Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Bien mal acquis ne profite jamais...

24 Décembre 2017, 18:43pm

Publié par Association les Vaîtes

 

                                                                                                                                   réalisé en utilisant une partie d'un dessin de Rhodo

Les maraichers et les horticulteurs du quartier des Vaîtes nous ont toujours rappelé le bon sens paysan, et notamment que bien mal acquis ne profite jamais. Ou encore qu'un projet compliqué et bancal dès le début ne tiendra jamais debout...                                       La loi de finances pour 2018, votée par l'Assemblée Nationale, le 21 décembre, vient supprimer les avantages fiscaux de la loi Pinel pour les futurs logements réalisés en zone B2. Les seuls logements qui pourront bénéficier des avantages fiscaux de la Loi Pinel à Besançon seront ceux pour lesquels un permis de construire aura été délivré avant le 31 décembre 2017 et qui seront vendus avant le 31/12/2018. La carotte fiscale est un élément déterminant pour doper le marché de l'immobilier dans une ville dont l'activité économique n'attire plus et dont la population est stable ou décroissante depuis des décennies. Les principaux employeurs de Besançon sont des administrations ; ce moteur est en train de se déplacer vers la nouvelle capitale régionale, Dijon, qui attire sans vergogne les directions administratives en ne laissant qu'une portion congrue à Besançon.                                                                                                                               Sans moteur économique, en perdant son moteur fiscal, en ne pouvant ralentir l'hémorragie des emplois administratifs, les projets de constructions à Besançon sont, en l'état, bien compromis. Nous sommes donc tenté de dire aujourd'hui... tout cela pour en arriver là... !                                                                                                                            Si la mairie n'avait pas cherché à spolier les habitants du quartier, le projet aurait pu être réalisé rapidement, il serait certainement avancé. Aujourd'hui, ce projet vient d'être abattu en plein vol. D'autres projets plus avancés  et mieux conçus, tels le quartier O2 aux Tilleroyes, l'écoquartier Vauban auront certainement plus de succès.  

L'association les Vaîtes vous souhaite un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d'année.

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d'année !

Voir les commentaires

Une densité démesurée prévue aux Vaîtes !

11 Février 2017, 17:05pm

Publié par Association les Vaîtes

On considère souvent qu'une vue d'ensemble donne une vision synthétique, cohérente d'une situation ou d'un projet.

En matière d'habitat, il importe de prendre en considération la vue d'ensemble mais également la vue détaillée, qui montre le détail et la perception du lieu de vie sur les parties du quartier.

Nous avons zoomé sur la photo présenté par la Mairie, certes non contractuelle, mais montrant leurs intentions et leur projet d'urbanisation de notre quartier. cette prise de vue montre la zone située entre la voie ferrée et les serres d'horticulture de Patrick Boichard, en passant par l'environnement de la station de Tram "Vaîtes" et les serres horticoles de Chantal Jobard.

Ce qui est représenté avec une certaine transparence, ce ne sont pas des serres... Ce sont les futurs bâtiments. Les constructions sont représentées sur les emplacements prévus ; précisons tout de même que la Mairie et Territoire 25 nous ont indiqué que les hauteurs des bâtiments devraient être réalisées avec des dégradés de niveaux.

Alors quoi de mieux qu'une vision de la situation actuelle et de la situation projetée ! Et là quelle impression de densité étouffante !

Les Vaîtes...aujourd'hui et après les travaux prévus par la Mairie...
Les Vaîtes...aujourd'hui et après les travaux prévus par la Mairie...

Les Vaîtes...aujourd'hui et après les travaux prévus par la Mairie...

Voir les commentaires

Une densité démeusurée aux Vaîtes ?

4 Février 2017, 17:46pm

Publié par Association les Vaîtes

Lors de la réunion publique du 14 novembre 2016, la Mairie nous a présenté une photo montage de notre quartier avec l'implantation prévue de ses projets sur notre quartier.

