Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric DACLIN

la-presse-bisontine-oct-2007.gif

Lisez La Presse Bisontine d'octobre  : "Urbanisme : la contestation gronde".

Lisez l'éditorial (page 2), édifiant...

Des associations se sont constituées dans les quartiers des Chaprais, Montboucons, des Vaîtes et bientôt Rue du Docteur MOURAS. "Ce PLU risque d'être un pavé dans la mare"...

Vous trouverez un dossier complet de 6 pages, détaillant quartier par quartier les projets d'urbanisation ainsi que les inquiètudes des habitants.

Et pour terminer, lisez en page 14 la réponse du service urbanisme à propos de l'obligation qui pèse sur certains quartiers que tout projet immobilier de + de 9 logements comporte 20% de logements sociaux. Et pourquoi certains quartiers sont exonérés de cette obligation. Nous ne manquerons pas d'apporter nos arguments qui mettent à mal cette réponse...

Commenter cet article

un bisontin 30/10/2007 09:46

voila je suis bisontin de naissance et j'aime ma ville. Je comprends d'un coté votre mécontentement mais d'un autre coté il faut etre clair. Les vaites doivent etre urbanisé pour pouvoir permettre une plus forte concentration de logements a besançon. Je n'ai rien contre vous mais moi je trouve sincerment que votre quartier maraicher ne sert a rien et est à l'abandon donc doit etre urbanisé.Cela permettra à de nombreux bisontins de posseder un logement neuf. Pourquoi pas faire un quartier mixte socialement orienté vers l'écologie. ALORS OUI à L URBANISATION DES VAITES.

Association les Vaîtes 30/10/2007 22:00

Lors de la réunion publique du 10 oct. M FOUSSERET s'est plaint longuement d'un courrier qu'il a qualifié d'anonyme mais qui était en fait manuscrit et non signé par une personne se disant proche de lui. Nous avons reçu ce courrier cet été, il nous mettait en garde sur certains points.Sachez que le message ci-dessus est bel est bien un message ANONYME...et nous ne ferons pas autant d'histoires...Voilà 2 ans que nous n'avions pas eu de messages quelque peu provocateurs. Les derniers émanaient de bons Fousseretistes, sur le site Besac.com. Ils avaient au moins le mérite d'être signés Manu DUMONT (par exemple) et d'être écrits intelligemment.Là on est dans le délire le plus complet voire la bêtise absolue.Premièrement, l'association des Vaîtes EST FAVORABLE à l'urbanisation du quartier. MAIS AUTREMENT !AUTREMENT que cette concentration qui nous a fait penser qu'après la concentration des gens dans des cages à lapins verticales ; on allait avoir droit à la concentration des poules, dans des cages horizontales !Soyons sérieux, quel est l'intérêt de concentrer les gens, sinon de concentrer les problèmes.Les émeutes de la fin de l'année 2005 ne vous ont pas suffit. On ne tirera donc pas de leçons malgré un homme, mort brulé dans un parking à Planoise.Alors oui, concentrer les gens à au moins le mérite de rentabiliser au maximum l'espace pour en tirer le meilleur parti fiscal. C'est au moins positif pour le budget de la Ville. Mais construit-on une ville sur des seules considérations budgétaires ?Que faites-vous de l'agrément ? de la qualité de la vie ?Des études récentes montrent que les illuminés qui prônent vos arguments ont réussi à repousser l'étalement urbain au delà des villes. Car beaucoup de français n'acceptent pas de vivre dans vos zones de population concentrée. Et que font ces personnes ? Elles vont habiter à la périphérie de Besançon ou parfois encore plus loin. Ce n'est pas en reproduisant une ZUP concentrée mais horizontale que vous les ferez revenir ! Vous avez seulement contribué à les déporter de quelques kilomètres qu'ils parcourent en voitures produisant leur lot de carbone.Merci M le pseudo écologiste pour votre petit couplet sur l'inutilité des maraîchers ; ils apprécieront votre remarque à sa juste mesure. Vous préférez peut-être faire venir vos salades d'Espagne et vos fleurs de Hollande en camion...Vous rêvez ! Jamais un éco-quartier ne permettra à de jeunes couples de posséder un logement neuf.  Le prix au m2 d'un éco-quartier est plus cher de 30 à 50%. Le prix moyen du neuf étant de 2650€/m2 ; cela amènerait à 4000€/m2 à Besançon. Soit 240 000 à 280 000€ pour un jeune couple achetant 60 à 70m2 !Ce n'est pas avec des oeillères qu'on construit un quartier à l'agrément et la tranquillité durable dans le temps  !

