Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

On va y prendre goût... dimanche dernier un article de l'Est Républicain dimanche sur les Vaîtes et aujourd'hui (dimanche 16 sept), encore un article !

Cette assiduité journalistique n'est visiblement pas du goût de tout le monde... l'adjoint à l'urbanisme n'a pas pu s'empêcher de demander la publication d'un droit de réponse après l'article de dimanche dernier !

Cela devrait d'ailleurs être interdit dans un monde "normal" de pouvoir publier un droit de réponse en racontant des mensonges...

Pourra-t-il s'empêcher de récidiver après l'article d'aujourd'hui ?

 

Nous maintenons nos affirmations !

- le secteur des Vaîtes n'était pas figé depuis plus de 50 ans pour une urbanisation ultérieure... il était figé en prévision d'une voie de circulation de la citadelle à la route de Belfort... mais la fluidité de la circulation est visiblement le dernier des soucis de nos chers élus...

- le prix des terrains a été élaboré en toute OPACITE par France Domaine... pour preuve les réponses que de nombreux habitants ont reçues de cet organisme pour leur dire que France Domaine n'indiquera pas quelles bases lui ont permis de déterminer les prix des terrains (et le pire c'est que les questions étaient posées par les propriétaires des terrains qui allaient être avalés par la Mairie). 

- M LOYAT nous apprend donc, à travers son droit de réponse, que France Domaine se serait basé sur des acquisitions réalisées aux "Portes de Vesoul" en 2009. Ainsi donc on se serait basé sur le prix d'un terrain artisanal pour déterminer le prix d'un terrain purement destiné à l'habitat...  N'est-ce pas une manifestation de plus d'un abus de pouvoir caractérisé ?

- Selon M LOYAT, aucun terrain des Vaîtes ne serait constructible depuis 50 ans... comment expliquer les dizaines de constructions qui ont été réalisées autorisées par ses services ?

- Quant à l'intimidation qui est soulevée, le fait d'organiser des réunions publiques qui se sont déroulées avec la douceur légendaire qui caractérise nos chers élus... ne suffit pas pour se dédouaner d'un constat d'attitudes intimidantes.

 

Une fois de plus, notre adjoint à l'urbanisme aura réussi une chose... nous faire réagir et sortir de notre torpeur !

Commenter cet article