Certes, la Mairie a insisté sur le fait que cette photo-montage n'est pas contractuelle, mais elle définit tout de même les implantations des bâtiments.

La densité des constructions prévue ne parait-elle pas démesurée ?

densité de constructions présentée lors de la réunion publique du 14 nov 2016

densité de constructions présentée lors de la réunion publique du 14 nov 2016

Voir les commentaires

Les 1ers aménagements prévus aux Vaîtes

22 Janvier 2017, 12:07pm

Publié par Association les Vaîtes

Nous présentons l'image du schéma d'aménagement (document non contractuel) que nous a prêté le service urbanisme et produisons le même schéma complété des commentaires de l'association les Vaîtes.

Lundi 16 janvier, nous avons rencontré M Thomas BION, en charge du projet au Service Urbanisme et M Thomas FLEGEAU, responsable d'opérations à la SPL Territoire 25, aménageur du projet. Eric DACLIN, Chantal JOBARD et Pierre CHEVASSU ont participé à cette réunion d'échange avec les techniciens en charge du projet.

Les premiers travaux d'aménagement de notre quartier devraient commencer début 2018 sur 3 parcelles mentionnées sur le plan :

- une parcelle construite par Grand Besançon Habitat, l'ex Office publique d'HLM qui gère environ 5500 logements sur la ville.

- deux parcelles construites par ICADE, filiale de la Caisse des Dépôts

-une parcelle aménagée par Atik, un petit constructeur dont le siège social est situé à Sausheim, au nord de Mulhouse.

- un appel d'offre est en cours sur une 4ème parcelle

Sur chaque lot, environ 40 logements seront construits, mais regroupés en plusieurs bâtiments.

Nos interlocuteurs ont précisé que les hauteurs des bâtiments construits devraient de R+3+2 attiques ou R+4+attique au maximum sur le front d'avenue, c'est à dire le long du chemin du Vernois et le long du chemin traversant vers l'avenue de la Vaite. Les constructions de hauteurs un peu différentes devraient être réalisées de façon à éviter de créer une uniformité des masses,

Les constructions à l'intérieur des parcelles s'étageront avec des hauteurs un peu moins importantes, R+3 et R+2.

Au tout début de la zone des Vaîtes, juste après le pont ferroviaire, les travaux d'un groupe scolaire primaire devraient démarrer en 2019 pour une livraison en septembre 2021 et remplacer l'école Tristan BERNARD.

La suite des travaux sera réalisée en remontant le vallon des Vaîtes, de manière à construire au fur et à mesure les réseaux d'évacuation des eaux nécessaires aux nouvelles constructions.

Nous avons attiré l'attention de nos interlocuteurs sur les phénomènes de circulation des eaux qui peuvent devenir très  puissants et violents sur le quartier, comme nous l'avons montré le 29 mai 2016 (cf article sur ce site  "la nature vous avertit" : http://www.lesvaites.com/2016/05/la-nature-vous-avertit-construire-massivement-aux-vaites-est-dangereux.html).

Nous avons aussi évoqué la nécessité de veiller à préserver un peu d'intimité et de laisser passer les rayons de la lumière du soleil, pour l'habitat existant dont les hauteurs sont beaucoup plus faibles, notamment les maisons des familles Jobard, Roussey et les maisons situées chemin du Vernois qui seront enchassées entre le bâtiment le Z et une ligne de nouvelles constructions.

Les dispositions des pièces à vivre et des pièces de nuits des nouveaux bâtiments devraient être réalisées de manière à préserver autant que faire se peut l'intimité des maisons.

Les hauteurs des constructions près des maisons du chemin du Vernois nous semblent trop importantes avec de R+3+ 2 attiques à R+4+ 1 attique.

Des constructions sont également projetées à côté de l'arrêt de Tram (à l'emplacement de l'ancienne station service Avia, pour ceux qui l'ont connue) ainsi qu'à l'emplacement du parking couvert Schweitzer. 

