Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

ANNONCE LEGALE

24 Décembre 2005, 15:45pm

Publié par éric daclin

Un membre actif de l'association a déniché un document fort intéressant qui montre que dès le 30 décembre 2002, la Mairie faisait paraître une annonce légale dans l'Est Républicain afin de charger un bureau d'études d'une "mission d'étude pour la composition d'un quartier nouveau, dans le secteur dit des Vaîtes". "L'étude d'urbanisme définira la composition, la forme urbaine, l'identité, l'intégration fonctionnelle de ce nouveau quartier. Elle tiendra compte de l'évolution programmée des infrastructures viaires et des transports en commun".

Voilà, en somme depuis 3 ans, la Mairie travaille sur le sujet. Dans l'Est Républicain du 23 déc 2005, M LOYAT confirme qu'un autre bureau d'étude spécialisé dans les images 3D s'est servi de la copie rendue par le 1er bureau d'études pour pondre le document qui a mis le feu aux poudres... Le document que nous avons trouvé dans nos boîtes à lettres en mai 2005.

Depuis le mois de mai, nous avions l'intuition que cette image en 3D correspondait aux grandes lignes de ce que l'équipe municipale de M FOUSSERET prévoit pour notre quartier.

C'est désormais confirmé...

M le Maire a déclaré le 6 décembre que rien n'est bouclé et qu'il avait entendu le message des habitants des Vaîtes. Ses services ont fait travailler un bureau d'études ; espérons que M le Maire aura l'intelligence politique de ne pas seulement entendre, mais aussi de tenir compte...

Lors de chaque élection, les français montrent de plus en plus qu'ils sont déçus par leur classe politique de tous bords et par leurs promesses qui n'engagent que ceux qui les écoutent...

Espérons que l'avertissement donné par un quartier TOUT EN ROUGE sera entendu et  que M Le Maire saura y répondre en homme politique responsable. M le Maire, vous ne pouvez pas ignorer sans risque majeur l'AVERTISSEMENT de TOUT UN QUARTIER !

L'association Les Vaîtes n'a pas de but politique, elle est favorable à l'urbanisation du quartier, elle demande aujourd'hui a être VRAIMENT considérée comme un interlocuteur dans l'aménagement du quartier.

Voir les commentaires

ATTENTION CONTAGION de ROUGEOLE à L'EST de BESANCON !

20 Décembre 2005, 22:05pm

Publié par éric daclin

Chaque jour, de plus en plus d'habitants affichent leurs couleurs rouges en signe de protestation ! Le quartier s'est drapé du voile de la protestation citoyenne, de la couleur de la colère contre le projet de concentrer 2 000 logements dans le quartier des Vaîtes ! 

Contre une décision irrationnelle, sans tenir compte des constats que chacun peut faire des conséquences qu'engendre une forte concentration de population !  Contre les aggressions, violences et nuisances : bruits, bruits de scooter, augmentation de la circulation et des embouteillages rue Tristan Bernard, rue de Belfort, rue de la Vaîte, Chemin de Charigney et sur le Boulevard ! Contre la manière désolante avec lequel ce projet a été présenté à la population !

Pour une urbanisation respectant le caractère de village de notre quartier ! Pour le maintien des maraîchers qui veulent rester en place ! Pour le maintien de nombreux jardins familiaux !  LAISSEZ LES MARAICHERS EXPLOITER LEURS TERRES JUSQU'A LEUR RETRAITE ! DITES PRECISEMENT CE QUE VOUS VOULEZ FAIRE, MAIS LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS DE FACONNER NOTRE QUARTIER !

 

La contestation s'étend Rue Tristan Bernard, Chemin de Charigney, Rue de Chalezeule etc !  Et comme ces voiles rouges affirment la solidarité de tout un quartier ! Comme ces banderoles rouges renforcent la résistance de tous les habitants ! Comme ces banderoles rouges et ces lumières rouges participent aussi à l'animation du quartier en cette période festive de fin d'année : nous vous demandons de conserver vos banderoles et lumières TOUT le mois de Janvier !

Voir les commentaires

Le ton a changé mais cela n'efface pas les images du BVV de mai

17 Décembre 2005, 22:42pm

Publié par Myriam HILLENWECK

CONCERTATION DU  6 DÉCEMBRE AVEC M LE MAIRE. 

 Le ton a changé mais cela n'efface pas les images  du BVV de mai  

 

-SUR LA PREMIÈRE PARTIE 

 L'aménagement des Vaîtes est pour la municipalité, entre autres,de faire en sorte que le droit au logement se concilie avec le principe de la mixité sociale. 

