Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Réunion d'information le 18 juin : l'appel de la mairie !

26 Mai 2009, 19:00pm

Publié par Association les Vaîtes

 

La mairie organise une réunion publique d'information dans le cadre de la concertation engagée à propos du projet des Vaîtes.

La réunion aura lieu le 18 juin à 20h30 au Nouveau Théatre, avenue Edouard DROZ (face au parc Micaud et à côté du casino).

Les habitants du quartier sont particulièrement invités à participer à cette réunion
animée par M le Maire ainsi que son adjoint à l'urbanisme, Michel LOYAT et l'architecte de l'opération : François GRETHER.

Lors de la précédente réunion, du 27 oct. 2008, la mairie nous a exposé son projet d’urbanisation de notre quartier :
1. Entre l'avenue de la Vaîte et le chemin du Vernois : la zone à urbaniser. (On peut même préciser : la zone à urbaniser densément...).
2. A droite du chemin du Vernois, la colline des Vaîtes et des jardins familiaux, des horticulteurs jusqu'à la noue (ruisseau destiné à capter les eaux de ruissellement du quartier).

Nous attendons des précisions sur la façon dont la mairie entend urbaniser la zone dense, et bien sûr, nous attendons un ordre de grandeur du prix auquel la Mairie projette d'acheter les terrains situés à 1500 m de la place St Pierre...  Il est grand temps de donner une consistance à un démenti du prix catastrophique de 3.81 €/m2 qui avait été annoncé par plusieurs écrits !

Des précisions, cela signifie que nous aimerions connaître la densité de population ainsi que les hauteurs prévues pour les bâtiments.

Nous attendons aussi des précisions sur ce que recouvreront les aménagements urbains de cette zone.

Nous souhaitons aussi connaître comment la maire projette d'aménager les jardins familiaux et d'installer les horticulteurs sur la droite du chemin du Vernois.

Nous savons que la Mairie ne sera pas en mesure de répondre avec une totale précision à tous ces points, mais les habitants sont impatients de savoir ce que deviendra notre quartier.
 
 
Enfin, nous souhaitons connaître l’avancée de la procédure utilisée par la Mairie pour urbaniser notre quartier.
 
 

Cette réunion devrait également être l’occasion de faire le point sur l’avancée du dossier Tram, étroitement lié avec l’urbanisation de notre quartier : tracé etc.  

 


Voir les commentaires

Comment a été réalisé le quartier Vauban à Fribourg ?

21 Mai 2009, 05:20am

Publié par Association les Vaîtes



le texte de cet article est issu d'un excellent article dont nous publions le lien. Cet article a été inspiré par le mémoire d'une architecte.

"Un projet social

Participation citoyenne

La participation citoyenne prévue pour le quartier Vauban a dépassé les simples concertations imposées par les règlementations actuelles. Fribourg a organisé une participation citoyenne élargie, qui a été constante pendant cinq années, depuis le concours d'idées jusqu'à l'élaboration du projet et le début des travaux. Malgré des aides publiques extérieures et des subventions qui ont contribué à son financement, cette participation a engendré des surcoûts financiers pour la commune.

La ville de Fribourg a privilégié le dialogue, même si parfois il s'est avéré houleux : près de 10 à 15% des décisions sont restées conflictuelles et ont dû être tranchées par la mairie. Par la participation citoyenne élargie, elle a pris le parti de travailler main dans la main avec les futurs habitants, afin d'établir avec eux un cahier des charges du quartier (urbain et architectural). Les habitants, par le biais du forum Vauban, ont fait valoir leurs convictions et leurs idées. Tandis que la ville a pu expliquer plus longuement son concept de quartier écologique et les avantages et inconvénients que cela pouvait poser.

  

Mixité social

Toute personne souhaitant vivre dans le quartier doit passer un entretien avec la mairie. Cette sorte de test imposé par la municipalité permet d'obtenir la mixité sociale promise par la ville. De cette façon, tout le monde a accès à ce nouveau type de logement respectueux de l'environnement. C'est tout du moins l'idée défendue par Fribourg. Par ces entretiens, elle souhaite mélanger les classes sociales et créer une véritable mixité sociale.