Nos interlocuteurs ont également évoqué les voies de circulation qui seront crées pour desservir les nouvelles constructions. Les voies devraient être à sens unique afin de limiter les nuisances et sécuriser la circulation.

Par ailleurs, dès à présent, des travaux d'agrandissement du cimetière juif sont en cours de réalisation.

Nous avons pu avoir avec nos interlocuteurs,  M Thomas BION et M Thomas FLEGEAU, des échanges intéressants, ils ont répondu à nos interrogations avec franchise et sans retenue. Ils ont écouté nos remarques. Nous les remercions de la qualité qu'ils ont apporté à cet entretien.

Bien entendu, si la Mairie apparait déterminée à construire sur notre quartier, le rythme des constructions dépendra totalement de l'attractivité de Besançon face à la Capitale Régionale qu'est Dijon. En effet, les constructeurs ne peuvent pas se permettre de construire des logements qui restent vides et invendus, leur restant sur les bras !

Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel
Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel
Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel

Schéma d'aménagement du projet d'écoquartier des Vaîtes - déc 2016 - Document non contractuel

Voir les commentaires

12 ans pour accoucher du projet des Vaîtes ; 12 ans annoncés pour réaliser la 1ère tranche !

18 Janvier 2017, 18:30pm

Publié par Association les Vaîtes

2005-2017 : 12 ans pour accoucher du projet des Vaîtes !

Il est vrai que le projet était mal ficelé et présenté à la hussarde, sabre au clair... Les habitants des Vaîtes ne sont pas des moutons et ont manifesté pacifiquement, au Conseil Municipal et en affichant la première révolte citoyenne avec l'action "les Vaîtes voient rouge !"... bien avant les bonnets rouges !

La Mairie a repris son projet et a choisi l'architecte François GRETHER pour reprendre le projet en tenant compte des remarques formulées par les habitants et pour améliorer qualitativement l'urbanisation à venir.

Le 14 novembre 2016, JL FOUSSERET nous a annoncé le lancement du projet en 2017.

Pourtant, après avoir exproprié avec l'arme nucléaire que représente la DUP (Déclaration d'Utilité Publique signée par le Préfet) du 27 octobre 2011 ; aucun des aménagements et ouvrages prévus par la DUP n'ont été entrepris dans les cinq années de validité de la DUP ! Cela fait désordre !

Il a donc fallu que la Mairie demande une prorogation de la validité de la DUP. Ainsi le Conseil Municipal du 12 mai 2016 a décidé de solliciter de la Préfecture, cette prorogation pour la Ville de Besançon et pour son Cessionnaire. Ce point est d'ailleurs très surprenant car ce binôme de bénéficiaires n'était pas prévu dans la DUP du 27 octobre 2011. Il serait étonnant que la Préfecture l'ait validé...sauf à ce que cet arrêté soit entaché de nullité, puisqu'on ne peut pas renouveler une DUP en modifiant sur le fond les bénéficiaires. Sur cette base toute nouvelle expropriation serait susceptible d'être contestée, comme peut l'être toute expropriation menée par la SPL Territoire 25, qui n'était pas désignée sur la DUP comme bénéficiaire de la DUP.

Afin d'être précis, nous précisons que ce point n'a pas été évoqué avec nos interlocuteurs, lundi.

L'objet de notre entretien concernait les aspects techniques de la première tranche de travaux. Il est prévu que cette première tranche soit réalisée sur 12 ans ; c'est précisément ce que nous allons détailler sur de prochains articles sur www.lesvaites.com

12 ans pour accoucher du projet des Vaîtes ; 12 ans annoncés pour réaliser la 1ère tranche !
12 ans pour accoucher du projet des Vaîtes ; 12 ans annoncés pour réaliser la 1ère tranche !

Voir les commentaires

Bonne Année 2017 !

16 Janvier 2017, 22:39pm

Publié par Association les Vaîtes

Nous vous souhaitons une excellente année 2017 !