Le fait que les écarts matériels et culturels se creusent de plus en plus entre français d'origines diverses et étrangères, n'habitant pas les mêmes quartiers, constitue une source de ségrégation territoriale particulièrement intolérable, que chaque citoyen peut comprendre. On peut aussi être d'accord sur le fait que la priorité doit aussi être donnée à la lutte contre l'habitat insalubre  et le logement indécent. Par ailleurs ,le coût social et le coût du mauvais logement ne sont pas connus, mais cela n'est pas sans conséquence sanitaire, économique et urbaine...  

 

LA POLLUTION ET LES LOGEMENTS VACANTS 

Le mauvais logement n'est plus accepté ! d'ou  le nombre croissant de logements vacants, pour certains à cause du bruit, c'est le cas au centre ville et à proximité  des voies à grande circulation, et  des boulevards. 

NE PAS REPRODUIRE, 

Par conséquent, évitons aux Vaîtes  un  projet pharaonique qui engendrerait cette nuisance ! 

Une voie de communication géante, (même si elle diminue en largeur d'après la mairie), sépare  les habitants, coupe les villes et les villages. Les habitants, d'un même quartier, séparés pas un flot de voitures,, et parfois du grillage, s'ignorent ! Et on  appelle cela voie de communication, drôle de monde ! 

Trois fois par jour, ou plus, le chemin du Vernois  ne sera-t-il  pas l'équivalent, du boulevard  Léon Blum.? Est-ce bien nécessaire ? 

Que veulent les habitants des Vaîtes, veulent-ils la même chose? 

 Lors de cette concertation, les différentes interventions m'ont paru cautionner ou refuser certaines orientations.En effet, si  l'on demande une école, une piscine, etc..., il faudra justifier ces besoins et surtout rentabiliser les investissements, pour ces infrastructures, donc par une  population importante ! combien d'habitants ? 

Il est important de faire une étude sérieuse sur ce dossier ! 

- PATRIMOINE 

Les Vaîtes ne peuvent -elles pas garder  un caractère de village ! 

Malgré les assurances données par le maire, il faut être vigilants !  il n'y a qu'un rond point et le chemin de fer qui séparent les Vaîtes de la triste rue Tristan Bernard, ou de nombreux  immeubles, enserrent les quelques maisons restantes. La dernière ferme du quartier a été démolie  il y a peu ! Actuellement,  face au cimetière, d'anciennes maisons vont encore  disparaître ! ( ce n'est pas le fait de la marie).Le béton sur le pourtour de la ville mange les quartiers anciens, sans émouvoir les consciences ! 

- ARCHITECTURE 

Il  doit être possible de faire  un  projet en cohérence avec le site vert, avec des  constructions qui respectent  une densité de population  par rapport à la surface et à la verdure indispensable. 

Il ne faut pas un seul instant fléchir ! le  projet  va s'étendre sur 10 années, le contrôle du nombre de logements ne sera pas aisé, il serait bon  d'arrêter un nombre de constructions et leur nature sur maquette.  

 L'architecture a une grande importance, le logement publique ne devrait  pas être identifié comme tel! Un contingent de logements peut être  réservé sur l'ensemble! Les bâtiments collectifs doivent être beaux! pas de toit plat,  mais des constructions en harmonie avec l' architecture qui préexiste (tuiles rouges),

 Pourquoi notre quartier  devrait-il  ressembler à un autre, n'avons nous pas de savoir faire en Franche Comté?

 

Je  suis allée aussi à Fribourg! et je n'ai pas eu la même  appréciation que la personne qui est intervenue, elle a le droit ! Mais  comparons ce qui est  comparable! alignement de casernes, en carré à l'américaine!  modernes et espacées,  la source d'énergie, elle est intéressante, et la circulation pas très intense car elle n'est pas vraiment au centre, c'est un espace de sommeil pour habitant aisés! Ce qui inquiète c'est que le premier plan sur le BVV montre bien, cette disposition concentrée en bloc répartis en  quadrillage!

 

Cela  fait froid dans le dos!,Espérons que nous n'en sommes plus là!mais le discours moins tranché, n'efface pas les images, même si l'on nous dit que c'était pas un projet définitif!

 

Sauvegarde du patrimoine!

 politiques en matière d'urbanisme n'ont pas la science infuse, le maire l'a reconnu, raison de plus pour bien penser  avec la mairie, l'avenir que nous allons laisser ! La concertation pourrait s'organiser ,avec les membres de l'association,  par thème, afin que chaque volet  soit étudié avec des personnes ressources.

 

Une colline , de la verdure , c'est aussi important qu'un monument!

 

A Besançon plusieurs municipalités ont  démoli une partie du patrimoine, c'est un outrage au savoir faire de ceux qui nous ont précédé : pour n'en  citer que quelques unes:, rue de la république construction qui était  la réplique  du centre Pierre BAYLE, ! démolition des portes Battant, et d' Arènes en 1956. démolition des thermes, joyaux de notre ville etc... Aujourd'hui toutes les villes historiques trouvent des solutions et  démolissent moins !

