Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Quels projets des 3 candidats aux municipales pour les Vaîtes ?

23 Juin 2020, 07:33am

Publié par Association les Vaîtes

Quels projets des 3 candidats aux municipales pour les Vaîtes ?

Leurs réponses dans le débat sur France 3 du 15 juin brillamment animé par Catherine EME-ZIRI : https://youtu.be/FxaGEqOP_O8

Anne VIGNOT a placé N°2 sur sa liste Nicolas BODIN (adjoint à l'urbanisme) qui a mené le projet d'urbanisation du quartier. Elle ne renonce pas à ce projet dément. Elle ne prend pas de décision politique mais veut convoquer un groupe d'expert sur la question de la biodiversité à Besançon. Elle précise que ces experts apprécieront la biodiversité à l'échelle de Besançon et pas uniquement sur le dossier des Vaîtes.

Eric ALAUZET assume le projet d'urbanisation des Vaîtes qu'il a toujours poussé : "il faut absolument construire aux Vaîtes sinon on renvoie les habitants à la périphérie".  "Pour l'attractivité du centre ville c'est hyper important". L'angle sous lequel il aborde la question des Vaîtes est principalement l'angle financier lors de ce débat.

Ludovic FAGAUT ne disposait pas d'un temps imparti suffisant pour développer ses projets. Il n'exprime pas un renoncement aux constructions mais s'affirme opposé à la bétonisation comme au "vert béton" porté par les 2 autres candidats. Son projet est de réaliser une grande ferme urbaine aux Vaîtes.

https://youtu.be/FxaGEqOP_O8

 

Voir les commentaires

une ZAD aux Vaîtes ?

21 Juin 2020, 07:12am

Publié par Association les Vaîtes

L'Est Républicain du 20 juin, titre en 1ère page : "bientôt une ZAD aux Vaîtes ?"

Une ZAD c'est une zone à défendre, aux Vaîtes il s'agit de préserver le quartier de la voracité d'un aménageur sans scrupule (Territoire 25) qui s'est montré plus soucieux de saccager le quartier que de préserver son agrément et sa biodiversité.

Mais l'image d'une ZAD n'est pas toujours reluisante… Aussi nous vous invitons à une visite sur place afin de vérifier comment les militants qui défendent le quartier, gèrent cet espace qu'ils occupent.

N'hésitez pas à aller à la rencontre des militants, vous serez bien accueillis !

L'édifice le plus visible quand on arrive est la tour de guet.  Elle est propre et bien construite.

Les militants ont la préoccupation d'entretenir l'espace, ils ont réalisé de nombreuses plantations.

Les espaces destinés au repos des guetteurs sont également propres et paillés.

Les militants ont prévu un espace forum réservé à l'expression démocratique : l'Agora

Les militants ont la préoccupation de la propreté des lieux comme de se laver :

toilettes sèches

douche

 

Voir les commentaires

De nouvelles associations se mobilisent pour défendre les Vaîtes

18 Juin 2020, 12:24pm

Publié par Association les Vaîtes

2 associations ont engagé une nouvelle action aux Vaites, jeudi 17 juin : ANV COP21 et Extinction Rebellion. Des militants ont pacifiquement monté une tour de vigie afin de surveiller l'arrivée des pelleteuses, avec un message "on vous voit venir".

Fidèle à eux-mêmes, les dirigeants de Territoire 25 ont réagi avec brutalité en déposant plainte et en mobilisant des CRS avec boucliers et casques. Etonnant qu'ils se déplacent à la baguette sur demande d'un aménageur à Besançon pour une poignée d'écolos dans un champ mais pas avec la même célérité à Dijon pour des bandes qui viennent d'exhiber leurs armes de guerre en pleine rue.

Une fois de plus Territoire 25 nous montre ses muscles mais pas sa finesse. Parce qu'envoyer une escouade de CRS n'a fait que renforcer l'exposition médiatique de ce groupe pacifique d'écolos dont l'action n'avait qu'un seul but : attirer l'attention du public sur la défense du quartier des Vaîtes.

Ce collectif entend ainsi s'opposer au projet de construction sur une zone de jardins, prairies, espaces boisés et zone humide de 24h. Nous les remercions de s'associer à l'action que nous menons depuis 2005. La Mairie, la CAGB et Territoire 25 ont montré leur indifférence à l'expression citoyenne que nous avons portée. Ce renfort et ce type d'action sont donc une nouvelle voie qui mérite notre soutien.

 

Voir les commentaires

Comprendre qui sont les candidats aux élections municipales à Besançon

12 Mars 2020, 22:11pm

Publié par Association les Vaîtes

A quelques heures d'une élection où les bisontines et les bisontins sont appelés à voter pour une nouvelle équipe municipale, nous publions ce débat éclairant entre 6 candidats. Nous regrettons que tous les candidats n'aient pas eux la possibilité de s'exprimer, 3 d'entre eux n'ont pas pu participer à ce débat.

