Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par éric daclin

Cette rubrique est la votre : "les réactions des habitants"

Mardi 6 décembre M Le Maire a organisé une réunion d'information dans le quartier. Les habitants ont noté un changement de ton de la municipalité qui affiche désormais plus d'ouverture au dialogue et annonce vouloir rencontrer les représentants de l'association Les Vaîtes. Cette évolution est certainement liée à la mobilisation des habitants du quartier.
L'association qui représente la plupart des habitants du quartier espère qu'elle sera réellement associée à la définition du projet d'urbanisation du quartier des Vaîtes, autour de plans qui seront des bases de discussion.

L'association a ouvert une rubrique dans laquelle vous pouvez exprimer vos réactions sur son site www.lesvaites.com ou sur www.association.les.vaites@wanadoo.fr .  
Eric DACLIN - Association Les Vaîtes - www.lesvaites.com

1. commentaire : December 07, 2005 4:31 PM

Subject: bravo

Bravo pour la tenue de la réunion du 6 avec le Maire

  

Vos exigences sont loin d’être démesurées

Je pense que le journaliste de l’Est Républicain n’écrira plus que vous êtes une minorité agissante

Encore bravo

   

Monniotte Jean Claude  ( Ci joint quelques photos du 6)

3ème commentaire : Sent: Wednesday, December 07, 2005 8:08 PM
Subject: Pour une urbanisation sage

Mes excuses pour le 6 : j'ai été retenu à une réunion de Comité avec des habitants des Chaprais...

À Fribourg, il faut noter que c'est le départ des troupes qui a libéré des terrains pour aménager un nouveau quartier...

Ne serait-ce pas une "idée" à creuser à Besançon, où certains quartiers militaires deviennent également disponibles ?

Par ailleurs, l'Association des Vaîtes ne pourrait-elle dire à la ville : "vous voulez aménager notre quartier, nous ne somme pas foncièrement contre, mais alors voici ce que nous vous proposons".

Et élaborer un projet d'urbanisme ménageant les constructions actuelles et s'intégrant harmonieusement dans le paysage (ce doit être possible !)

Jean MÉCHET, géomètre du Cadastre retraité
19 rue du Mont 25220 - CHALÈZE
(en charge du quartier des Vaîtes jusqu'à il y a bientôt cinq ans)

 

NDLR : vous êtes la 3ème personne à nous faire cette suggession. Je vous confirme que nous sommes pour l'urbanisation des Vaîtes... mais autrement. Nous avons des idées mais nous n'avons pas l'outil qui nous permette de traduire ces idées sur des plans. Peut-être qu'avec des personnes ayant votre expérience, nous pourrons bâtir ensemble un projet. Avis aux amateurs, nous recherchons des compétences en la matière...

 

4ème commentaire : Sent: Wednesday, December 07, 2005 8:10 PM
Subject: Affiche

Bonsoir,

Comme promis à Cécile mardi soir, je vous envoie la petite affiche que j'ai fait ( il y a quelques semaines déjà ) que vous pourriez mettre en téléchargement sur le site afin qui que chaque sympathisant puisse l'imprimer et la coller sur la vitre arrière de sa voiture. Mais bon, après l'exposé du maire est ce bien nécéssaire? A chacun d'en juger.

Par contre est-ce qu'à l'association il y un plan du pré-projet comportant le tracé du nouveau Chemin du Vernois?

A bientôt   O.SAVONET

 5ème commentaire :

.... 63 .... c'est le nombre de pages du dernier magazine BVV hors série reçu ce jour !  on y découvre la ville de 2020 voulue par la gauche et on s'attend donc à voir quelque part un dossier sur les vaites ! Que nenni, ce sont juste 8 modestes lignes qui en parle page 27 !!! 

la mairie semble vouloir étouffer à tout prix ce dossier et le projet des vaites ! 

en plus, vu la façon dont c'est organisé, on voit juste à la fin du passage sur les vaites, "qu'un questionnaire sur le logement auquel près de 2000 personnes ont répondu, servira de trames.. " : donc selon la mairie, ce sont les 2000 avis de gens qui vont servir à construire et aménager l'espace vital partagé par plus de 125.000 personnes ?  

ca donne déjà un ordre d'idée de l'état de la mairie "on a eu 2000 retours, c'est suffisant, alors on lance !" 

continuez le combat contre cette mairie, avec ou sans opinions politiques, on vous soutient !Amitiés    Un habitant proche des vaites.