 

La crise du logement ne passe pas forcément par la destruction des habitations et des souvenirs de ses habitants, on doit pouvoir contourner une propriété!

 Cette frénésie de tout effacer est un fléau,  notre quartier vert ne doit pas subir le même  sort. En y mettant le prix et du bon sens la municipalité peut conserver la qualité de  vie de notre quartier travaillons y ensemble!

 

Il faut que cesse à Besançon l'envahissement du  moindre espace libre par du béton. Sinon paradoxalement les cimetières du quartier  seront-ils  les seuls endroits on à encore une chance d'avoir un peu d'horizon!

Voir les commentaires

MANIFESTATION DES VAITES AU CONSEIL MUNICIPAL

15 Décembre 2005, 22:31pm

Publié par éric daclin

La mobilisation des habitants de Vaîtes est sans précédent à l'échelle d'un quartier !  Sans précédent cette mobilisation massive et très spontanée* qui a consisté à couvrir leurs balcons de banderoles rouges et de guirlandes et lumières rouges la nuit de 17h à 21h !  Bravo et Merci à tous pour votre participation citoyenne à cette démonstration de force et d'unité de tout un quartier !  Impressionnante pour les bisontins qui passent dans le quartier ! Impressionnante pour la Mairie et les concepteurs du projet des "Vaîtes 2000" ! Heureusement, M Le Maire nous a dit que 2 000 logements c'était un potentiel et non pas un objectif ! Nous aurions préféré qu'il nous dise que concentrer 2000 logements aux Vaîtes c'est une hérésie ! Derrière les bonnes paroles, les habitants des Vaîtes attendent désormais des actes ! Ils demandent à M Le Maire qu'il joue cartes sur table et associe véritablement les habitants des Vaîtes au devenir de leur quartier et à la façon dont il sera modelé. Ils attendent désormais que M Le Maire propose une date de RDV à l'association les Vaîtes.

C'est ainsi que 80 Vaîtois sont venus manifester devant l'Hôtel de Ville le jour du Conseil municipal : 15 décembre. Manifestation placée sous le signe de la convivialité avec un vin chaud préparé par Eric. MM LOYAT et ROY ont d'ailleurs courtoisement discuté autour d'un verre qu'ils ont apprécié en toute simplicité. Il faut dire qu'Hazem -nouveau membre du conseil d'administration de l'association- avait tout prévu : table, gaz efficace pour chauffer notre marmitte ! Jean Pierre avait amené les banderoles et avec la complicité de Thierry, nous avons même pu projeter sur la façade des images rouges dont vous retrouverez les textes dans le répertoire photo "manifestation au conseil municipal". Ensuite, une partie des manifestants sont allés en rouge, pacifiquement avec leurs ballons, au Conseil Municipal sans bruit et sans perturber les débats. Les Vaîtois attendent désormais avec impatience le prochain RDV que M Le Maire a promis avec l'association.

Nous avons apprécié de nous retrouver tous en rouge -qui est aussi une couleur de Noël- sur la place St Pierre. C'est quand même plus sympathique que de se retrouver assis dans une salle ! Nous remercions également les forces de police nationale et municipale de nous avoir permis de manifester pacifiquement et tranquillement.

Bonnes fêtes de fin d'année à tous

Merci à celles et ceux qui ont pris des photos de les envoyer sur : association.les.vaites@wanadoo.fr  .

* spontanée ? Hé oui ! Lors de la réunion du 10 nov. les membres de l'association ont convenu de cette action. L'association a simplement envoyé un tract pour proposer de regrouper les achats de tissu rouge à venir chercher sur une période de 3 jours chez Chantal JOBARD. Mais il n'y a pas eu de relance ni de porte à porte... qu'on se le dise... M le Journaliste qui avez sorti votre plume trop vite le 3 décembre !

Voir les commentaires

LETTRE d'un HABITANT à Jean Louis FOUSSERET

12 Décembre 2005, 11:59am

Publié par Jean Claude MONNIOTTE

Bonjour
 
ci joint une lettre ( complétée) que vous pourrez mettre sur votre site en remplacement de celle du 6
Merci
 ------------------------------------------------------------

Jean Louis Fousseret,

 

J’ai assisté à la réunion des Vaîtes, le 6 décembre 2005.

Mes premières impressions au début de la réunion me laissaient perplexe car tu ne supportes pas les gens qui apportent des idées qui ne sont pas les tiennent, même si celles ci sont bonnes.

Sur ce point il faut travailler perso. Mais c’est vrai que cela remonte assez loin dans le temps, cette attitude.

Vois-tu quand on est engagé ce n’est pas perso, et ton lapsus est assez révélateur ou tu as dit « c’est pour moi » et tu rattrapes « c’est pour la ville ».

