Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

document non contractuel et pouvant évoluer, présenté par la mairie.

Lisez l'article paru dans l'Est Républicain d'aujourd'hui sur le thème de la réunion des Vaîtes.

Sur la scène, JL FOUSSERET...
A ses côtés, François GRETHER -l'architecte.
Mais aussi M LOYAT, E ALAUZET et JC ROY, la directrice du service urbanisme.
Les acteurs de 1er rang de ce projet étaient donc réunis sur la scène !  
En face, le public est venu nombreux, environ 160 personnes.

Curieusement les oppositions les plus vives ne se sont pas manifestées au sujet du projet des Vaîtes, mais à l'encontre du Tramway.
Il faut dire que JL FOUSSERET avait parfaitement compris l'erreur à ne pas commettre. Contrairement à ce que son adjoint à l'urbanisme avait annoncé, il compris qu'il ne fallait pas que des personnes apprennent, lors d'une réunion publique, que leur maison allait être détruite.  Finalement, l'association des Vaîtes ; ça peut aussi servir à éviter des bévues aux politiques...
"On ne parlera pas des cas particuliers, on va vous présenter le projet pour les Vaîtes !" C'est ainsi que JLF a introduit la réunion.

Vive opposition contre le tramway  
Une personne dans la salle s'écria : "vous êtes six sur la scène. Que ceux dont le tramway passera devant leurs fenêtres lèvent la main !"
Aucun des hommes politiques ne leva la main...
Seul JLF répondit. "Je préfèrerais avoir un tramway qui passe devant chez moi que des voitures ! (fumées d'échappement, bruit etc).
La même personne ajouta : "Dans les images que vous nous présentez, tout est vert, mais vous avez oublié de représenter les fils électriques ! Car il y aura des fils électriques pour alimenter le tramway".
C'est encore une fois JLF qui se colla à lui répondre que sur les images, les fils pourraient être représentés par 2 points... [NDLR : la réponse est un peu succinte car dans la réalité, pour voir 2 points, il faudra se trouver pile en face et à même hauteur que les caténaires. Dans la réalité, on verra bien des caténaires dans leur longueur].
Une personne âgée, habitant rue Nicolas NICOLE [preuve que tous les habitants de Palente ne demandent pas le tram...] évoqua son vécu. Le tramway bruyant, les accidents provoqués par le tram, et surtout le coût. "Besançon n'a pas les moyens de se payer un tram. Nous avons un système de bus performants, nous n'avons pas besoin du tramway !"
Réponse très zen de JLF sur l'augmentation régulière du nombre de voitures et "si on ne fait rien, les rues seront bloquées. On ne pourra plus circuler dans Besançon ! Et quant au coût, "le tramway coutera entre 200 et 220 M€. Il sera financé par la contribution des entreprises au versement transport". JLF a insisté à plusieurs reprises : "Il n'y aura pas d'augmentation des impôts locaux des bisontins !"

Et les Vaîtes ?
L'architecte, François GRETHER a présenté les grandes lignes du projet : disposition des logements par rapport au soleil, au vent. Isolation des logements qui renchérira le coût de construction mais permettra de réaliser des économies importantes de chauffage.
Le tram permettra de réaliser moins de parking car il encouragera les habitants à effectuer des déplacements en transport collectif.
Un infirmier du quartier et le porte parole de l'association des Vaîtes, intervinrent à ce sujet : "Même si les habitants utiliseront certainement plus les transports en commun, ils auront toujours besoin d'une ou plusieurs voitures, car le tram ne répond pas à tous les besoins de déplacement. Il est donc nécessaire de prévoir des parking en nombre suffisant". JLF en convint d'ailleurs et fit remarquer à F GRETHER qu'il fallait effectivement prévoir suffisamment de parking, un peu plus que ce qui était prévu. E DACLIN, poursuivit : "nous sommes nombreux aux Vaîtes à descendre en ville à pied, je crains que les voitures des villages extérieurs ne viennent se garer sur les parkings prévus pour les habitants du quartier et le long des rues, et que les conducteurs de ces voitures poursuivent leur cheminement à pied".
Réponse encore de JLF, il faudra prévoir des systèmes pour éviter cela.