mouras 15/10/2007 23:44

gronder et gesticuler c'est bien mais agir pour défendre les gens et le quartier c'est mieuxalors ou est le bilan de l'action des "défenseurs" des vaites? quels sont les résultats à part des échanges de courriers avec le maire et son équipe qui se moquent de nous et des articles de presse?la mairie gagne du temps, n'a pas reculé et ne le fera pasil va peut etre falloir se mouiller un peu plus pour Mars 2008 pour que ce projet soit entérré

Eric DACLIN 23/10/2007 21:44

Je tiens tout d’abord à préciser que nous ne sommes pas opposés à l’urbanisation de notre quartier.En revanche, vous avez bien compris que nous n’acceptons pas le projet d’urbanisation que la mairie nous a présenté en 2005 et que nous sommes très réticents vis à vis de ce qu’elle avance aujourd’hui sans réelle concertation.Vous imaginez bien que nous ne sommes pas de doux rêveurs. Et votre remarque me fait penser que vous avez loupé un épisode...Vous savez certainement que nous avons lancé une action « les Vaîtes rouges » en déc. 2005. Tout le quartier a participé à cette action inédite sur Besançon. Jusqu'à présent, aucun quartier de Besançon ne s'est autant mobilisé pour se défendre.La Mairie nous a ensuite tendu la main en nous proposant de participer à la concertation. Il aurait été impensable de refuser. Parce que nous avons dès le début demandé cette concertation et parce que notre but est d’arriver à un dialogue. Vous pouvez évidemment vous interroger sur le bilan de notre action.Nous en avons rendu compte devant les adhérents de notre association fin juin 2007.Vous ignorez certainement combien de maisons ont pu être sauvées parce que les relations que nous avons eues avec la Mairie ont permis d’arriver à ce résultat.Vous ne connaissez pas les engagements de la Mairie concernant le relogement des habitants dons les maisons seront détruites (certes, il y a encore beaucoup de points à préciser).Vous ne savez sans doute pas que la colline des Vaîtes sera préservée (réduction de la zone à urbaniser de 42 à 37ha).Nous suivons avec beaucoup d’attention le travail de M GRETHER sur la préservation de la faune, de la flore, des jardins. Ce que nous déplorons.C’est qu’il n’y a jamais eu de réelle concertation avec la Mairie. La Mairie nous a entendu, parfois il a fallu insister. Mais jamais elle nous a invité à nous mettre autour d’une table avec une carte. Jamais elle ne nous a demandé notre avis. Et aujourd’hui nous aimerions des échanges plus francs avec la Mairie (et pas seulement pour s’envoyer des balles de ping-pong ou des scuds…). Lors de la dernière réunion, les habitants du quartier sont repartis avec le sentiment que la Mairie cherche à les endormir… Vous évoquez  le fait de nous "mouiller" pour Mars 2008.Je tiens à vous rappeler que nous insistons sur un point : notre association est apolitique. Il ne s’agit donc pas pour nous, de nous "mouiller" pour les élections. Toutefois, il va de soit, que nous avons bien conscience que les élections constituent un moment favorable pour nous faire entendre, et que nous entendons bien ne pas être absents du débat.Peut-être serons-nous amenés à en reparler ensemble... contactez-nous !