Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pierre CHEVASSU & Eric DACLIN

Après avoir réuni les maraîchers, la Mairie serait-elle en train de réunir les habitants des Vaîtes par petits groupes ? Bizarre..., pourquoi faire désormais passer les informations par petits groupes ?

Vendredi 27 janvier M LOYAT, sa directrice du Service de l'Urbanisme et le nouveau M Vaîtes de la Mairie : M GAVIGNEAU ont invité à la Mairie les familles habitant les 6 maisons situées en haut du chemin du Vernois.  

Les Vaîtois souhaitaient qu'un membre du Conseil d'Administration les accompagne. Aussi Pierre CHEVASSU était présent en observateur.

Alors une réunion pour dire quoi ?

En fait uniquement pour confirmer ce qu'avait déjà laissé entendre M Le Maire lors de la réunion du 6 décembre c'est à dire que les 6 maisons du haut du chemin du Vernois vont sortir du périmètre de la zone 1 NA et future zone AU à 3.81€/m2, qui a provoqué autant de remous. Sans devenir trop technique, les terrains sur lesquels sont construites ces maisons vont passer en zone UD (constructibles avec un coef  d'occupation au sol de 0.30 et maxi rdc + 2 niveaux). Le périmètre sera arrêté et voté lors d'un Conseil municipal en avril 2006.

Il n'en reste pas moins que si ces familles peuvent désormais espérer rester habiter aux Vaîtes, elles restent dans l'incertitude en ce qui concerne leur cadre de vie. Aussi les nuisances liées à la route à 2 voies + tram ont été évoquées ainsi que la question qui nous tarabuste : la densité de construction des 2 000 logements et les nuisances et les erreurs du passé que nous ne voulons pas voir se répéter.

Prochaine réunion de la Mairie, jeudi 2 février à 20h à l'école Pierre et Marie CURIE. Les habitants des Vaîtes attendent beaucoup de réponses concrêtes !

Nous évoquons beaucoup la situation des personnes qui habitent aujourd'hui aux Vaîtes dans la zone sur laquelle la Mairie voudrait construire 2 000 logements. Mais si vous voulez savoir ce qu'en pensent les habitants des immeubles alentours, il suffit de regarder les vitrines des agences immobilières de Besançon : "vend appartement quartier rue de la Vaîte !" ... "Vend appartement quartier des Vaîtes !".

Et voilà Messieurs de la Mairie... Est-ce que vous pensez encore que 2 000 logements est un objectif ? Alors que la population qui le peut entreprend un véritable exode en fuyant ce futur quartier qui fait peur ! Comment pensez vous que ces personnes qui n'auront pas pu vendre leur appartement dans de bonnes conditions grâce à votre projet, vont réagir lors des prochaines élections ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jeudi 2 février, après la réunion publique organisée par M Le Maire, M LOYAT nous a dit (très courtoisement) qu'il regrettait que nous ayons présenté d'une façon qu'il avait ressenti comme tendancieuse, les rencontres qu'il a initiées avec les maraîchers et le groupe des 6 maisons. Nous lui avons expliqué que nous nous ETONNIONS que la Mairie rencontre en premier des petits groupes d'habitants et seulement ensuite l'Association.

M LOYAT nous a expliqué que le fait de rencontrer les habitants par petits groupes était motivé par le fait de traiter dans le détail des sujets qui ne concerne en fait que le groupe rencontré (maraichers, habitants de tel groupe de maisons).

Reconnaissons donc à la Mairie le droit de discuter directement avec les habitants et d'aborder dans le détail des sujets ou certains aspects.

Au delà des propos de M Le Maire, nous avons ressenti, le 2 février, une évolution de son équipe voulant faire un pas pour comprendre et essayer de tenir compte des inquiétudes et des préoccupations des habitants des Vaîtes. La forte mobilisation de tout le quartier ne pouvait pas rester sans effet !

Nous attendons donc le prochain RDV du 11 février avec impatience !

(le 11 fév. M le Maire rencontrera le Conseil d'administration de l'Association).

Commenter cet article

Bénédicte et Patrick 07/02/2006 11:49

Messieurs,
vous semblez épris de bonnes manières comme le prouve votre explication sur la censure dans votre site.
pourquoi dans ce cas évitez de publier certains de nos messages ?auriez vous des difficultés de réponses aux questions que mon mari et moi vous posons ?
je renouvelle donc la question à laquelle nous aimerions avoir une réponse : que faites vous pour sauver ce quartier et faire avancer les choses ?
Mo mari souhaite également répondre à la personne qui répond en dernier que vous dites "croyez vous que La Ville aurait autant tenu compte (même si tout n'est pas gagné!)de nos avis si cette association n'était pas présente et influente?"
Nous pensons que la Mairie n'en tient pas compte vu le dernier numéro du BVV qui nous rabache une nouvelle fois à grand renfort de textes et de photos que les projets mégalos-municipaux verront le jour, donc la mairie vous écoute certes mais ne vous entend apparement pas.
Nous tenons également à dire que nous sommes solidaires de TOUS les habitants sans distinction d'adhésion à tel ou tel groupement de personnes et que nous affichons clairement notre position de refus total de ce projet aux Vaites, au non de la préservation de la verdure que nos enfants sont heureux de trouver à quelques metres de chez nous. 
Espérons donc que nous aurons des réponses et éventuellement que nous serons convaincus d'une possible adhésion à votre groupement associatif.
Bénédicte et Patrick