6ème commentaire : de Geoffrey 7/12 à 11h24  (cf les commentaire attachés à l'article témoignage)

Ca me consterne que des gens de ma société trouvent que les calicots ont tort de fleurir dans les moments de mécontentement...
Et que les coquelicots ont tort de fleurir à certains endroits ...
En effet comme semblent le dire certains, il ne faut pas faire de sensiblerie quand il s'agit d'améliorer la qualité de vie de tous.
Mais la réaction massive des habitants met en évidence que le projet va à l'encontre de tout ça.
Je suis locataire dans la rue de la Vaîte et je me sens profondément indigné par l'attitude impardonnable de nos représentants. Car ce ne sont pas les maraicher amoureux de leur terre qu'il faut blâmer mais les urbanistes et tout ceux qui sont responsables de ces dégradations de notre milieu de vie. J'ose le dire car je ne peux le concevoir autrement : il faut vraiment être amputé de la tête pour rester sur des idées d'habitations uniformisées, déshumanisées et surdensifiées.

Au contraire j'espérerais une réunion de tous les milieux, le rapprochement des pôles : logements, commerces et tous lieux de travails, me parrait être l'idéal. Il n'est qu'ainsi que l'on pourra solutionner le surcroît dévastateur de trafic. Bien des villes avangardistes l'on compris, toutefois Besançon ne décolle pas ses oeillières.

Alors selon moi si nos représentants voulaient bien faire preuve de sagesse, ils devraient utiliser notre argent pour faire des choses réellement bénéfiques à la population :
- prendre en charge la restauration de très nombreux appartements anciens disséminés dans tout besançon qui pourraient très bien devenir des logements "sociaux" s'ils étaient restaurés de manière écologique. "Ecoloquoi ?" diront certains...
Enfin rien qu'en rachetant à 3€ le m2 les terrains des maraichers, ils pourraient couvrir quelques toits de panneaux solaires et acheter de l'isolation en fibres de chanvre.
(Non j'ai pas dis cannabis! mais chanvre!)

- gérer le rééquilibrage de la densité par de nouvelles structures urbaines architecturellement compatibles avec les mots "joli" "agréable" "convivial" "ecofriendly". (Peut-être qu'en anglais ça passera mieux) Il ne s'agit pas de copier les Allemands car nous aussi on en forme des architectes bon sang! Même que dans notre lycée Ledoux j'en ai vu faire des maquettes qui ressemblaient même pas à un cube ou à un pavé.

- faire un Besançon cyclable ! Malgré que Besançon soit une ville très humide (220m de pluie en 15j durant mars 2001) dès que le soleil brille, on aime beaucoup se déplacer en vélo alors pourquoi nous en priver ? Et oui il existe encore des gens qui font du sport autrement qu'en se faisant promener par leur chien ou avec des engins de torture en sous-sol.

Alors voilà M. Fousseret, je suis désolé de n'être pas venu vous écouter ce soir soutenir votre projet, mais ne soyez pas triste, on vous explique jusqu'à comment réinvestir l'argent. Merci.

NDLR : ces réactions me conduisent à penser, M Le Maire que TOUS les membres du conseil d'administration de l'association Les Vaîtes (dont je suis) ont des façons de réagir somme toutes modérées. Après les 2 précédentes, je vous donne une nouvelle clé afin de désamorcer les tensions et les incompréhensions. Je vous prie de bien vouloir accepter d'inviter rapidement les membres du conseil d'administration de l'association les Vaîtes (et surtout pas le Conseil de Quartier dont aucun habitant des Vaîtes n'est membre...) afin de les associer à la définition du projet d'urbanisation du quartier des Vaîtes, autour de plans qui seront des bases de discussion. Vous avez entendu la brillante définition de la concertation. Sachez que nous sommes ouverts à la discussion.

