Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

Voici une précision de Philippe GONON sur un forum du blog macommune.info
http://www.macommune.info/actualite/tcsp-l-union-des-commercants-de-besancon-se-reveille-en-retard--4715.html

Cette précision est intéressante en ce qui concerne le budget qui reste malgré tout assez flou avec des inconnues de taille :
- l'Etat Français trouvera-t-il 30 M€ ?
- N'est-il pas illusoire d'attendre que l'Europe verse 30 M€ à un investissement TCSP à Besançon. Quelle serait sa motivation et sur quel budget ?
- Nous pensons qu'il est erronné de compter comme ressource à la fois un emprunt d'env 100 M€ + les ressources annuelles constituées par le versement transport qui sera utilisé pour rembourser l'emprunt.
Vous voyez donc qu'il reste des inconnues...

Nous avons relaté l'information donnée par le blog besançon boucle qui ne lit pas de la même façon le rapport qui sera présenté le 18 décembre, et qui comprend qu'il y a un budget de 210 M€ pris en charge par la CAGB + env. 100 M€ qui seront à la charge des collectivités locales (ville de Besançon, département et région) pour financer les aménagements urbains.

Le blog besancon boucle croit comprendre qu'il s'agirait d'un tramway sur voie ferrée ou voie guidée (comme le tramway de Clermont Ferrand) sur la base des éléments suivants : la longueur prévue des rames et le fait que le rapport mentionne l'existence de stations de maintenance rail ou voie guidée.
Nous pensons toutefois que la solution retenue ne peut pas être un tramway fer qui ne pourrait pas monter les rampes à forts dénivelés. Ce serait donc plutôt un tramway sur pneus et voie guidée.

Nous rappelons également les propos de JLF lors de la 1ère réunion publique du 13 oct. sur le TCSP à Micropolis :
JL FOUSSERET a précisé que le TCSP ne sera pas financé par une augmentation des impôts (hormis le taux du Versement Transport).
Il a aussi indiqué que la fourchette annoncée pour le coût allait de 180 M€ à env. 300 M€. Mais qu'il fallait se rendre à l'évidence, "le coût sera plus proche de 180 M€ car on ne peut pas faire n'importe quoi". (comprenez la CAGB n'a pas les moyens de rembourser un prêt de 300 M€).

Espérons que ces saines paroles raisonnables resteront la ligne qui conduira le TCSP à Besançon.
D'autant plus que lorsqu'on interroge les bisontins, la majorité d'entre-eux ne se passionnent pas pour le TCSP. La remarque qui vient spontanément est qu'il ne faut pas avoir la folie des grandeurs et surtout pas d'augmentation des impôts...

Les bisontins seront-ils entendus ou le lobby cheminot imposera-t-il ses propres vues à la mairie ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article