A la suite de la réunion publique organisée par la Mairie, le 14 novembre dernier, nous avons adressé un courrier à JL FOUSSERET et à N BODIN, adjoint à l'urbanisme, le 24 novembre.

Nous avons rappelé, dans ce courrier, les inquiétudes exprimées par des habitants quant à la proximité et la hauteur des constructions qui seront réalisées à côté de l'habitant existant. Et nous avons souhaité avoir des précisions sur la première tranche de réalisation.

N BODIN nous a répondu par courrier, le 30 décembre. Il nous a précisé que la Mairie a reçu les riverains résidant Chemin du Vernois et nous a proposé un RDV avec M Thomas BION, en charge du projet au Service Urbanisme et M Thomas FLEGEAU, responsable d'opérations à la SPL Territoire 25, aménageur du projet. 

Eric DACLIN, Chantal JOBARD et Pierre CHEVASSU ont participé à cette réunion d'échange avec les techniciens en charge du projet.

Nous avons abordé de nombreux aspects et nous reviendrons sur ces points rapidement sur lesvaites.com.

Nous vous souhaitons une excellente année 2017 !

Nous vous souhaitons une excellente année 2017 !

Voir les commentaires

Fabrik@web : une habitante de notre quartier lauréate de Talents des cités 2016 !

24 Novembre 2016, 22:23pm

Publié par Association les Vaîtes

Pour la 15ème édition de ce concours Talents des cités,  400 dossiers étaient présentés au départ !   9 lauréats nationaux ont été retenus parmi les projets sélectionnés au niveau de chaque Département puis chaque Région. Parmi les  lauréats en finale nationale, les 2 prix  en fin de concours ont été décernés pour le titre du « Grand prix Talents de cités » qui récompense une démarche entrepreneuriale exemplaire issue des quartiers dits « prioritaires » ; tandis que la « Mention spéciale Talents des cités » récompense une entreprise, un projet présentant une dimension citoyenne exemplaire.

Ce concours est une initiative du ministère de la Ville et du Sénat, organisé par BGE, en partenariat avec la Caisse des Dépôts, depuis 2002. 

Une habitante de notre quartier, Malika ZEBBICHE, et son associé Azouz MANAI se sont vus décernés cette ultime reconnaissance avec la « Mention spéciale Talents des cités », le 22 novembre au Sénat.

Cette récompense est la reconnaissance d'un projet solide et le fruit d'un long travail mené depuis presque 1 an. Les porteurs de projet ont voulu partager leur immense joie et fierté avec tous les acteurs qui les ont soutenus dans cette aventure, comme les membres de l'association,  la BGE Franche-Comté et le groupe SAFRAN.  Cerise sur le gâteau, c'est la première fois depuis la création qu'un lauréat finaliste  est issu du Grand Est de la France et donc de la région Bourgogne-Franche Comté !

L'action de la Fabrik@web est résolument innovante. Elle s’appuie sur les formations numériques actuellement très demandées dans tous les pays du monde !

Malika ZEBBICHE et Azouz MANAI ont installé leurs locaux à Planoise et sont partis du constat suivant : "face à de jeunes élèves en situation de difficultés scolaire ou d’échec, il est souvent vain d’essayer de les raccrocher avec des méthodes traditionnelles. Nous partons de l’intérêt des jeunes pour le smartphone et pour le numérique pour les ramener, à partir de ce centre d’intérêt, vers une dynamique de succès et de confiance en eux". 

En leur apprenant à coder, à maîtriser le langage informatique, à faire fonctionner de petits    robots,  à développer des applications, les jeunes réussissent un apprentissage à travers duquel la Frabrik@web glisse des enseignements de savoir vivre, de logique mathématique, de français dans le but de redonner aux jeunes élèves confiance en eux et envie de réussir.  

Cette reconnaissance nationale va permettre à la Fabrik@web de développer des actions de formation innovantes à destination des enfants de Besançon en investissant dans du matériel performant et en recrutant des formateurs.

