Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

Les bisontins que nous croisons nous demandent souvent : "quoi de neuf aux Vaîtes ?".
...Rien de neuf du côté des officiels...
C'est incroyable !  Chaque fois qu'il y a des élections, le projet d'aménagement de notre quartier est mis en sommeil !

Pourtant les attributions du Conseil Régional n'ont rien à voir avec le projet et on peut même dire que Marie-Guite DUFAY avait fait preuve d'écoute vis à vis de nos préoccupations, au printemps 2007. Elle a d'ailleurs gardé des contacts avec certains membres de l'association.
Mais c'est devenu une habitude, comme par hasard, durant les mois qui précèdent chaque élection : c'est le black out du côté de la Mairie ! 

Alors rappelons-nous que JL FOUSSERET avait précisé, lors de la réunion publique le 18 juin 2009, un peu plus précisément ce que sera le futur quartier des Vaîtes.

Comme pas grand chose n’a bougé depuis, il nous semble utile d’en rappeler les grandes lignes :

 

- Un cœur de quartier rue du Dr SCHWEITZER :

Une station de tram, les logements les plus hauts, des commerces et services de proximité.

 

- Quels types de logements ?

-       40% de petits collectifs : R+3+1 / R+4+1

-       25% de logements intermédiaires : R+2+1

-       35% de logements individuels groupé : R+1+1/R+1.

 

L'association des Vaîtes a suffisamment dénoncé ces hauteurs excessives pour ne pas avoir besoin d'en rajouter. Notre position reste constante sur ce sujet.

Guy MOUROT l'avait interrogé sur l'absence de maisons individuelles. M LOYAT lui avait répondu qu'il y en aurait un peu…

Réponse très politique…autant dire epsilon car 40%+25%+35% = 100% de logements collectifs ou semi-collectifs… !

 

- Combien de logements ?

Une première tranche de travaux comprendra env. 460 logements

Une deuxième 330. Une troisième 360.

Le délai de réalisation de ces 3 tranches sera de 10 à 12 ans. Mais la 1ère tranche sera réalisée plus rapidement.

Et enfin il est prévu ultérieurement des extensions futures au nord et au sud, soit l'équivalent d'un potentiel de 750 logements.

Soit un total d'env. 1900 logements... on reste donc très près du nombre annoncé au départ (2000 logements). Nous avons toujours estimé que c'est excessif.

 

- Expropriations :

JL FOUSSERET a annoncé qu'il avait cherché à limiter au maximum les expropriations. "Toutes les personnes concernées ont déjà été contactées par nos services qui les rencontreront prochainement individuellement". Visiblement ses services lui ont annoncé cela un peu rapidement car nous savons que plusieurs personnes concernées n'ont eu aucun contact à ce jour (par exemple une personne située en face de l'immeuble le Marly et un grand nombre de copropriétaires de garages près du futur cœur de quartier).

Attention : aux propriétaires de l’immeuble garage en face du magasin ED, savez-vous que le projet envisage la destruction de vos garages ?

 

- Le calendrier

Automne 2009 : bilan de la concertation préalable.

Déclaration d'utilité publique

-       engagement de la procédure : fin 2009

-       négociation du foncier : mi 2010

-       arrêté de DUP : fin 2010

-       enquête parcellaire sur le foncier nécessitant une expropriation : 2011


ZAC et concession

-       désignation de l'aménageur : fin 2010

 

- Une grande bande verte à perpétuer

F GRETHER avait présenté cette grande bande verte qui s'étend sur toute la longueur du quartier, avec un parcours piéton, un parcours cyclable et la noue pour recueillir les eaux pluviales.

 

- Et les enfants ?

Une personne s’était écriée lors de la réunion du 18 juin, "vous avez évoqué les logements, les parkings mais vous avez oublié les enfants de ce nouveau quartier, il est important de savoir où ils vont aller à l'école ?" François GRETHER indiqua l'espace réservé pour un équipement scolaire près de la rue Schweitzer. M LOYAT précisa qu'on ne construit pas une école avant les logements ; la démarche est contraire.

Outre l'importance, Eric DACLIN insista sur l'urgence de construire cet équipement scolaire en raison de l'insalubrité et la présomption de présence d’amiante dans un bâtiment de l'actuelle école maternelle des Vaîtes sud.


Force est de constater que le calendrier n'est pas respecté.  Mais les évènements devraient se précipiter en 2010, poussés par le souhait de la municipalité, d'avancer sur le dossier du tram.                                                                          
   

Commenter cet article