Un coeur de quartier rue du Dr SCHWEITZER :
Une station de tram, les logements les plus hauts, des commerces et services de proximité.

Quels types de logements ?
- 40% de petits collectifs : R+3+1 / R+4+1
- 25% de logements intermédiaires : R+2+1
- 35% de logements individuels groupé : R+1+1/R+1
L'association des Vaîtes a suffisamment dénoncé ces hauteurs excessives pour ne pas avoir besoin d'en rajouter. Notre position reste constante sur ce sujet.
Guy MOUROT s'interrogea sur l'absence de maisons individuelles. M LOYAT répondit qu'il y en aurait un peu.

Combien de logements ?
Une première tranche de travaux comprendra env. 460 logements
Une deuxième 330
Une troisième 360.
Le délai de réalisation de ces 3 tranches sera de 10 à 12 ans. Mais la 1ère tranche sera réalisée plus rapidement.
Et enfin il est prévu ultérieurement des extensions futures au nord et au sud, soit l'équivalent d'un potentiel de 750 logements.
soit un total d'env. 1900 logements... on reste donc très près du nombre annoncé au départ (2000 logements). Nous avons toujours estimé que c'est excessif.

Expropriations :
JL FOUSSERET a annoncé qu'il avait cherché à limiter au maximum les expropriations. "Toutes les personnes concernées ont déjà été contactées par nos services qui les rencontreront prochainement individuellement". Visiblement ses services lui ont annoncé cela un peu rapidement car nous savons que plusieurs personnes concernées n'ont eu aucun contact à ce jour (par exemple une personne située en face de l'immeuble le Marly et un grand nombre de copropriétaires de garages près du futur coeur de quartier).

Le calendrier
Automne 2009 : bilan de la concertation préalable
Déclaration d'utilité publique
- engagement de la procédure : fin 2009
- négociation du foncier : mi 2010
- arrêté de DUP : fin 2010
- enquête parcellaire sur le foncier nécessitant une expropriation : 2011

Zac et concession
- désignation de l'aménageur : fin 2010

Une grande bande verte à perpétuer
F GRETHER présenta cette grande bande verte qui s'étend sur toute la longueur du quartier, avec un parcours piéton, un parcours cyclable et la noue pour recueillir les eaux pluviales.

Et les enfants ?
Une personne dans la salle s'écria, "vous avez évoqué les logements, les parking mais vous avez oublié les enfants de ce nouveau quartier, il est important de savoir où ils vont aller à l'école ?" François GRETHER indiqua l'espace réservé pour un équipement scolaire près de la rue Schweitzer. M LOYAT précisa qu'on ne construit pas une école avant les logements ; la démarche est contraire.
Outre l'importance, Eric DACLIN insista sur l'urgence de construire cet équipement scolaire en raison de l'insalubrité d'un bâtiment de l'actuelle école maternelle des Vaîtes sud.

Il n'y a pas eu de concertation !

Guy MOUROT regretta que la Mairie évoque régulièrement la concertation alors qu'elle n'a pratiqué que de l'information. "Jamais vous n'avez demandé aux habitants des Vaîtes leur avis !"

JLF répondit que la Mairie avait tenu compte de ce que les habitants et l'association des Vaîtes ont exprimé. Le Maire a même rendu hommage au rôle important et positif de l'association en contribuant fortement à modifier et à améliorer la qualité du projet.
Le président de l'association a réitéré notre demande d'être associés désormais à la réalisation du projet d'urbanisation de notre quartier. Espérons qu'il aura cette fois été entendu...
Des questions de notre part plus argumentées et JL FOUSSERET qui a su habilement rester très calme et positiver face à des questions souvent pertinentes et posées sans concession. Reconnaissons que cette attitude a été un élément majeur contribuant à la sérénité de cette soirée.

Reste le sort des personnes dont les maisons, commerces et garages devront être détruits. L'association continuera à aider ses adhérents qui sont dans cette situation.
Les participants à cette soirée se sont ensuite approchés de la maquette exposée et des raffraichissements prévus par la mairie.

Commenter cet article