On peut cependant se poser la question de savoir si ce quartier n'est pas simplement un lieu pour les gens méritants et motivés. Les logements « traditionnels » étant réservés pour les autres. A Vauban, l'équilibre social souhaité n'est pas atteint. La grande majorité des familles appartient à la classe aisée et a des enfants. Près de 75% des habitants sont des cadres supérieurs ou des professions libérales. Les populations modestes sont faiblement représentées et ghettoïsées (logements SUSI). La population est principalement d'origine de Fribourg + région et les quelques étrangers sont des professeurs enseignant dans les universités fribourgeoises."



Comment vit-on dans ce quartier sans voiture ? Est-il réaliste de vouloir transposer ce mode de vie sans voiture en France ?

 

Voir les commentaires

CANTELOUP prend pour cible Besançon !

18 Mai 2009, 13:47pm

Publié par Association les Vaîtes

Ce matin sur Europe 1, Nicolas CANTELOUP a longuement pris pour cible la ville de Besançon, à propos de l'accident du petit train.

Pourtant Jean Louis FOUSSERET s'était empressé samedi de rentrer de Fribourg et d'occuper efficacement les ondes de différentes radios nationales.
Démarche très professionnelle de sa part, on se souvient d'une ministre de l'Ecologie, originaire de la région et qui n'avait pas spontanément jugé bon d'écourter ses vacances à la Réunion lors de la marée noire de l'Erika.
Mais JLF en a-t-il trop fait pour déclancher cette salve de CANTELOUP ?

CANTELOUP a insisté à 4 reprises :
- se gaussant de l'accident du petit train qui a heurté à 12 km/h un coin de mur au bord de la chaussée...
- se moquant de l'accident et de sa tournure médiatique en annonçant que SPIELBERG avait acquis les droits de réalisation d'un film sur le thème de l'amérissage de l'Airbus A 320 sur l'Hudson River et que Francis HUSTER avait acheté les droits sur le thème de l'accident du petit train de Besançon.
- se moquant enfin en annonçant "accident du petit train de Besançon, les analyses d'alcoolémie et de drogue faites sur le chauffeur n'ont rien révélé. La police ferait mieux d'effectuer des recherches sur les passagers parce qu'il faut être sous l'empire d'alcool ou de drogue pour venir faire du tourisme à Besançon..."
- et enfin la voix du leader d'extrème gauche SCHIVARDI annonçait en tant qu'il avait déjà perdu son permis auto, son permis moto et qu'il ne lui restait que le permis de conduire un petit train...

Les pompiers volontaires de Bourg en Bresse et notamment les 2 blessés graves dont la personne qui a eu plusieurs doigts coupés apprécieront son humour...à sa juste valeur.
On le voit, d'une part les efforts pour vendre l'image de notre ville sont loin des résultats qu'on s'imagine ici bas... et des autocongratulations bisontines.

Finalement DSK n'avait-il pas tord en répondant à Stéphane GUILLON "l'humour c'est pas drôle quand c'est principalement de la méchanceté" ?

En fait n'est-ce pas surtout drôle pour ceux qui ne sont pas pris pour cible, mais absoluement pas drôle pour l'individu ou le groupe d'individu sous les feux de la rampe !

Voir les commentaires

Découvrir Fribourg et le quartier Vauban

17 Mai 2009, 22:40pm

Publié par Association les Vaîtes


Samedi 27 juin, la ville de Fribourg en Brisgau invite 300 bisontins à découvrir Fribourg.

La Ville de Besançon organise le déplacement en bus moyennant 20 € par personne.
Départ à 6h30 - retour vers 21h30.

Vous pouvez vous inscrire du 25 mai au 5 juin (dans la limite des places disponibles à l'office du tourisme) :
bulletin d'inscription .

Le programme prévu pour cette journée est : accueil - café à 9h30.

-  10h30 - 12h00 visite guidée de la ville.
-  l'après midi au choix :
      -  visite de l'écoquartier Vauban

      -  visite de la maison de la forêt

      -  visite des musées du centre ville

      -  temps libre.