La démocratie c’est aussi être au service des autres

Les souhaits des habitants des Vaites, n'ont vraiment rien d’exigeant, ils demandent un quartier humain, il est absolument nécessaire de les écouter et surtout de travailler concrètement avec eux et non pas de les entendre et de faire autre chose...

Dernièrement tu me disais « on va faire de ce quartier un exemple se sera un quartier écologique », les habitants ne demandent que cela, donc l’accord existe, il n’y a pas besoin de s’énerver.

Tu as dit au court de cette réunion « si moi  j'étais habitant de ce quartier il est fort probable que je serais à vos cotés ».

Je le pense fortement, il faut le concrétiser, fait comme si tu habitais aux Vaîtes et que ta maison soit frappée d’alignement et que toi tu tiennes à ta maison à ce quartier à sa tranquillité à son cadre de vie.

Quand tu parles de logement public (sociaux) tu précises bien qu’il ne faut pas en faire un ghetto, c’est vrai, mais saches que pour tous les quartiers de notre ville le discours de 1960/70 était déjà celui là, mais les populations bougent, accèdent à la propriété, comme toi, et c’est normal, les gens se déplacent en fonction de leur travail, et bien entendu d’autres personnes viennent les remplacer.

De même quand tu dis « des logements seront réservés pour les personnes âgées » c’est bien mais les personnes âgées disparaissent et seront remplacées par qui ? D’autres personnes âgées, pour cela il faut qu’ils en existent en permanence, donc qu’elles quittent leur habitation ???

Comme tu le vois c’est à plus long terme que se forment les "ghettos".

Madame Corinne Jobart a fait une intervention de bon sens dont il faut tenir compte, les "ghettos" ne sont pas dus au type de logement, ou comme elle l'a si bien rappelé, à Planoise, comme à Chaillot se trouvent des logements admirablement bien conçus.

Car rappelles-toi Jean Louis, aux graviers blancs les immeubles existants à une certaine époque étaient des immeubles de 2 étages, mais le logeur ayant décidé d’y loger essentiellement des familles pauvres, il en à fait un "ghetto de pauvres" avec les conséquences que l’on connaît, comme quoi, même des logements a taille humaine, peuvent devenir des "ghettos" si le laxisme s’empare du logeur et des responsables politiques.

Un habitant a dit « mettez sur un plan l’ensemble des services publics les espaces verts et les voiries et regardons ensemble ce qui reste comme surface » cela est une bonne idée, de plus c’est la possibilité de faire participer les habitants a travers leur association.

 

Tu as dit « il faut réserver des espaces verts pour permettent aux habitants de se détendrent »

Vois-tu dans ce quartier les espaces verts existent.

 De plus les maraîchers sont des endroits ou les gens viennent pour acheter mais aussi pour se promener, c’est le dernier endroit de notre ville ou existent encore des maraîchers, il faut tout faire pour les maintenir car cet endroit dispose d’un micro climat intéressant

Ne fais pas la part belle a ces supermarchés des plantes comme il y en a à planoise.

Voilà Jean Louis mes premières remarques

MONNIOTTE Jean Claude

Le 12 décembre 2005  

NDLR : Je vous remercie de vos réactions brillantes et étayées. J'ajouterais que le ciment du quartier des Vaîtes, ce n'est pas de construire un bistrot (cf la suggestion de M le Maire) mais c'est avant tout le cadre de vie, les jardins familiaux et ouvriers, les maraîchers. S'il vous plait M Le Maire, dans votre projet, conservez ces authentiques ciments de solidarité transgénérationnelle plutôt que de recréer des structures artificielles MJC dans des locaux impersonnels.

Voir les commentaires

LES "VIEUX COUPLES" ou POUR LE PLAISIR de CONTREDIRE SON INTERLOCUTEUR

11 Décembre 2005, 15:13pm

Publié par éric daclin

Vous le savez, dans les vieux couples, on sait tout de suite si son partenaire est en train de travestir la réalité ; dans certains vieux couples, on prend parfois bêtement plaisir à contredire son partenaire.

Précisons d'emblée que ni les membres de l'association les Vaîtes, ni M le Maire n'ont l'intention de se pacser ensemble ; même si nous nous apprécions... . Cette allusion fait référence à la réunion de Mardi 6 décembre où M le Maire a cru bon de contredire un des membres de l'association les Vaîtes qui affirmait que l'Est de Besançon, et plus particulièrement le quartier de Palente et son proche voisin des Vaîtes, était la zone la plus polluée de Besançon.

M Le Maire a affirmé : "vous ne m'avez pas compris ; je n'ai jamais dit que les Vaîtes étaient pollués ; la zone la plus polluée de Besançon est la forêt de Chailluz".