Afin d'améliorer la visibilité de l'espace réduit qui leur a été accordé, nous vous invitons à regarder la 7ème et la 8ème minute de cette vidéo. Ne vous laissez pas lasser par les postures de plusieurs échanges et allez à la 48ème minute ainsi que les questions qui suivent éclairant sur la profondeur ou la superficialité des propositions de certains candidats.

 

 

Voir les commentaires

L'exemple du quartier libre des Lentillères de Dijon

26 Décembre 2019, 21:40pm

Publié par Association les Vaîtes

Le courage des élus municipaux de Dijon contraste avec l'obstination de la mairie de Besançon depuis 14 ans ou avec le défaussement de certains candidats. Curieux que l'un d'entre-eux annonce s'abriter derrière une décision prise par des citoyens tirés au sort, dès le 1er sujet délicat. Proposera-t-il de s'abriter derrière un comité de citoyens pour décider d'autres sujets ? L'armement des policiers municipaux ? Mais en fait, n'est-ce pas cela la lâcheté érigée en mode de gouvernance ? Ou l'art d'éluder les questions avec pour seule ambition de se faire élire ?

https://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/politiquefranchecomte/2019/11/14/municipales-a-besancon-eric-alauzet-veut-confier-lavenir-de-lecoquartier-des-vaites-a-des-citoyens-tires-au-sort.html

L'association Les Vaîtes vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année !

ci dessous publication de l'association du quartier libre des lentillères

 

 

Voir les commentaires

Quartier libre des lentillères ; un exemple pour nous et pour la Mairie de Besançon !

7 Décembre 2019, 21:33pm

Publié par Association les Vaîtes

Le quartier des Vaîtes a beaucoup de points communs avec le quartier des Lentillères à Dijon. Nous vous invitons à lire ce communiqué de l'association du quartier libre des Lentillères.

https://lentilleres.potager.org/

Communiqué des Lentillères

La victoire ne fait que commencer

Le maire de Dijon a annoncé lundi 25 novembre que les Lentillères allaient être interdites à l’urbanisation. Le projet d’éco-quartier contre lequel nous luttons depuis 10 ans ne verra donc jamais le jour !

C’est une première victoire contre l’urbanisation mortifère de Dijon, et nous l’avons célébré lundi soir sous les fenêtres du conseil municipal.

Mais le maire annonce aussi qu’il va « demander l’évacuation de tous ceux qui occupent de manière illégale ce terrain » en précisant que « pourront y faire des jardins partagés ou des maraîchages urbains ceux qui s’inscriront pour avoir un bail ». […]

Il n’a pas peur de la contradiction, en menaçant d’évacuer les gens à qui il vient de donner raison. Ces terres seraient bétonnées depuis bien longtemps par Dijon Métropole si elles n’avaient pas été occupées illégalement.

Cette illégalité reste un précieux moyen de résistance, à l’heure où le PLUI continue de dessiner une urbanisation asphyxiante, projetant encore de détruire des centaines d’hectares de terres agricoles dans et autour de la ville, tout en densifiant l’agglomération.

De notre côté, nous n’avons jamais attendu que l’écologie devienne un enjeu électoral pour réinventer notre rapport à la terre et au territoire. Depuis 10 ans, nous construisons concrètement dans ce quartier libre et autogéré l’autonomie alimentaire dont se flattent les élus.

Une nouvelle phase de la lutte pour sa préservation s’ouvre. Le Quartier Libre des Lentillères vivra avec tout ce qui s’y construit : son agriculture hors norme et collective, ses fêtes incroyables, ses habitations qui permettent à une centaine de personnes de prendre soin de cet endroit au quotidien, sa qualité de refuge pour les exilé·es, sa réinvention collective d’une vie de quartier,…

Il y a deux ans, nous nous sommes mis·es d’accord sur une « boussole » de 6 points qui nous permettraient de ne pas perdre le nord. Nous les réaffirmons aujourd’hui avec force :

Terre, territoire, maraîchage : Depuis 2010, nous préservons ces terres. Des projets naissent au fil des saisons, des envies et des rencontres, nous continuerons de les cultiver de manière multiples et hors norme.

Habitat, constructions, communs, commune : Le Quartier Libre des Lentillères est un quartier à part entière, habité aujourd’hui par une centaine de personnes. Ces terres sont intégralement liées à la vie qui s’y est inventé, leur préservation exige qu’elles restent habitées, travaillées et partagées.