Retour à 18h30 et arrivée à Besançon vers 21h30.

Cette visite est intéressante pour les habitants du quartier des Vaîtes dans la mesure où la municipalité veut faire un écoquartier aux Vaîtes. Cette visite permettra de se faire une idée sur ce qu'est un éco-quartier, son architecture, son originalité. Comment y vit-on ?

Voir les commentaires

Conseil consultatif d'habitants...

4 Mai 2009, 05:00am

Publié par Association les Vaites

La Mairie a mis en place des Conseils consultatifs d'habitants (CCH) qui viennent remplacer les Conseils de quartier atteints par l'usure.

La ville est désormais découpée en 13 quartiers dotés d'un CCH. Les habitants y sont représentés au sein de 4 collèges.
La mairie a lancé un appel à candidature pour chacun de ces collèges.
Nous avons le sentiment que trop peu de bisontins ont compris ou se sont passionnés pour ces CCH.
Pourtant c'est bien par ces structures que la mairie entend faire passer l'information et recueillir une forme de concertation.
C'est la raison pour laquelle nous avons diffusé l'information à nos adhérents. Et d'ailleurs de nombreuses personnes du quartier se sont portées candidats et plusieurs ont été tirés au sort ou élus au sein du Conseil de quartier de Palente-Orchamps-Combe saragosse-Vaîtes.

Mardi 5 mai à 19h30, aura lieu à la MJC de Palente -24 rue des roses, la 1ère réunion.
Elle consistera en la présentation des membres, l'élection des membres du bureau et l'élection du Président du CCH.
M Didier GENDRAUD, adjoint au Maire chargé de la démocratie participative et de la citoyenneté, présentera les modalités de travail du CCH.
La fin de la réunion est prévue à 21h.
Ces réunions de démocratie participative ne peuvent évidemment pas se dérouler à huis clos. Elles devraient être publiques à condition de ne pas perturber le déroulement des débats.

Voir les commentaires

Soutenez les horticulteurs des Vaîtes et choisissez la qualité !

3 Mai 2009, 21:30pm

Publié par Association les Vaîtes

Vous voulez fleurir vos balcons et vos terrasses ? Vous aimez notre quartier vert ? Alors soutenez les horticulteurs des Vaîtes en achetant chez eux !

Leurs prix sont très compétitifs avec une qualité qui n'a rien à voir avec ce que vous trouverez en grande surface... Et vous aurez véritablement le choix : géranium, mandevilléa, dipladénia, sundaville, lantana, impatients de nouvelles guinée, bégonia, bégonia tubéreux, anthémis...
Ici, les plantes des horticulteurs ont poussé à Besançon, elles ont mémorisé la rigueur du climat franc-comtois et résisteront mieux aux intempéries. Vos géraniums seront plus beaux et plus fleuris !
 

Venez les rencontrer et choisissez vos géraniums, dans leurs serres !

Venez choisir vos plants de tomates chez SAVONET, Chantal JOBARD ou Patrick BOICHARD. Ils ont sélectionné les variétés les plus goûteuses.
Vous aurez vraiment le choix !

La qualité en plus !

Voir les commentaires

30 Millions de subventions de l'Etat pour le tram de Besançon !

1 Mai 2009, 21:11pm

Publié par Association les Vaîtes

Nous avions publié un dossier très complet sur le projet de  TCSP (transport en commun en site propre). Plusieurs éléments ont d'ailleurs été repris dans l'encyclopédie Wikipédia.
Nos traceurs de fréquentation nous ont montré que les articles ont été très lus  dans les autres villes de France qui ont des projets de tramways ainsi que dans les villes qui disposent déjà d'un tram.

Hier, Jean-Louis FOUSSERET et Alain JOYANDET, laissaient entendre que l'Etat avait retenu le projet de TCSP de Besançon et accordait une subvention de 30 millions d'euros pour la réalisation du tramway.