Nous commençons à connaître M le Maire..., aussi sommes-nous allés vérifier sur le site internet :

http://www.atmo-franche-comte.org/download/site_principal/document/publications/communs/bilan_2004.pdf

http://www.atmo-franche-comte.org/download/site_principal/document/publications/communs/bilan_2004_chiffres.pdf

Il y a 5 sites d'analyse de la qualité de l'air à Besançon, chaque site réalise des analyses complètes de  5 à 6 paramètres sauf  le site de Chailluz qui n'analyse qu'un seul paramètre. Ce qui ne suffit donc pas pour affirmer que la zone de Chailluz est la plus polluée de Besançon et ce, d'autant plus que la pollution la plus importante est mesurée sur le site de Palente, dont le plus proche voisin est le quartier des Vaîtes.

Dans ces conditions, pourquoi vouloir concentrer 2 000 logements, ce qui induit 3 à 4 000 voitures et pourquoi vouloir justifier par cette concentration de population, l'expansion d'une zone commerciale à proximité qui ajoutera encore plus de trafic automobile et de pollution ?

Vous le voyez, les habitants des Vaîtes ont aussi des préoccupations écologiques. Aujourd'hui, un homme politique ne peut plus rien affirmer sans fondement. Les citoyens ont la capacité de tout vérifier,  par Internet notamment. Et aujourd'hui, les hommes politiques ne peuvent plus modeler un quartier à leur convenance sans associer véritablement les habitants. Alors, s'il vous plaît,  M. Le Maire, rencontrez l'association autour de plans précis et associez-nous réellement à la réalisation de ce quartier.

Voir les commentaires

MANIFESTATION du 15 décembre

9 Décembre 2005, 20:03pm

Publié par éric daclin

les Vaîtes restent vigilants !

En réalité la plus importante manifestation des habitants des Vaîtes a déjà été organisée par M FOUSSERET... lors de la soirée du 6 déc. l'Est Républicain a noté dans son édition du mercredi 7 :  "leur morceau de tissu rouge noué en écharpe autour du cou ou à leur bras en signe de désaccord avec le projet [actuel] d'aménagement de leur quartier des Vaîtes, 300 personnes ont participé mardi soir au face-à-face avec le Maire et ses adjoints. Au-delà des questions, les habitants ont exprimé leurs sentiments".

Ne nous leurrons pas, c'est grâce à la mobilisation de vous tous qui avez couvert de rouge le quartier, que M Le Maire a changé de ton et a amorcé quelques concessions : (M Fousseret) :  "j'entends dire 2000, c'est trop. Deux mille c'est un potentiel, pas un objectif. Rien n'est ficelé, on en est à la concertation préalable"  et concernant "le prix du terrain à 3.80 €/m2 est le prix en zone actuelle 1NA. La Ville achètera évidemment plus cher, la zone devenant à urbaniser, la catégorie change".        Commentaire  :  les avancées restent vagues, surtout de la part d'un homme politique...Les citoyens échaudés par les promesses non tenues des hommes politiques de tous bords, aimeraient des promesses un peu plus précises... et encore mieux des écrits ! Avez vous entendu Mme MARION qui vous disait que les citoyens attendent d'un homme politique qu'il prenne des décisions ?  

Derrière les mots "un potentiel" ou l'affirmation générale que "la Ville achètera plus cher" : donnez nous s'il vous plait des précisions. Et ce d'autant plus que le changement de zone auquel M le Maire fait allusion n'en est pas véritablement un car la zone "AU : zone d'urbanisation future" n'est que la nouvelle appelation de l'ex zone 1NA. Ce changement d'appellation découle de l'application de la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain).  Il est donc inexact, M le Maire, de dire que la catégorie change et que de cela découle une modification subtantielle du prix du terrain. Si la ville devra acheter le terrain plus cher c'est parce quelle devra acheter au prix du marché au risque que les habitants ne se mobilisent encore plus fortement qu'actuellement et au risque qu'ils engagent un recours pour excès de pouvoir devant le Tribunal Administratif (cf article "la famille OUDOT attaque la Ville").

L'association les Vaîtes prend acte des avancées de M Fousseret et de son changement de ton. Mais elle invite les habitants à rester vigilants. Toutefois nous ferons nous aussi un geste d'apaisement. La manifestation du 15 décembre devra se dérouler sans perturber la circulation et dans le calme au Conseil Municipal.

Rendez vous jeudi 15 décembre tous de rouge vêtus, à 17h30 place St Pierre devant l'hôtel de ville.  Nous prévoyons une animation chaleureuse pour accueillir M le Maire au Conseil Municipal (lâcher de ballons etc).

Vous pouvez venir en toute quiétude, nous avons pris d'excellents contacts avec la Préfecture et les forces de police qui assureront une présence discrète afin d'assurer la tranquillité de tous.  Nous nous positionnerons devant l'hôtel de Ville (place St Pierre) et le mot d'ordre sera avant tout une animation pacifique et sans gêner la circulation.