Autonomie politique et diversité : L’assemblée du Quartier est l’expression de notre autonomie politique. C’est le lien privilégié de notre élaboration collective. Notre « nous » exprime des différences infinies et irréductibles, tenues par une éthique commune, subordonnées à aucune institution.

Économie : Nous refusons que l’économie marchande capitaliste détermine nos liens, nos projets, nos idées. Nous ne sacrifierons pas le sens de ce que nous construisons en le soumettant à ses exigences.

Éthique et toc : Nous ne voulons pas faire de la politique une sphère séparée de nos vies quotidiennes. Nous voulons que les luttes contre le sexisme, la transphobie, l’homophobie, le racisme et tout autre oppressions systémiques s’inscrivent dans nos faits et gestes en tentant de faire obstacle et d’agir contre tout comportements les perpétuant.

– Liens : Nous ne voulons pas faire des Lentillères un lieu où il ferait juste bon vivre dans un entre-soi. Nous sommes fièr·es des liens de soutien et d’amitié que nous tissons. Nous savons aussi que nous ne faisons pas l’unanimité. Nous continuerons à en prendre le risque et à lutter aux côtés de toutes celles et ceux qui se soulèvent pour leur libération et celle de la terre.

La victoire ne fait que commencer !

Quartier Libre des Lentillères

Voir les commentaires

Dijon renonce à la 2ème phase du projet d'écoquartier des maraichers

1 Décembre 2019, 00:02am

Publié par Association les Vaîtes

Depuis 10 ans, une centaine de dijonnais et désormais plusieurs centaines agissent pour préserver le quartier des Lentillères d'une urbanisation voulue par le Grand Dijon et la SPL d'aménagement de l'agglomération dijonnaise. De nombreux collectifs ont rejoint cette cause en défrichant et cultivant les terres de qualité menacées par un projet immobilier. Des fermes sont occupées, des cabanes ont été construites par les jardiniers ; le quartier s'est transformé en un lieu de vie et d'animations ouvert à tous pour la promenade, pour jardiner ou participer à des concerts.

Bravo aux collectifs du quartier libre des Lentillères pour ce combat gagné pour la préservation de l'environnement naturel ! Les dirigeants politiques de Dijon montrent aussi qu'ils sont moins butés que ceux de Besançon. Reste à savoir pourquoi le candidat Eric ALAUZET éprouve-t-il le besoin de souligner que les situations ne sont pas comparables ? S'il dit vrai en reconnaissant que les dirigeants politiques sont "disqualifiés"... enfin surtout décrédibilisés par leur obstination à avoir voulu bétonner un poumon vert et un environnement naturel avec autant d'espèces animales protégées ! Ce dogmatisme à pousser le béton, le candidat Eric ALAUZET l'a aussi porté avec ferveur, à l'époque où il était écologiste ! Il annonce aujourd'hui vouloir remettre le sort du quartier des Vaîtes entre les mains d'un comité de citoyens tirés au sort. Est-ce cela le courage politique ?

Comment croire Eric ALAUZET lorsqu'il annonce vouloir remettre à plat le projet d'urbaniser le quartier des Vaites ? Alors qu'il s'empresse d'écarter l'exemple de préservation de la nature que vient de décider Dijon ! Et alors qu'il vise Claire ARNOUX dirigeante de l'association des jardins des Vaîtes qui milite pour préserver l'environnement naturel du quartier. 

La sincérité se traduit par des actions ; pas avec de belles intentions qui restent floues.. 

https://lentilleres.potager.org/

(Est Républicain - 30 nov. 2019)

 

Voir les commentaires

La petite ferme des Vaîtes refait son festival

11 Juin 2019, 05:41am

Publié par Association les Vaîtes

Bravo à l'association de la petite ferme des Vaîtes qui a organisé son festival pour la seconde année !

Une excellente ambiance, des animations variées et utiles (ramassage de 350 kg de déchets dans le quartier par 30 bénévoles en 1h30), un public très nombreux toute la journée !

Bravo pour cette animation de quartier et cette sensibilisation au respect de notre environnement !

Voir les commentaires

Rendez-vous aux jardins aux Vaîtes

10 Juin 2019, 12:15pm

Publié par Association les Vaîtes

Pour la journée "rendez-vous aux jardins", l'association des jardins des Vaîtes avait prévu une initiative citoyenne intéressante. Inscrite sur le site gouvernemental de la journée des jardins, elle a organisé une visite samedi à 11h00 et une seconde dimanche à 14h. 

L'aménageur, la SPL Territoire 25 n'entendait visiblement pas que ces visites aient lieu ; il n'a rien trouvé de mieux que d'envoyer un huissier de Justice pour intimider organisateurs et participants. A tel point que la visite prévue samedi a été annulée. 

