Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric DACLIN & Thierry OUDOT

Dans "le fait du jour" de l'Est Républicain d'aujourd'hui 6 novembre. Le Directeur de la rédaction de l'Est Républicain, bien connu des habitants du quartier des Vaîtes, signe un article intitulé "MAIRE".
"Jamais on ne s'est autant plaint du manque de démocratie, jamais nos élus n'ont été à ce point [ira-t-il jusqu'à écrire...les pauvres !] sous la surveillance vigilante de groupuscules, collectifs, citoyens. Jamais les électeurs n'ont été aussi suspicieux à l'égard de leur élus.
On peut s'en réjouir, on peut aussi considérer que cet excès de zèle démocratique tue la démocratie".

La suite de son article fait référence à M Jacques MAILLOT qui s'est retrouvé hier devant le Tribunal de Grande Instance pour répondre d'un fait dramatique directement lié à sa fonction de Maire du village de Thise.
Vous savez certainement que pour empêcher l'envahissement du terrain de foot de Thise, par les gens du voyage, le conseil municipal avait pris la décision de mettre une barrière là où il y avait déjà de gros plots barrant le passage.
Un jeune homme de 16 ans qui avait l'habitude de serpenter entre les plots pour passer en moto, est décédé durant l'été 2005 en heurtant la barrière.
Cette situation est dramatique, pour ce jeune homme, pour sa famille et pour M MAILLOT. Nous partageons certaines idées que Christophe DOLLET a voulu véhiculer sur la trop lourde responsabilité qui pèse sur les Maires, précisément les Maires de villages qui n'ont pas les services techniques des grandes villes.
Mais, M DOLLET,
de grâce, ne faites pas d'amalgame entre les expressions démocratiques associatives que vous transformez en groupuscules... et cette affaire !
Ne vous plaigniez pas d'une vie démocratique animée par les citoyens
ou alors rejoignez vite la démocratie populaire de Corée du Nord, vivifiante patrie où heureusement les citoyens ne viennent pas déranger les dirigeants politiques !
Et surtout ne laissez pas entendre que les associations citoyennes qui s'expriment tuent la démocratie puisqu'aujourd'hui, elles font partie de la démocratie...
En l'espèce ce serait plutôt la Justice qui fait peser une lourde responsabilité sur les Maires...Vous n'iriez pas jusqu'à dire que la Justice tue la démocratie ?

Commenter cet article