Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par éric daclin

les Vaîtes restent vigilants !

En réalité la plus importante manifestation des habitants des Vaîtes a déjà été organisée par M FOUSSERET... lors de la soirée du 6 déc. l'Est Républicain a noté dans son édition du mercredi 7 :  "leur morceau de tissu rouge noué en écharpe autour du cou ou à leur bras en signe de désaccord avec le projet [actuel] d'aménagement de leur quartier des Vaîtes, 300 personnes ont participé mardi soir au face-à-face avec le Maire et ses adjoints. Au-delà des questions, les habitants ont exprimé leurs sentiments".

Ne nous leurrons pas, c'est grâce à la mobilisation de vous tous qui avez couvert de rouge le quartier, que M Le Maire a changé de ton et a amorcé quelques concessions : (M Fousseret) :  "j'entends dire 2000, c'est trop. Deux mille c'est un potentiel, pas un objectif. Rien n'est ficelé, on en est à la concertation préalable"  et concernant "le prix du terrain à 3.80 €/m2 est le prix en zone actuelle 1NA. La Ville achètera évidemment plus cher, la zone devenant à urbaniser, la catégorie change".        Commentaire  :  les avancées restent vagues, surtout de la part d'un homme politique...Les citoyens échaudés par les promesses non tenues des hommes politiques de tous bords, aimeraient des promesses un peu plus précises... et encore mieux des écrits ! Avez vous entendu Mme MARION qui vous disait que les citoyens attendent d'un homme politique qu'il prenne des décisions ?  

Derrière les mots "un potentiel" ou l'affirmation générale que "la Ville achètera plus cher" : donnez nous s'il vous plait des précisions. Et ce d'autant plus que le changement de zone auquel M le Maire fait allusion n'en est pas véritablement un car la zone "AU : zone d'urbanisation future" n'est que la nouvelle appelation de l'ex zone 1NA. Ce changement d'appellation découle de l'application de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain).  Il est donc inexact, M le Maire, de dire que la catégorie change et que de cela découle une modification subtantielle du prix du terrain. Si la ville devra acheter le terrain plus cher c'est parce quelle devra acheter au prix du marché au risque que les habitants ne se mobilisent encore plus fortement qu'actuellement et au risque qu'ils engagent un recours pour excès de pouvoir devant le Tribunal Administratif (cf article "la famille OUDOT attaque la Ville").

L'association les Vaîtes prend acte des avancées de M Fousseret et de son changement de ton. Mais elle invite les habitants à rester vigilants. Toutefois nous ferons nous aussi un geste d'apaisement. La manifestation du 15 décembre devra se dérouler sans perturber la circulation et dans le calme au Conseil Municipal.

Rendez vous jeudi 15 décembre tous de rouge vêtus, à 17h30 place St Pierre devant l'hôtel de ville.  Nous prévoyons une animation chaleureuse pour accueillir M le Maire au Conseil Municipal (lâcher de ballons etc).

Vous pouvez venir en toute quiétude, nous avons pris d'excellents contacts avec la Préfecture et les forces de police qui assureront une présence discrète afin d'assurer la tranquillité de tous.  Nous nous positionnerons devant l'hôtel de Ville (place St Pierre) et le mot d'ordre sera avant tout une animation pacifique et sans gêner la circulation.

Commenter cet article

oudot 09/12/2005 23:50

Merci au webmaster de modérer mon message.
Une très récente affaire a opposé la ville de Besançon à un propriétaire de terrain. Ce dernier(le terrain), situé en bordure de route, a fait l'objet d'une expropriation de la municipalité, menée par son adjoint"es qualité".
Devant la difficulté d'arriver à ses fins, la municipalité a rédigé le protocole suivant: indemnité d'expropriation à 3.81 €, mais allocation d'un terrain à bâtir "compensatoire". Objectif de la ville:"il faut que le prix de 3.81 € apparaise, afin qu'il serve de référence.
Vous avez dit "référence"?
Pourquoi?

éric daclin 10/12/2005 13:52

Merci de ton message Thierry.  Je comprend ton inquiétude.
L'affaire en question concerne une expropriation. La Mairie de Besançon a insisté pour que le prix indiqué sur l'acte soit de 3,81 €/m2 quitte à ce que la Mairie ajoute en complément un terrain en échange de celui qu'elle prennait.
Pourquoi la Mairie de Besançon attache-t-elle encore autant d'importance à faire apparaître le prix de 3,81 €/m2 comme base des transactions immobilières. Y aurait-il autant de distance entre le discours politique qui nous a été tenu le 6 déc. et les actes très récents de la Mairie ?
Ton message n'a pas à être modéré malgré ta forte inquiétude. D'ailleurs, nous n'avons modéré jusqu'à présent que 2 messages sur le site : un en supprimant un gros mot et un second qui n'est pas paru car rédigé entièrement comme un SMS et je ne sais pas lire ce langage !