Voir les commentaires

Les réactions des habitants

7 Décembre 2005, 23:39pm

Publié par éric daclin

Cette rubrique est la votre : "les réactions des habitants"

Mardi 6 décembre M Le Maire a organisé une réunion d'information dans le quartier. Les habitants ont noté un changement de ton de la municipalité qui affiche désormais plus d'ouverture au dialogue et annonce vouloir rencontrer les représentants de l'association Les Vaîtes. Cette évolution est certainement liée à la mobilisation des habitants du quartier.
L'association qui représente la plupart des habitants du quartier espère qu'elle sera réellement associée à la définition du projet d'urbanisation du quartier des Vaîtes, autour de plans qui seront des bases de discussion.

L'association a ouvert une rubrique dans laquelle vous pouvez exprimer vos réactions sur son site www.lesvaites.com ou sur www.association.les.vaites@wanadoo.fr .  
Eric DACLIN - Association Les Vaîtes - www.lesvaites.com

1. commentaire : December 07, 2005 4:31 PM

Subject: bravo

Bravo pour la tenue de la réunion du 6 avec le Maire

  

Vos exigences sont loin d’être démesurées

Je pense que le journaliste de l’Est Républicain n’écrira plus que vous êtes une minorité agissante

Encore bravo

   

Monniotte Jean Claude  ( Ci joint quelques photos du 6)

3ème commentaire : Sent: Wednesday, December 07, 2005 8:08 PM
Subject: Pour une urbanisation sage

Mes excuses pour le 6 : j'ai été retenu à une réunion de Comité avec des habitants des Chaprais...

À Fribourg, il faut noter que c'est le départ des troupes qui a libéré des terrains pour aménager un nouveau quartier...

Ne serait-ce pas une "idée" à creuser à Besançon, où certains quartiers militaires deviennent également disponibles ?

Par ailleurs, l'Association des Vaîtes ne pourrait-elle dire à la ville : "vous voulez aménager notre quartier, nous ne somme pas foncièrement contre, mais alors voici ce que nous vous proposons".

Et élaborer un projet d'urbanisme ménageant les constructions actuelles et s'intégrant harmonieusement dans le paysage (ce doit être possible !)

Jean MÉCHET, géomètre du Cadastre retraité
19 rue du Mont 25220 - CHALÈZE
(en charge du quartier des Vaîtes jusqu'à il y a bientôt cinq ans)

 

NDLR : vous êtes la 3ème personne à nous faire cette suggession. Je vous confirme que nous sommes pour l'urbanisation des Vaîtes... mais autrement. Nous avons des idées mais nous n'avons pas l'outil qui nous permette de traduire ces idées sur des plans. Peut-être qu'avec des personnes ayant votre expérience, nous pourrons bâtir ensemble un projet. Avis aux amateurs, nous recherchons des compétences en la matière...

 

4ème commentaire : Sent: Wednesday, December 07, 2005 8:10 PM
Subject: Affiche

Bonsoir,

Comme promis à Cécile mardi soir, je vous envoie la petite affiche que j'ai fait ( il y a quelques semaines déjà ) que vous pourriez mettre en téléchargement sur le site afin qui que chaque sympathisant puisse l'imprimer et la coller sur la vitre arrière de sa voiture. Mais bon, après l'exposé du maire est ce bien nécéssaire? A chacun d'en juger.

Par contre est-ce qu'à l'association il y un plan du pré-projet comportant le tracé du nouveau Chemin du Vernois?

A bientôt   O.SAVONET

 5ème commentaire :

.... 63 .... c'est le nombre de pages du dernier magazine BVV hors série reçu ce jour !  on y découvre la ville de 2020 voulue par la gauche et on s'attend donc à voir quelque part un dossier sur les vaites ! Que nenni, ce sont juste 8 modestes lignes qui en parle page 27 !!! 

la mairie semble vouloir étouffer à tout prix ce dossier et le projet des vaites ! 

en plus, vu la façon dont c'est organisé, on voit juste à la fin du passage sur les vaites, "qu'un questionnaire sur le logement auquel près de 2000 personnes ont répondu, servira de trames.. " : donc selon la mairie, ce sont les 2000 avis de gens qui vont servir à construire et aménager l'espace vital partagé par plus de 125.000 personnes ?  

ca donne déjà un ordre d'idée de l'état de la mairie "on a eu 2000 retours, c'est suffisant, alors on lance !" 

continuez le combat contre cette mairie, avec ou sans opinions politiques, on vous soutient !Amitiés    Un habitant proche des vaites.