Aujourd'hui Jacques GROSPERRIN et Françoise BRANGET publiaient un communiqué dans lequel, ils rappelaient leur rôle au côté du secrétaire d'Etat à la coopération (dont le rôle de secrétaire national aux Fédérations de l'UMP et les nombreuses visites de Nicolas SARKOZY (dans la région mais sans jamais venir à Besançon depuis son élection) montrent que son influence dépasse ses seules attributions ministérielles.
Ils rappelaient leur rôle et leur soutien pour que l'Etat accorde une subvention pour le projet de TCSP bisontin.

Cette subvention était indispensable pour mener à bien le tramway bisontin.
Mais cela suffira-t-il ?

Quel sera le budget ?
En novembre 2008, JLF a rappelé à maintes reprises que le projet de TCSP coûtera 200 millions d'euros à 20 millions d'euros près. Le coût du tram a ensuite été actualisé à 235 M€ afin de tenir compte de l'inflation prévisionnelle jusqu'en 2014.

Rappelons que si le tracé a été approximativement annoncé, le type de tram n'est toujours pas défini.

- Tramway sur pneus comme à Clermont Ferrant : rappelons que coût de ce type de tram est certes moins important, mais (plus petit) c'est celui qui coûte le plus cher par voyageur transporté, sans compter des frais d'entretien considérables (env. 700 € pour remplacer un pneu !)

- Tramway sur fer : il n'est pas réaliste de prétendre construire un tram sur fer à Besançon pour 235 M€.
Le tram sur fer, c'est du solide, du haut de gamme !
Que diriez-vous, madame si votre mari vous annonçait qu'il va s'acheter une voiture solide et de haut de gamme -une BMW ou une Mercedes par exemple- mais que cette voiture neuve ne coûtera pas plus de 10000 €.
Ne sommes-nous pas dans le rêve ou dans une forme de désinformation destinée à faire passer aujourd'hui le projet ?
Et tant pis si le projet devra faire l'objet de réactualisation du prix ensuite !

Quant on regarde le coût d'un tram-fer : on voit que Mulhouse a réussi a constuire un tram à 20,3 M€ par kilomètre, en 2005. Avec les 15 km du tracé bisontin, le coût serait de 304 M€.
Sans compter l'inflation... et sans compter que Mulhouse, c'est tout plat alors que le relief accidenté de Besançon impliquera des solutions techniques coûteuses (bogies 100% motorisées comme à Ténérife).

Comment le tram sera-t-il financé ? Par l'augmentation de la taxe "versement transport" sur la CAGB ?
Actuellement de 1.3% (en fait 1.05% sont utilisés) de la masse salariale (des entreprises de + de 9 salariés soit 15 M€ ) et qui pourrait être portée à 1.8% (soit 28.35 M€). A condition que des entreprises de l'agglo ne disparaissent pas...
La différence entre les sommes déjà utilisées et 28.35 M€ représente environ 13 M€. Or il faudrait env. 16 M€/an pour rembourser 255 M€ et près de 19 M€/an pour rembourser 300 M€ sur 30 ans.
Cette ressource semble donc manifestement insuffisante.
Faudra-t-il une augmentation des impôts et taxes foncières pour trouver la différence ?
Augmenter la pression fiscale, n'est-ce pas prendre le risque de faire fuir les entreprises et les habitants ?
Et ce ne sont pas les usagers du tram qui pourront assumer la différence (5 à 8 M€/an). Ce n'est pas la contribution des voyageurs (env. 20% du prix du ticket pour l'amortissement) qui fera la différence. Nous estimons la contribution des voyageurs à moins d' 1M€ /an (si le réseau n'est pas déficitaire...).  
Si depuis 6 mois, le coût du remboursement a baissé en raison de la baisse des taux d'intérêt, l'assiette de la cotisation du "versement transport" ne va-t-elle pas se réduire avec les grandes difficultés que connaissent les entreprises ?

Entendons-nous bien, nous ne sommes pas opposés au Tram qui nous semble essentiel pour répondre aux défits de l'engorgement de la circulation.
Notre propos est de de rappeler que le sujet n'est pas clairement posé et que le financement n'est pas bouclé.
Un sujet aussi important pour l'avenir de l'agglomération de Besançon mériterait d'être posé plus clairement aux bisontins. 
 

Voir les commentaires