Thierry OUDOT 04/02/2006 18:35

A Bénédicte et Patrick,
Non, Eric n'est pas le seul intervenant, loin s'en faut.
Les membres du bureau font réellement un travail remarquable.
Evidemment, tout ne se voit pas du premier coup d'oeil, mais pensez à ceci:croyez vous que La Ville aurait autant tenu compte (même si tout n'est pas gagné!)de nos avis si cette association n'était pas présente et influente?
Dans ce genre de situation, c'est le groupe qui fait la force.
Nous restons particulièrement à l'écoute de vos suggestions, de vos idées, et ...de vos encouragements

Bénédicte 03/02/2006 11:01

Mon mari et moi lisons avec grande attention vos commentaires à nos remarques. Etes vous en manque d'idées ou de bonnes volontés pour nous relancer ainsi ?
vous semblez vouloir tout décider tout seul et l'on ne voit personne à part vous lors des brèves sur l'est républicain par exemple. ce sont VOS idées qui passent et non celles des gens adhérents ou non qui sont concernés tout autant que vous sur ce dossier ! Cela nous déplait fortement.
vous vous étonnez que la mairie consulte en premier des groupes d'habitants. Nous avons trouvé cela logique et meme "heureusement" car sinon, qui et comment aurait on pris la parole ? comment proposer des idées lorsque l'expression semble etre à sens unique et destiné à certaines personnes ?
vous nous parlez des membres du conseil d'administration dans votre réponse à nos commentaires : mais ou sont ils sur ce blog ? ont ils la parole ? est ce que vous publiez leur commentaires ou remarques dans vos billets ? Nous ne les voyons que lors des rares réunions publiques.
vous nous répondez que vous souhaiter "faire avances les idées" : avec qui ? comment ? Si c'est en me répondant que nous pouvons vous envoyer un mail pour vous les proposer, nous réfléchissons encore car nous préférons un débat constructif dans lequel nous pourrons donner et écouter les idées de TOUS, en étant ou nous adhérent de votre association d'ou notre volonté de voir des réunions publiques etre organisées au minimum 1 fois par mois dans le quartier.
nous faisons donc parti des gens qui souhaitons "combattre" les idées et projets absurdes de la mairie pour défendre notre quartier. Je ne comprend pas d'ailleurs, pourquoi vous souhaitez "sauvez le quartier des Vaites" affiché en haut sur votre site et que vous nous dites ne rien vouloir "combattre" : que faites vous de concret pour "faire avancer les choses" ?
Lorsque nous nous promenons avec nos enfants dans ce quartier, ces derniers ne pourraient pas s'imaginer que celui ci soit un jour rempli de routes et voies en tout genre, ni meme de nouvelles constructions entassées, si ce projet vient à son terme alors il est très clair que nous partirons de Besançon vu le mépris municipal envers celles et ceux payant leur impots loyalement depuis des dizaines d'années et ne demandant qu'un peu de verdure pour etre au calme.
Ceci dit notre temps libre n'est pas extensible à l'infini et nos actions peuvent être améliorées. Aussi, si vous souhaitez nous apporter vos idées ou des moyens d'actions, vous êtes la bienvenue.
Comme indiqué dans notre réponse nous réfléchissons à proposer nos idées, mais pourquoi tenez vous à tout prix à nous relancer ainsi ? Le temps libre n'est pas extensible mais le notre l'est lorsqu'il s'agit de la défense des intérets de notre famille et principalement de nos enfants.
Je vous remercie de nous avoir invités à apporter nos idées en espérant que ce projet des vaites ne verra jamais le jour pour le bien de tous et continueront à vous lire et à etre informé par la presse locale des réunions publiques que nous espérons voir se développer afin d'y participer plus souvent.
Bénédicte et Patrick
 