Dimanche à 14h, une dizaine de bisontins se sont retrouvés pour suivre cette visite. Plusieurs journalistes dont France 3 et l'Est Républicain étaient présents. Vous pouvez lire un article à ce sujet, dans le journal qui paraîtra mardi 11 juin ainsi que sur le site de l'Est Républicain.

https://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2019/06/10/petite-visite-militante-des-vaites-(sans-huissier)

Cette fois, l'huissier ne s'est pas présentée. Les personnalités politiques présentes la veille dans le quartier sont-elles intervenues auprès du directeur de Territoire 25 pour lui expliquer que faire preuve d'esprit revanchard était contre-productif ? La visite s'est parfaitement déroulée. Que Territoire 25 soit rassuré les visiteurs ont respecté la nature et les lieux ; il n'aurait certainement pas été dans leurs intentions de poursuivre les travaux que Territoire 25 a dû suspendre suivant la décision du Tribunal administratif de Besançon.

Cette visite a permis de rappeler le mode de fonctionnement des jardins qui existe depuis plusieurs décennies :

-avec des surfaces cultivées individuellement et des arbres dont les fruits sont partagés entre la collectivité des jardiniers,

-une production sans prélever de ressources d'eau dans la nappe phréatique et au contraire en utilisant l'eau de pluie ou des sources et en régulant ainsi les volumes d'eau qui vont se déverser à Micaud.

-et des formes de cultures reflétant la personnalité des jardiniers, mais toujours en respectant la diversité de la faune et de la flore, notamment en laissant des herbes hautes pour que les oiseaux, les hérissons continuent de vivre et viennent manger les limaces. 

Un petit groupe de gilets jaunes avait organisé une exposition montrant toutes les espèces protégées répertoriées par arrêté préfectoral dans le quartier (notre photo).

C'est à ce mode de vie collaboratif dans le quartier, le respect de la biodiversité et la préservation des espèces protégées que cette visite avait pour objet de sensibiliser. Belle initiative !

Voir les commentaires

JL FOUSSERET, un Maire très mal informé !

8 Mai 2019, 21:33pm

Publié par Association les Vaîtes

Dans cette vidéo, (cliquez sur le lien) JL FOUSSERET semble abattu. Il dit ne pas commenter une décision de justice venant de suspendre les travaux aux Vaites, mais se répand en se montrant surpris.

Argument massue, "le Maire de la capitale française pour la biodiversité ne va pas faire des choses qui soient contraires à la Loi" ! Et bien si, M FOUSSERET, et il est encore plus grave pour le Maire de la capitale française de la biodiversité de nier que votre SPL Territoire 25 a opéré un véritable saccage du milieu naturel d'espèces protégées aux Vaîtes, en conduisant des travaux sans respecter les préconisations de l'arrêté préfectoral qui vient d'être suspendu.

Très mal informé, JL FOUSSERET réduit l'impact des travaux à "une douzaine d'arbres qui pouvaient abriter des chauves-souris voire 2 mares". Il lui aurait suffit de lire l'arrêté préfectoral en cause pour se rendre compte de ses erreurs.

JL FOUSSERET s'étonne que la déclaration d'utilité publique (DUP) a été accordée "en 2014 et que 5 ans après on nous dit qu'il n'y a pas d'intérêt public majeur" à construire au point de détruire le milieu naturel d'espèces protégées (que JL FOUSSERET traduit pudiquement par "faire cela").  Erreur : est-ce l'abattement qui le conduit à une confusion sur la date de l'arrêté préfectoral ayant déclaré d'utilité publique avec urgence (!) l'aménagement du quartier des Vaîtes ? Elle date du 27 octobre 2011 et non pas de 2014 ! C'est presque 8 ans après qu'effectivement il n'y a plus d'intérêt publique majeur à construire à tout va à Besançon. 

Que s'est-il passé depuis ?

-la fusion-absorption de la région Franche-Comté par la Bourgogne

-le déshabillage (détroussage) des directions administratives de Besançon pour être centralisées à Dijon, avec pour corollaire la fuite des emplois de directions administratives.

-l'exclusion de Besançon de la loi Pinel depuis la loi de finances pour 2018, Besançon ne fait plus partie des zones dans lesquelles il est nécessaire d'encourager les constructions par des incitations fiscales.

-et toujours une économie atone, sans aucune croissance de l'emploi depuis 1975 (!).

-avec pour conséquence une population stagnante

Alors, ouvrez les yeux, M le Maire et sachez accepter ce que nous affirmons depuis 2005 et que le juge dit désormais ! Il n'y a pas d'intérêt public majeur à construire à Besançon au point de détruire le milieu naturel d'espèces protégées.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>