car le probleme n'est pas de savoir à quel prix la ville doit racheter,mais bien
de dire qu'il ne faut pas vendre du tout vos maisons et conserver la zone verte.
En effet, de nombreuses espèces protegées (Flore, faune, avifaune,rapaces, batraciens...)nichent dans ce quartier, elles sont protegées sur le plan national, international.
Construire 2000 logement ou plus serait détruire tout un écosysteme, tout un pan de la biodiversité urbaine déjà bien mal en point avec l'imperméablilisation des rives du Doubs et autres inépties. D'autre part le Président de la république à lui même signé une charte visant à proteger la biodiversité, de plus la France s'est engagée à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le projet des Vaites va à l'encontre de tout cela. En outre il existe des rapports qui prouvent bien que la ville de Besançon doit faire des efforts significatifs en matière de protection de l'environnement et de lutte contre la pollution et de l'érosion des sols. Ce n'est pas l'argent qui doit compter mais l'héritage que nous laisserons à nos enfants, certains se retrouveront privés de leur maison familiale et on sait à quel point cet héritage à son importance.
En résumé, je me demande si M. Le Maire à une vision objective de la situation et s'il est cappable d'une
quelconque reflexion en ce qui concerne
le respect du bien d'autrui et le bien collectif et la survie de notre planete, même si le quartier est un
grain de sable au rythme ou vont les choses chaque grain est important. Quand à M. Alauzet il faudrait le
réveiller de temps en temps.
je ne pense pas qu'une action locale soit efficace mais la presse nationale et les organisations peuvent être un atout certain. La Ligue de Protection des Oiseaux de France serait ravie d'appendre que la "ville verte" va faire disparaitre 40 ha de terrain ou
les buses et les rapaces diurnes viennent chasser, le WWF aussi serait ravi que 40 ha de biodiversité vont
partir en fumée etc...
En résumé je suis scandalisé, j'ai honte d'être bisontin j'ai honte d'être français quand je vois le massacre annoncé (les mercureaux leur suffisent pas), c'est de l'inconscience pure et simple, c'est la négation de la vie et de l'autre. j'attend les élections municipales avec impatience.
Même si mon message vous parrait insignifiant merci de m'avoir lu, j'aurai au moins donné mon avis.
Amicalement, courage ne baissez jamais les bras !

Laurence 20/10/2005 22:28

Je partage votre révolte sur l'amenagement futur des vaites. Le dedommagement est symbolique comparé au prejudice. La quantité des logements annoncés ne peut être synonyme de qualité de vie, pire encore c'est condamné un quartier et ses habitants.

Je réside rue tristan bernard et de mon appart , je peux apprecier au fil des saisons cet ecrin de verdure. Ne peut-on pas imaginer un amenagement partiel ? Qu'est-ce qui empêchaient les propriétaires de terrains non habités et non cultivés de vendre sous certaines garanties ?

Graphiste de formation, je me propose de réaliser un visuel symbolisant ce combat. Ne serait-il pas possible de se mettre en relation avec d'autres associations menant le même combat ou defendant l'amenagement d'espace vert d'un point de vue pedagogique ... Quel est le parti pris par les elus verts sur besançon ? ...

à bientôt

Invité 20/10/2005 15:03

Besançon n'est pas la première ville à tenir se discours rassuran et modérer et hélas, la réalité de commune ayant suivit se même parcours est tout autre. Particuliérement pour les riverains.
Il est clair que l'association "logement social" et "cas sociaux" n'est pas déonthologiquement correct, mais elle est hélas bien souvent réel.

La cohabitation est parfois plus difficile qu'il n'y parais, surtout lorsquelle se fait aussi brusquemen. L'accroissement soudain de résidents dans une zone géographique restreinte n'est pas sans conséquence et il en découle de multiples nuisances : bruits, circulation, insécurité,... Il est donc inutile de se voiler la face.
Ainsi, pouvez-vous garantire que de tel projets ne modifieront pas profondément de tel lieu ?
Vous étes vous projetés dans le futur ? Avez-vous prit en compte l'expérience d'autre ville en la matièrre ?

Il est éviden que tout les intérèts politique et économiques de la municipalité sont ici plus important que les intérèts des riverains actuel, ces derniers préférant une évolution légitime mais ultra-modérer à celle d'un urbanisme effréné.

On en a mar de la mairie! entre les troley à cable et des projets com les vaite, ca devien vraiment nimporte quoi.

Jean 19/10/2005 20:22

faudrait il encore savoir ce que vous demandez concretement !
Vous demandez des indemnisations plus justes ou vous vous battez pour ne voir AUCUN logements de construits aux vaites ? Dans tous les cas, on ne peut pas avoir les 2 !
Pourriez vous préciser svp merci. Jean.