Bravo également aux 8 autres porteurs de projets qui ont participé avec brio à cette finale nationale en présentant des projets de grande qualité !

http://www.safran-group.com/fr/media/les-laureats-safran-au-concours-talents-des-cites-recoivent-la-mention-speciale-du-jury-20161125?shadowbox=1

Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).
Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).

Finale du concours Talents des cités 22 nov. 2016 au Sénat - 3 photos crédit ©Sénat/C.Lerouge. Prix remis par Mme Géraldine Welter (directrice adjointe du développement économie et cohésion sociale de la Caisse des Dépôts). Michel Déchelotte (directeur des affaires institutionnelles SAFRAN), Nora Hamadi (journaliste à Public Sénat).

Voir les commentaires

2005-2017, 12 ans pour accoucher du projet !

14 Novembre 2016, 23:33pm

Publié par Association les Vaîtes

Le projet d'urbanisation de notre quartier nous a été présenté en 2005, avec un manque de psychologie poussé au paroxysme. Certaines personnes zélées du service urbanisme annonçaient à l'époque, aux mères de famille que ce serait le dernier Noël qu'elles passeraient dans leur maison. 2000 logements étaient annoncés, la colline des Vaîtes solidement bétonnée n'avait plus qu'à ne plus bouger !
Las, c'était sans compter avec une des 1ère mobilisation citoyenne !
Le Quartier qui se couvre de banderoles rouges, une révision du projet et l'annonce du lancement des constructions de 2000 logements mais en épargnant la colline des Vaîtes, en tenant un peu compte des flux de la nécessité de préserver une magnifique zone humide, un passage pour l'écoulement des eaux qui ne sont pas absorbées par les marnes et en laissant entendre que les petits oiseaux, renards, sangliers, chevreuils (aujourd'hui disparus) allaient pouvoir continuer à batifoler ! Pour cet énième annonce du l'urbanisation du quartier, cette fois-çi c'est juré, c'est comme avec Carla...c'est du sérieux ! C'est la der des der ; le projet des Vaîtes va être lancé.

Nous le croyons volontiers, car si la Mairie a exproprié une partie des habitants des Vaîtes en vertu d'une Déclaration d'Utilité Publique Préfectorale assortie de l'urgence qui date d'oct 2011, le temps passant la DUP dont la durée de validité ne peut dépasser 5 ans est, à notre sens, devenue caduque. Nous pensons donc que les quelques propriétaires de terrains qui n'ont pas encore fait l'objet d'une expropriation, pourraient invoquer la caducité de la DUP. Qui plus est la Mairie a obtenu une bonne grâce de la Préfecture en 2011 avec la DUP assortie de l'urgence. Mais 5 ans après, sans aucune construction cette urgence déclarée pose question. D'où la nécessité pour la Mairie de lancer son projet.

M François GRETHER,  M JL FOUSSERET ainsi que M Nicolas BODIN (adjoint à l'urbanisme)  étaient donc mobilisés pour annoncer les prochaines constructions de 270 à 300 logements autours de la station de tramway, arrêt "les Vaîtes"  ainsi qu'à proximité de l'arrêt Schweitzer. Leur présentation a été portée par une réelle volonté d'apaisement de leur part.

L'aménageur désigné par la Mairie, la SPL TERRITOIRE 25 a sélectionné les quatre premiers constructeurs. Les bailleurs OFFICE PUBLIC DE L HABITAT DE BESANCON et Neolia , ainsi que les promoteurs ICADE et ATIK SA , débuteraient les chantiers dès l'année prochaine. En parallèle de cette sélection, l'aménageur a lancé la consultation relative à une deuxième tranche de 250 habitations. La Mairie a prévu de construire 1150 logements sur les 23 ha des Vaîtes.

Force est de constater que les promoteurs ne se bousculent pas sur le quartier des Vaîtes! Un seul petit promoteur privé et trois promoteurs publics ; en somme presque une affaire de famille...appelée à la rescousse.

