Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par éric daclin

2000 logements c'est 3000 à 4000 voitures de plus aux Vaîtes !

La suite du contournement du Grand Besançon est ralentie pour des raisons financières : tranchée couverte de Planoise, inflation du coût du percement des deux tunnels des Mercureaux. Le contournement n'en est même pas à un stade de projet aussi défini que celui des Vaîtes pour ce qui concerne le prolongement entre le quartier de St Claude et l'aboutissement à Thise ou Chalezeule... Alors par où passerons les 3000 ou 4000 voitures supplémentaires des habitants du futur quartier concentré des Vaîtes ?      

Par la rue Tristan Bernard et l'avenue Fontaine Argent ? NOON trop encombrée le matin et le soir ! 

Par la rue de Belfort ? NOON trop encombrée trop encombrée le matin et le soir ! 

Par le boulevard Léon Blum ? NOON trop encombré le matin et le soir ! 

Nous avons essayé d'imaginer ce que seraient ces artères. Un dessinateur de BD a illustré cela en présentant sa vision de la ville...

 

  NB : nous avons photographié cette image à l'Exposition dont le thème est "la Ville" qui est actuellement aux Salines d'Arc et Senans. Nous vous invitons à visiter cette exposition très intéressante. 

Commenter cet article

Pascale 05/12/2005 20:59

LE GRAND JEAN-LOUP DE NOUS SE FOUT...
A lire dans le BVV HORS SERIE que nous avons reçu aujourd'hui dans nos boîtes à lettres, page 37 : "C'est pourquoi le secteur des Vaîtes, qui est classé "CONSTRUCTIBLE" DEPUIS 40 ANS, va être développé". Pourquoi alors personne ne peut construire sur ces terrains depuis des décennies ????
Ce magazine d'auto-satisfaction est accompagné d'une enquête : je propose à chaque opposant au projet en l'état d'y répondre au STYLO ROUGE...
Le grand Jean-Loup essaie de retourner l'opinion contre nous et utilise certains journalistes de l'Est Républicain qui écrivent que nous sommes manipulés !!!! L'Association des Vaîtes n'est pas une secte et encore moins un parti politique mais elle doit faire peur au Maire que déjà on surnomme Pharaon au vu de ses projets grandioses. Et comme chacun sait Besançon ne sait plus que faire de ses deniers publics...
En tout état de cause l'enquête qu'il nous soumet est encore une de ses manipulations bidons comme pour la gare TGV. Répondez-y avec votre coeur et ne vous contenter pas de cocher les cases dans lesquelles le grand Jean-Loup voudrait nous enfermer.
Bon courage et à mardi 6 décembre 20 H 00 à l'IES.