Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par éric daclin

Nous avions relevé un article sur les  5 000 logements vacants, paru dans le magazine de la Communauté d'agglomération du grand Besançon de juil-août 2005 : http://www.besancon.fr/gallery_files/site_1/1071/1072/1073/1083/gbm13.pdf

Ce magazine dont M FOUSSERET est directeur de la publication annonçait cet été qu'il y a 5 000 logements vacants dans la communauté d'agglo ! Bien sûr, cela contrecarre à 100 % les arguments de la Mairie en faveur du  projet gigantesque de construction de 6 000 logements à Besançon. M Le Maire a cru bon de démentir ce qui était écrit dans son propre magazine. Chapeau !

Attendons-nous à un second démenti de sa part à propos d'une étude de l'Agence d'Urbanisme de la Communauté d'agglomération du grand Besançon (l'Audab). Cette étude traite de l'évolution de la population de la CAGB à l'horizon 2020. Les 2 premiers titres écrits en gras annoncent : "D'ici à 2020, la croissance de la population de la CAGB pourrait être divisée par 3 " et "Une croissance démographique en perte de vitesse dans les années à venir".    (vous pouvez lire l'étude sur ce lien : http://www.audab.org/iso_album/demo_pop2020.pdf )

On nous ment... on nous ment... on nous ment !

Rappelons que le Président de la CAGB est aussi le Maire de Besançon !  Il ne pouvait pas ignorer cette étude de ses propres Services. Alors, quelles sont les justifications aux projets pharoniques de construction de 6 000 logements à Besançon et 2 000 logements concentrés aux Vaîtes ? Il n'y a dès lors plus aucun fondement, plus aucune utilité publique à construire autant de logements à Besançon.  Nous voulons un vrai dialogue avec de vrais arguments.

 Curieuse conception de la concertation que celle qui consiste à ne pas donner ses sources à ses interlocuteurs !

Un témoignage que nous avons reçu (voir rubrique "Témoignage") nous a aussi permis de trouver une étude complète sur les logements vacants dans la CAGB. Convenez qu'il est tout de même curieux que ni M LOYAT, ni M FOUSSERET ne nous aient révélé leur méthode de comptage des logements vacants (basée sur les compteurs EDF inactifs depuis 6 mois). Si le compteur est inactif depuis au moins 6 mois c'est qu'il y a eu un compteur et donc que les lieux ont bien eu un statut de logement, alors que MM LOYAT et FOUSSERET nous ont dit que 1300 logements vacants étaient en réalité des 1ers étages de boutiques qui servaient de stockage ! M Denis BAUD a même forcé la caricature jusqu'à annoncer en Conseil Municipal du 26 oct, qu'il s'était rendu à une adresse de logement vacant et qu'il s'agissait d'une partie de la caserne des pompiers... Il n'a pas ajouté s'il s'agissait de logements de pompiers !

(vous pouvez lire cette étude avec le lien : http://www.audab.org/iso_album/obshabnum1.pdf ).

Les logements vacants sont peut-être des logements qui méritent des travaux pour leur rendre une première fraicheur... mais il serait bon de commencer par là avant d'entamer des constructions pharaoniques et de saccager la zone verte des Vaîtes au nom d'arguments qui sont en train de tomber les uns après les autres...

Jamais MM LOYAT et FOUSSERET n'ont révélé leur source à l'association Les Vaîtes alors qu'il était convenu qu'ils nous associaient à la concertation. Eh bien Messieurs, la concertation cela commence par la clarté et la transparence ! Aussi nous demandons désormais à discuter ensemble autour d'un plan et d'un projet concret de votre part !

  Désormais les Bisontins veulent la vérité !  Bisontins ! Bisontines ! Aidez-nous à résister à ce projet de PLU pharaonique et obscur (plan local d'urbanisme) qui va toucher TOUT Besançon ! Associez-vous à l'action des habitants des Vaîtes. Et comme tout Besançon nage ! tout Besançon court !   Et bien tout Besançon voit Rouge !  Et tout Besançon affiche sa colère du 1er au 15 décembre en recouvrant son balcon de tissu rouge et la nuit sa fenêtre de papier crépon rouge illuminée de 17h à 21h ! Vous manifesterez ainsi votre résistance à un  PLU qui n'est pas très clair ! Le 15 déc. aura lieu un Conseil Municipal, cela nous ferait chaud au coeur de savoir que les Bisontins sont avec nous !

 

Commenter cet article