éric daclin 03/02/2006 22:47

Allons ! Allons ! Vous savez bien puisque vous lisez avec attention les articles de ce site que la parole est donnée à l'ensemble des habitants du quartier... La preuve ! 
D'autre part si vous faisiez partie de l'association vous sauriez que nous tenons notre force de l'union de TOUS les membres et de la complémentarité de nos actions !
Concernant nos réunions, nous avons organisé 4 réunions ouvertes au public depuis le 30 juin 2005 et une manifestation devant la Mairie. En plus de ces réunions, la Maire a organisé 3 réunions de grandes envergure auxquelles nous avons participé. Lors de la réunion d'hier soir, nous avons volontairement limité nos interventions pour laisser la parole aux habitants du quartier. Vous voyez qu'on arrive finalement au chiffre que vous préconisez (1 par mois).
Lors de la dernière réunion publique de l'Association nous avons pris la décision de réserver les réunions de l'assoc.  aux membres ou à ceux qui envisagent de le devenir.  Organiser des réunions et diffuser l'information a un coût qui est supporté uniquement par les adhérents...  Si vous souhaitez participer à nos réunions, vous êtes bien sûr la bienvenue !
Cordialement

Bénédicte 02/02/2006 14:18

cher monsieur,
je suis très déçue par votre vision réductrice de mener votre combat.
"Quand aux réunions publiques tous les mois, d'une part tous les membres de l'associations ne seraient pas disponibles à une telle fréquence et d'autre part nous ne voulons pas lasser nos adhérents en multipliant les réunions"
une mairie motiviée et une vraie association militante n'hésiterait pas à réaliser ces réunions régulierement avec ou sans tous les membres car encore une fois, vous dites que SEULS les membres comptent dans ce projet alors que c'est faux, il y a aussi d'autres gens, ceux qui ont un vrai projet, qui veulent faire évoluer les choses, mon mari et moi en faisons parti tout comme d'autres amis.
Les gens ne vont pas se lasser de venir une fois par mois aider à construire un projet pour un quartier qui leur correspondra, la encore, vous osez parler au nom de tous les habitants : nous voyons aujourd'hui le résultat, avez vous avancé ? qu'avez vous fait concrètement ? quelles sont vos propositions ?
Nous attendons des résultats comme tous les habitants non adhérents puisque vous semblez avoir un besoin de parler au nom de tous les habitants des Vaites que nous sommes.
Bénédicte et Patrick

éric daclin 02/02/2006 23:22

Désolé de vous avoir déçue. Il faut alors que j'ajoute que les membres du Conseil d'administration s'investissent beaucoup et consacrent une grande partie de leur temps libre à faire avancer les idées de l'Association. J'insiste sur cette expression (faire avancer les idées) car le terme de combat nous gêne quelque peu... D'autant plus que nous sommes résolument partisans d'actions non violentes !
Ceci dit notre temps libre n'est pas extensible à l'infini et nos actions peuvent être améliorées. Aussi, si vous souhaitez nous apporter vos idées ou des moyens d'actions, vous êtes la bienvenue.  A ce titre, vous pouvez nous contacter : association.les.vaites@wanadoo.fr
cordialement

Bénédicte F 31/01/2006 18:04

Quand les habitants vont ils etre ENFIN participer à tout cela ?
on dirait qu'il n'y QUE VOTRE association qui peut ou doit se défendre, mais quid de ceux qui seront frappés par les nuisances sans etre concernés par les démolitions ?
c'est vraiment une amer perplexité sur le nombrilisme qui règne dans ce dossier, il devrait y avoir des réunions publiques tous les mois avec les habitants, TOUS les habitants !
nous attendons des comptes !
Béné

éric daclin 01/02/2006 00:01

Vous avez raison !  Il faut aussi que vous sachiez que l'association Les Vaîtes rassemble TOUS les habitants du quartier qui le souhaitent. 150 familles du quartier ont ainsi rejoint l'association. Heureusement tous ne sont pas menacés par des démolitions !
Beaucoup sont comme vous frappés par les nuisances, d'autres qui habitent les immeubles de la rue de la Vaîtes vont perdre la belle vue qu'ils avaient depuis chez eux, d'autres encore plus loin sont simplement attachés à ce quartier dans lequel ils aiment venir se promener etc.
De ce fait, l'association Les Vaîtes est un lieu d'expression de points de vue divers, tout comme ce site ! Vous êtes la bienvenue au sein de l'association et vous pouvez adresser des articles sur association.les.vaites@wanadoo.fr si vous souhaitez qu'ils soient publiés sur le site. 
Quand nous disons " 2 000 logements ; projet dément ! " par exemple, nous défendons le même point de vue que vous ! Quand nous évoquons le flot de voitures qui déborderons de ces 2 000 voitures ; c'est pour dénoncer les mêmes nuisances ! etc
Quand aux réunions publiques tous les mois, d'une part tous les membres de l'associations ne seraient pas disponibles à une telle fréquence et d'autre part nous ne voulons pas lasser nos adhérents en multipliant les réunions. Vous noterez aussi qu'il faut laisser une place à l'expression de notre chère Mairie, qui a organisé une réunion le 6 déc. et va en organiser une seconde le 2 fév.  
Après tout le dialogue avec la Mairie est notre priorité car c'est cette voie d'expression citoyenne que nous avons choisie !