Voir la fiche Info+ de cette société NEOLIA ( 25200, MONTBÉLIARD, Siège, 03 81 99 16 16, http://www.neolia.fr/ )

Voir la fiche Info+ de cette société ICADE ( 75019, PARIS 19, Siège, 01 60 91 91 91, http://www.icade.fr/ )

Voir la fiche Info+ de cette société OFFICE PUBLIC DE L HABITAT DE BESANCON ( 25000, BESANCON, Siège, 03 81 41 42 43 )

Voir la fiche Info+ de cette société ATIK SA ( 68390, SAUSHEIM, Siège, 03 89 31 10 31, http://www.atik.fr/ )

Dans cet aménagement du quartier, la SPL Territoire 25 joue un rôle primordial. Son Directeur Général, M Bernard BLETTON, l'a rappelé, il y a deux catégories de permis de construire à Besançon ; ceux régis par les prescriptions du PLU, fixant des règles maximum, et les permis orchestrés par l'aménageur de la ZAC qui peut imposer aux promoteurs des hauteurs, des formes, des dispositions, des matériaux, etc.  A ce titre, puisque M le Maire a affiché la volonté d'expliquer et d'être transparent, nous estimons indispensable que la Mairie communique de manière précise sur les hauteurs maximum des constructions prévues par l'aménageur. Nous demanderons d'ailleurs ces éléments d'information à M Nicolas BODIN.

R+1, R+2, R+3, R+4, et même R+5 avec parfois des hauteurs différentes, le long des maisons chemin du Vernois. Des garages en sous-sol pour 0.8 voiture par logement et 2 garages prévus sur 2 niveaux, payants pour des véhicules supplémentaires ou des personnes de passage.

Une foule très importante était présente à cette réunion Si de nombreux habitants du quartier nous ont fait part de leur désabusement le plus complet et n'avoir pas envie d'y aller ; de nouvelles personnes sont venues, certainement alertées par le 1/4 de page de l'Est Républicain annonçant efficacement cette réunion.

Nous avons volontairement laissé s'exprimer les habitants afin de permettre un apport d'idées nouvelles émanant de nouveaux intervenants. Les réactions ont été nourries et argumentés sur l'inutilité de construire toujours plus de logements à Besançon qui prend le chemin de devenir une quasi ville de sous-Préfecture avec une partie de ses administrations et de ses directions régionales de sociétés, tirées par Dijon. Inutilité de construire des logements sur ces terres riches et nourricières pouvant servir au jardinage et au maraîchage avec un circuit court. Les mêmes personnes ont demandé la communication d'un document établi par le cabinet Guy Taieb, payé par la Mairie et qui a servi à justifier ce projet comme les autres projets des Planches Relançons, Haut de Chazal, St Jacques, Mouillère etc. Ce à quoi, M Nicolas BODIN a répondu qu'il était nécessaire de produire 500 logements par an pour maintenir la population bisontine. Alors franchement, pour clore le débat, il serait judicieux d'accepter de mettre à disposition ce document à ce groupe citoyen qui le demande !

D'autres intervenants faisaient état de craintes fortement étayées de la densification portant un coup fatal à des havres de paix, tel la rue Amédé Thierry.

Des habitants ont témoigné avoir fait reculer un promoteur au 30 rue de Charigney !

Craintes répétées relativement aux 20m de hauteur des bâtiments situés juste à côté des maisons situées le long du chemin du Vernois. Ces maisons vont être coincées entre 2 bandes d'immeubles : le "Z" et l'équivalent en hauteur de l'autre côté de leurs maisons. Certaines maisons ne verront plus le soleil et s'en sera fini de toute intimité pour eux. Cela ne colle pas du tout avec le slogan de la Mairie pour notre quartier : "Qualité de vivre à Besançon" !

Le manque de confiance vis à vis des aménageurs et des élus a été répété à plusieurs reprises par de nombreux intervenants.

Tels sont les principaux éléments portés par cette présentation et ce débat organisé par la Mairie, le 14 novembre.

