Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par éric daclin

A lire dans BVV de juin 2006, la tribune expression politique du groupe les verts sous la plume de M ALAUZET -adjoint au Maire.

Nous le citons : "A quelques pas ou à quelques coups de pédales, depuis les différents quartiers de Besançon, si proches et si dépaysantes, les collines bisontines offrent désormais à chacune et à chacun des possibilités de balades et de découvertes variées en pleine nature."

C'est si bien écrit et si lyrique que nous poursuivons la citation... : "De la vision panoramique à 360° du haut de la roche d'Or, à la découverte d'une caborde sur le petit Chaudanne en pleine végétation méditerranéenne, à la rencontre de chevaux, ânes ou autres moutons, en passant par les pelouses sèches de Chaudanne [...], les intinéraires crées ou restaurés, balisés et mis en valeurs, ne manquent pas de surprises et d'intérêt."

"Après les collines de Chaudanne et de Rosemont, le service des Espaces verts prépare l'aménagement de la Chapelle des Buis et de la colline de Bregille, puis ce sera celle de Planoise en lien avec le projet du Parc urbain".

Tiens, tiens, mais à vouloir être exhaustifs, nos dirigeants écologistes oublient une colline qui nous est chère... la colline des Vaîtes.

Pourtant notre colline est un concentré de ce paradis écologiste que  vous semblez aimer : vision à 360°, végétation méditerranéenne et pelouses sèches, moutons : un sanatorium a été implanté chemin de Brulefoin en raison de la qualité de l'air sec, le chemin de brulefoin tire son nom de la sécheresse de la  colline dont les foins s'enflammaient certains étés.

On pourait ajouter toute la faune de la colline des Vaîtes : écureuils roux, renards, chevreuils, hérissons, couleuvres, pics verts, queux rouges à front blanc ...

La diversité de la végétation avec des châtaigniers -ce qui est exceptionnel dans la région dont les sols sont trop calcaires, des espèces rares et variées de pommiers, et un parcours santé aménagé par l'IES implanté sur la colline.

Alors, nous partageons la conclusion du leader écologiste concernant  "la volonté, face au grignotage de l'urbanisation [...] et à la fermeture des points de vue, d'apporter aux collines une véritable valeur écologique, patrimoniale, paysagère, touristique et sociale susceptible de bénéficier d'un classement au titre de la protection de l'environnement".

Le haut de la colline des Vaîtes, curieusement oublié, est déjà classé zone verte...et pourtant la colline des Vaîtes est la seule qui devrait faire l'objet d'un grignotage de l'urbanisation .

Entre l'actuelle zone 1NA du POS* qui définit actuellement la zone à urbaniser et la future zone AU* qui délimite la zone à urbaniser du futur PLU*, la colline des Vaîtes sera encore plus grignotée par l'urbanisation que ne le prévoyait le POS qui date d'une période où on se souçiait moins qu'aujourd'hui de l'écologie ! http://www.lesvaites.com/photo-75303-zone-1na-et-zone-au-du-plu_jpg.html

Alors messieurs les conseillers municipaux du groupe des Verts, vous qui avez voté en bloc, le 26 octobre 2005 les modalités de la concertation préalable à l'opération d'aménagement d'urbanisme du quartier des Vaîtes, pour un  projet qui contribue au grignotage de la colline par l'urbanisation !  Soyez un peu logiques et cohérents entre vos objectifs affichés et les actes que vous traduisez par vos votes !

Et si vous le souhaitez, nous pouvons même vous faire une visite guidée du quartier écolo des Vaîtes et de sa colline !

*POS : plan d'occupation des sols, c'est un document d’urbanisme et de planification. Il définit les orientations d’urbanisme de la commune et le projet urbain de la commune. Il assure également la traduction juridique du projet de développement de la commune, réglementant les droits à construire sur le territoire communal.

Le PLU délimite des zones, urbaines et naturelles, à l’intérieur desquelles sont définies, en fonction des situations locales, les règles applicables relatives à l’implantation, à la nature et à la destination des sols. Il peut, en outre, comporter des dispositions relatives, notamment, à l’aspect extérieur des constructions, aux emplacements à réserver, au COS.

Ce document est élaboré à l’initiative et sous la responsabilité de la commune. Les principes et les règles qu’il contient sont donc spécifiques à celle-ci.

La loi Solidarité et Renouvellement Urbain (dite loi SRU) du 13 décembre 2000 a substitué le PLU au POS. Ces deux documents ont la même portée juridique et les mêmes règles d’utilisation.

La zone AU est la traduction dans le PLU de l'ancienne zone 1NA : c'est une zone à urbaniser.   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article