6ème commentaire : de Geoffrey 7/12 à 11h24  (cf les commentaire attachés à l'article témoignage)

Ca me consterne que des gens de ma société trouvent que les calicots ont tort de fleurir dans les moments de mécontentement...
Et que les coquelicots ont tort de fleurir à certains endroits ...
En effet comme semblent le dire certains, il ne faut pas faire de sensiblerie quand il s'agit d'améliorer la qualité de vie de tous.
Mais la réaction massive des habitants met en évidence que le projet va à l'encontre de tout ça.
Je suis locataire dans la rue de la Vaîte et je me sens profondément indigné par l'attitude impardonnable de nos représentants. Car ce ne sont pas les maraicher amoureux de leur terre qu'il faut blâmer mais les urbanistes et tout ceux qui sont responsables de ces dégradations de notre milieu de vie. J'ose le dire car je ne peux le concevoir autrement : il faut vraiment être amputé de la tête pour rester sur des idées d'habitations uniformisées, déshumanisées et surdensifiées.

Au contraire j'espérerais une réunion de tous les milieux, le rapprochement des pôles : logements, commerces et tous lieux de travails, me parrait être l'idéal. Il n'est qu'ainsi que l'on pourra solutionner le surcroît dévastateur de trafic. Bien des villes avangardistes l'on compris, toutefois Besançon ne décolle pas ses oeillières.

Alors selon moi si nos représentants voulaient bien faire preuve de sagesse, ils devraient utiliser notre argent pour faire des choses réellement bénéfiques à la population :
- prendre en charge la restauration de très nombreux appartements anciens disséminés dans tout besançon qui pourraient très bien devenir des logements "sociaux" s'ils étaient restaurés de manière écologique. "Ecoloquoi ?" diront certains...
Enfin rien qu'en rachetant à 3€ le m2 les terrains des maraichers, ils pourraient couvrir quelques toits de panneaux solaires et acheter de l'isolation en fibres de chanvre.
(Non j'ai pas dis cannabis! mais chanvre!)

- gérer le rééquilibrage de la densité par de nouvelles structures urbaines architecturellement compatibles avec les mots "joli" "agréable" "convivial" "ecofriendly". (Peut-être qu'en anglais ça passera mieux) Il ne s'agit pas de copier les Allemands car nous aussi on en forme des architectes bon sang! Même que dans notre lycée Ledoux j'en ai vu faire des maquettes qui ressemblaient même pas à un cube ou à un pavé.

- faire un Besançon cyclable ! Malgré que Besançon soit une ville très humide (220m de pluie en 15j durant mars 2001) dès que le soleil brille, on aime beaucoup se déplacer en vélo alors pourquoi nous en priver ? Et oui il existe encore des gens qui font du sport autrement qu'en se faisant promener par leur chien ou avec des engins de torture en sous-sol.

Alors voilà M. Fousseret, je suis désolé de n'être pas venu vous écouter ce soir soutenir votre projet, mais ne soyez pas triste, on vous explique jusqu'à comment réinvestir l'argent. Merci.

NDLR : ces réactions me conduisent à penser, M Le Maire que TOUS les membres du conseil d'administration de l'association Les Vaîtes (dont je suis) ont des façons de réagir somme toutes modérées. Après les 2 précédentes, je vous donne une nouvelle clé afin de désamorcer les tensions et les incompréhensions. Je vous prie de bien vouloir accepter d'inviter rapidement les membres du conseil d'administration de l'association les Vaîtes (et surtout pas le Conseil de Quartier dont aucun habitant des Vaîtes n'est membre...) afin de les associer à la définition du projet d'urbanisation du quartier des Vaîtes, autour de plans qui seront des bases de discussion. Vous avez entendu la brillante définition de la concertation. Sachez que nous sommes ouverts à la discussion.

Commentaire de Pascale du 6/12/2005  :

A lire dans le BVV hors série que nous avons reçu mardi 6 déc dans nos boîtes à lettres, page 37 : "c'est pourquoi le secteur des Vaîtes, qui est classé "CONSTRUCTIBLE" DEPUIS 40 ANS, va être développé".  Alors pourquoi personne ne peut construire sur ces terrains depuis des décennies ???

Ce magazine d'auto-satisfaction est accompagné d'une enquête : je propose à chaque opposant au projet en l'état d'y répondre au STYLO ROUGE...

Le grand Jean-Loup essaie de retourner l'opinion contre nous et utilise certains journalistes de l'Est Républicain qui écrivent que nous sommes manipulés !!!

L'association des Vaîtes n'est pas une secte et encore moins un parti politique mais elle doit faire peur au Maire que déjà on surnomme PHARAON au vu de ses projets grandioses. Ce comme chacun sait Besançon ne sait plus faire de ses deniers publics...

En tout état de cause, l'enquête qu'il nous soumet est encore une de ses manipulations bidons comme pour la gare TGV. Répondez-y avec votre coeur et ne vous contentez pas de cocher les cases dans lesquelles le grand Jean-Loup voudra nous enfermer.  Bon courage !