Commentaire de Pascale du 6/12/2005  :

A lire dans le BVV hors série que nous avons reçu mardi 6 déc dans nos boîtes à lettres, page 37 : "c'est pourquoi le secteur des Vaîtes, qui est classé "CONSTRUCTIBLE" DEPUIS 40 ANS, va être développé".  Alors pourquoi personne ne peut construire sur ces terrains depuis des décennies ???

Ce magazine d'auto-satisfaction est accompagné d'une enquête : je propose à chaque opposant au projet en l'état d'y répondre au STYLO ROUGE...

Le grand Jean-Loup essaie de retourner l'opinion contre nous et utilise certains journalistes de l'Est Républicain qui écrivent que nous sommes manipulés !!!

L'association des Vaîtes n'est pas une secte et encore moins un parti politique mais elle doit faire peur au Maire que déjà on surnomme PHARAON au vu de ses projets grandioses. Ce comme chacun sait Besançon ne sait plus faire de ses deniers publics...

En tout état de cause, l'enquête qu'il nous soumet est encore une de ses manipulations bidons comme pour la gare TGV. Répondez-y avec votre coeur et ne vous contentez pas de cocher les cases dans lesquelles le grand Jean-Loup voudra nous enfermer.  Bon courage !

Réaction de Mme MOUREL Marie Odile :

J'habite Audincourt et ne suis nullement concernée directement par le projet des Vaites.
En passant dans le quartier, hier soir, j'ai vu toutes ces tentures rouges (il y a même de très jolies bouteilles rouges suspendues dans un arbre) et je me suis rendue sur ce site pour découvrir avec stupeur que ce quartier si sympa. va disparaître.
Ces 2000 logements sont démentiels !
Pourquoi détruire ces maraîchages qui semblent tout à fait représenter ce dont la ville de Besançon s'enorgueuilli, à savoir d'être une VILLE VERTE.
Pourquoi une municipalité qui semble prendre en compte les problèmes HQE, veut-elle supprimer ce coin de verdure qui a encore le parfum du Besançon d'antan et où pourraient s'installer des jardins ouvriers pour les habitants des Clairs Soleils, par exemple.
N'y a-t-il pas d'autre endroit pour construire des logements où la mixité sociale sera réelle. Bien que n'habitant pas ce quatier j'ai souvent entendu parler des problèmes des Clairs Soleils qui seront si proches. Ne risque-t-on pas de créer un second ghetto.
Enfin je suis ulcérée de penser que les rosiers rose pâle qui ornent une clôture d'un des maraîchers vont disparaître. Je les admire toujours quand je viens à Besançon et ils font totalement partie du plaisir que j'ai à retrouver cette ville
Ne tuez pas la poésie de ce quartier si précieux et si représentatif de votre ville !

Commenter cet article

Clément 12/12/2005 15:14

mais au fait, pourquoi parquer aux vaites 2000 logements au lieu d'en mettre "seulement" 200 ... 300 ... et le reste dispatché dans d'autres quartiers ? ce serait plutot cet esprit la que j'appellerai de la mixité sociale : créer dans TOUS les quartiers des logements sociaux, et éviter de venir polluer et détruire ce paradis vert que ce sont les vaites !
il faut donc proposer au maire que ce soit CHAQUE quartier de la ville qui accueille des logements sociaux et si 7 quartiers de la ville acceptent 300 logements sociaux, cela fait 7x300=2100 logements ! pas mal non ? pourquoi détruire les vaites ? laissez nos jardins tranquille !

éric daclin 12/12/2005 21:20

Remarque du webmaster : Parfait ! La vraie mixité sociale, ce n'est pas concentrer un grand nombre de logements sociaux à un seul endroit. Les évenements récents sont là pour nous le rappeler... La vraie mixité sociale c'est répartir les logements sociaux et mélanger des personnes de différents horizons et de différentes "classes sociales".
Permettez-moi seulement de préciser que le terme "polluer" que vous employez fait référence à une grande concentration urbaine et à ses conséquences en terme de trafic automobile...
Précisons aussi que le projet de la Mairie aux Vaîtes ne consiste pas à réaliser 2 000 logements sociaux ; il s'agit de 2 000 logements dont 20% de logements sociaux soit 400 logements sociaux.