Il reste encore un long chemin à parcourir avant d'apaiser ce dossier des Vaîtes, mais c'est certainement avec des réunions comme cela qu'on en prend le chemin. Pour les suivantes, un peu plus de précisions seraient les bienvenues !

 

Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.
Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.

Les images et plans présentés par la Ville sont non contractuels.

Voir les commentaires

Marre des dynasties de politiciens professionnels qui méprisent les citoyens !

9 Novembre 2016, 13:03pm

Publié par Association les Vaîtes

Après le Breixit, l'élection surprise de Donald TRUMP sonne comme la suite inexorable de la montée des mécontentements à l'encontre des dynasties de politiciens professionnels incarnant le Système, défendant les intérêts de leur caste et n'écoutant pas le peuple dont ils se jouent pour mieux le flouer. Tout comme les régimes totalitaires se sont épanouis sur le terreau de la 1ère guerre mondiale et des crises qu'elle a engendrées dans les années 20 et 30, tout comme leur montée est devenue inexorable ; le succès des populistes qui vient de s'amorcer en Grande Bretagne et aux USA semble promis à un bel avenir.

Et ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, nous avons les mêmes candidats repoussoirs présentés lors de nos élections. Et au petit jeu de devoir choisir le moins mauvais plutôt que le meilleur, nous jouons aussi avec le feu et nous allons tomber dedans.

Sans faire de bruit, ils sont de moins en moins nombreux à se mobiliser pour voter. Participer à des réunions organisées par des personnes qui ont fait du mensonge et du boniment leur profession ne mobilise plus.  Sans faire de bruit, par passivité ou par vote "contre" les représentants du système, la population construit le lit des populistes. Et de moins en moins de citoyens ont encore envie de se lever pour défendre nos politiciens bonimenteurs qui restent sourds à ce qui monte de la rue.

C'est cela que nous constatons dans le quartier en discutant avec la population, qui n'a aucune envie de perdre son temps en participant à une pseudo réunion d'échange lundi 14 novembre. L'invitation précise d'ailleurs que ce n'est pas une réunion d'échange, mais une réunion d'information...

C'est dommage, mais à chacun d'en tirer les conséquences  ! De toutes façons, après avoir exproprié à vil prix, les élus du Système subiront aussi le retour de manivelle de ce que la population a clairement ressenti comme une spoliation.

Lundi 7 novembre, un débat a agité le Conseil Municipal à l'occasion de la modification du PLU concernant notre quartier. Force est de constater que seuls certains élus de l'opposition ont courageusement défendu la préservation de la nature dans notre quartier, le maraîchage et l'inutilité de multiplier les constructions et la bétonisation (cf article joint).

Les élus populistes se sont abstenus... Non alignés en somme, comme l'a dit grivoisement récemment Bruno LEMAIRE, quelqu'un de non aligné c'est quelqu'un qui n'a pas de ligne, c'est quelqu'un qui n'a pas de c...

Nous aimerions que des vrais défenseurs de la nature, de l'environnement et de l'écologie comprennent la nécessité de préserver tous ces atouts de notre quartier. De vrais défenseurs de la nature... pas des écologistes bobos de salon !

Marre des dynasties de politiciens professionnels qui méprisent les citoyens !

Voir les commentaires

Réunion de la mairie sur l'aménagement de notre quartier lundi 14 novembre 19h30 - Ecole Jean ZAY

6 Novembre 2016, 20:39pm

Publié par Association les Vaîtes

Que va devenir notre quartier ?

La Mairie organise une réunion publique sur l’aménagement des Vaîtes

Lundi 14 novembre à 19h30

Ecole Jean ZAY – 97 rue des Cras – Ecole maternelle – salle de jeux (salles 002 et 004)

La présence de JL FOUSSERET et de l’architecte-urbaniste François GRETHER est annoncée.

Venez nombreux !

Réunion de la mairie sur l'aménagement de notre quartier lundi 14 novembre 19h30 - Ecole Jean ZAY

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>