Réaction de Mme MOUREL Marie Odile :

J'habite Audincourt et ne suis nullement concernée directement par le projet des Vaites.
En passant dans le quartier, hier soir, j'ai vu toutes ces tentures rouges (il y a même de très jolies bouteilles rouges suspendues dans un arbre) et je me suis rendue sur ce site pour découvrir avec stupeur que ce quartier si sympa. va disparaître.
Ces 2000 logements sont démentiels !
Pourquoi détruire ces maraîchages qui semblent tout à fait représenter ce dont la ville de Besançon s'enorgueuilli, à savoir d'être une VILLE VERTE.
Pourquoi une municipalité qui semble prendre en compte les problèmes HQE, veut-elle supprimer ce coin de verdure qui a encore le parfum du Besançon d'antan et où pourraient s'installer des jardins ouvriers pour les habitants des Clairs Soleils, par exemple.
N'y a-t-il pas d'autre endroit pour construire des logements où la mixité sociale sera réelle. Bien que n'habitant pas ce quatier j'ai souvent entendu parler des problèmes des Clairs Soleils qui seront si proches. Ne risque-t-on pas de créer un second ghetto.
Enfin je suis ulcérée de penser que les rosiers rose pâle qui ornent une clôture d'un des maraîchers vont disparaître. Je les admire toujours quand je viens à Besançon et ils font totalement partie du plaisir que j'ai à retrouver cette ville
Ne tuez pas la poésie de ce quartier si précieux et si représentatif de votre ville !

Voir les commentaires

2000 Logements c'est 3 à 4000 voitures !

4 Décembre 2005, 21:37pm

Publié par éric daclin

2000 logements c'est 3000 à 4000 voitures de plus aux Vaîtes !

La suite du contournement du Grand Besançon est ralentie pour des raisons financières : tranchée couverte de Planoise, inflation du coût du percement des deux tunnels des Mercureaux. Le contournement n'en est même pas à un stade de projet aussi défini que celui des Vaîtes pour ce qui concerne le prolongement entre le quartier de St Claude et l'aboutissement à Thise ou Chalezeule... Alors par où passerons les 3000 ou 4000 voitures supplémentaires des habitants du futur quartier concentré des Vaîtes ?      

Par la rue Tristan Bernard et l'avenue Fontaine Argent ? NOON trop encombrée le matin et le soir ! 

Par la rue de Belfort ? NOON trop encombrée trop encombrée le matin et le soir ! 

Par le boulevard Léon Blum ? NOON trop encombré le matin et le soir ! 

Nous avons essayé d'imaginer ce que seraient ces artères. Un dessinateur de BD a illustré cela en présentant sa vision de la ville...

 

  NB : nous avons photographié cette image à l'Exposition dont le thème est "la Ville" qui est actuellement aux Salines d'Arc et Senans. Nous vous invitons à visiter cette exposition très intéressante. 

Voir les commentaires

la famille OUDOT attaque la ville

3 Décembre 2005, 23:27pm

Publié par éric daclin

A force d'écouter ses interlocuteurs en se bouchant les oreilles et à force de ne pas répondre à leurs interrogations concrètes, il fallait bien s'attendre à ce qu'un recours soit formé devant la Justice. Ce sont les enfants de l'artiste du quartier : Georges OUDOT qui ouvrent le bal... Depuis le mois de septembre dernier le tribunal administratif de Besançon est saisi d'une requête concernant la classification des terrains de la zone des Vaîtes.  Et plus précisément la famille OUDOT a engagé à titre personnel une action contestant la classification par la Mairie des terrains situés dans le périmètre défini par M le Maire.   Est-il juste que M le Maire ait le pouvoir de classer des terrains comme étant non constructibles alors qu'il prévoit précisément un projet d'urbanisation de grande envergure sur ce même espace ? Est-il juste que par ce classement la valeur des terrains soit maintenue artificiellement très basse jusqu'au moment de leur acquisition par la Mairie ? Est-il juste que le même Maire détienne le pouvoir de décider que ces mêmes terrains deviendront constructibles permettant à la structure qui détiendra ces terrains de réaliser un gain substentiel au détriment de ceux qui possèdent ces terrains ? C'est sur des questions de ce type qu'aura à trancher le tribunal administratif.  Et vous qu'en pensez-vous ? Qu'est-ce que ces questions vous inspirent ? Cela ne s'appelle-t-il pas "spoliation" ?

Thierry OUDOT ajoute "pour nous il y a manifestement classification abusive. Nous ne pouvons pas accepter que des terrains préemptés à 3.81 €/m2 soient ensuite soumissionnés à des organismes HLM, voire à des promoteurs privés, au prix du terrain à bâtir". Ses propos sont relatés dans un article de Bernard PAYOT dans l'Est Républicain du 24 novembre 2005. 

Thierry OUDOT est un membre actif du conseil d'administration de l'association les Vaîtes. Sa démarche est suivie avec beaucoup d'attention par l'ensemble des membres de l'association.

Voir les commentaires