Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

Nous avions publié un dossier très complet sur le projet de  TCSP (transport en commun en site propre). Plusieurs éléments ont d'ailleurs été repris dans l'encyclopédie Wikipédia.
Nos traceurs de fréquentation nous ont montré que les articles ont été très lus  dans les autres villes de France qui ont des projets de tramways ainsi que dans les villes qui disposent déjà d'un tram.

Hier, Jean-Louis FOUSSERET et Alain JOYANDET, laissaient entendre que l'Etat avait retenu le projet de TCSP de Besançon et accordait une subvention de 30 millions d'euros pour la réalisation du tramway.

Aujourd'hui Jacques GROSPERRIN et Françoise BRANGET publiaient un communiqué dans lequel, ils rappelaient leur rôle au côté du secrétaire d'Etat à la coopération (dont le rôle de secrétaire national aux Fédérations de l'UMP et les nombreuses visites de Nicolas SARKOZY (dans la région mais sans jamais venir à Besançon depuis son élection) montrent que son influence dépasse ses seules attributions ministérielles.
Ils rappelaient leur rôle et leur soutien pour que l'Etat accorde une subvention pour le projet de TCSP bisontin.

Cette subvention était indispensable pour mener à bien le tramway bisontin.
Mais cela suffira-t-il ?

Quel sera le budget ?
En novembre 2008, JLF a rappelé à maintes reprises que le projet de TCSP coûtera 200 millions d'euros à 20 millions d'euros près. Le coût du tram a ensuite été actualisé à 235 M€ afin de tenir compte de l'inflation prévisionnelle jusqu'en 2014.

Rappelons que si le tracé a été approximativement annoncé, le type de tram n'est toujours pas défini.

- Tramway sur pneus comme à Clermont Ferrant : rappelons que coût de ce type de tram est certes moins important, mais (plus petit) c'est celui qui coûte le plus cher par voyageur transporté, sans compter des frais d'entretien considérables (env. 700 € pour remplacer un pneu !)

- Tramway sur fer : il n'est pas réaliste de prétendre construire un tram sur fer à Besançon pour 235 M€.
Le tram sur fer, c'est du solide, du haut de gamme !
Que diriez-vous, madame si votre mari vous annonçait qu'il va s'acheter une voiture solide et de haut de gamme -une BMW ou une Mercedes par exemple- mais que cette voiture neuve ne coûtera pas plus de 10000 €.
Ne sommes-nous pas dans le rêve ou dans une forme de désinformation destinée à faire passer aujourd'hui le projet ?
Et tant pis si le projet devra faire l'objet de réactualisation du prix ensuite !

Quant on regarde le coût d'un tram-fer : on voit que Mulhouse a réussi a constuire un tram à 20,3 M€ par kilomètre, en 2005. Avec les 15 km du tracé bisontin, le coût serait de 304 M€.
Sans compter l'inflation... et sans compter que Mulhouse, c'est tout plat alors que le relief accidenté de Besançon impliquera des solutions techniques coûteuses (bogies 100% motorisées comme à Ténérife).

Comment le tram sera-t-il financé ? Par l'augmentation de la taxe "versement transport" sur la CAGB ?
Actuellement de 1.3% (en fait 1.05% sont utilisés) de la masse salariale (des entreprises de + de 9 salariés soit 15 M€ ) et qui pourrait être portée à 1.8% (soit 28.35 M€). A condition que des entreprises de l'agglo ne disparaissent pas...
La différence entre les sommes déjà utilisées et 28.35 M€ représente environ 13 M€. Or il faudrait env. 16 M€/an pour rembourser 255 M€ et près de 19 M€/an pour rembourser 300 M€ sur 30 ans.
Cette ressource semble donc manifestement insuffisante.
Faudra-t-il une augmentation des impôts et taxes foncières pour trouver la différence ?
Augmenter la pression fiscale, n'est-ce pas prendre le risque de faire fuir les entreprises et les habitants ?
Et ce ne sont pas les usagers du tram qui pourront assumer la différence (5 à 8 M€/an). Ce n'est pas la contribution des voyageurs (env. 20% du prix du ticket pour l'amortissement) qui fera la différence. Nous estimons la contribution des voyageurs à moins d' 1M€ /an (si le réseau n'est pas déficitaire...).  
Si depuis 6 mois, le coût du remboursement a baissé en raison de la baisse des taux d'intérêt, l'assiette de la cotisation du "versement transport" ne va-t-elle pas se réduire avec les grandes difficultés que connaissent les entreprises ?

Entendons-nous bien, nous ne sommes pas opposés au Tram qui nous semble essentiel pour répondre aux défits de l'engorgement de la circulation.
Notre propos est de de rappeler que le sujet n'est pas clairement posé et que le financement n'est pas bouclé.
Un sujet aussi important pour l'avenir de l'agglomération de Besançon mériterait d'être posé plus clairement aux bisontins. 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

simbac 07/05/2009 18:42

En fait ce n'est pas moi qui affirme cela mais ALSTOM et LOHR qui ont proposé un produit et des nouvelles techniques bien moins cher. De plus si vous étudiez plus précisément les budgets des différentes lignes de tram qui ont été construites récemment on se rend compte que la construction d'un tram revient à 10 millions d'euros le km, ce qui fait grimper la note c'est tout ce qui va à autour (aménagement urbain, travaux de facade à facade, réaménagement de carrefour...). Exemple le T4 de Lyon inauguré il y a moins d'un mois :  32 M€ c'est la somme qu'il aura fallu pour : - la fourniture et pose de 9,5 km voie double sur une plateforme béton,- la plateforme elle même,- la finition de surface béton entre les rails - et les massifs béton supportant les poteaux de LAC.JE tiens ces chiffres de personnes ayant travaillé sur le sujet. De plus quand on étudie ce qui se fait dans d'autres pays on se rend compte qu'en France on jette les sous par les fenetres. La technique allemande de construction de voies de tramway revient moins cher, en France on noie littéralement les voies dans du béton sans trop savoir pourquoi... je prépare actuellement un article sur les économies possibles pour faire un tram, dès que je le publierai je vous donnerai le lien et on en reparlera. Au pire vous avez mon mail.

Association les Vaîtes 13/05/2009 23:02


Merci Simbac de vos commentaires techniques et argumentés. Nous attendons avec impatience votre article sur les économies possibles pour faire le tram.
Nous nous ferons fort de relayer vos propositions en espérant que nos élus municipaux retiendront vos propositions d'économies à réaliser.
Même s'il ne faut pas nier qu'à Besançon, il y aura aussi des surcoûts.

En ce qui concerne la règlementation en France, un de nos adhérent revient d'Egypte. Les égyptiens aiment à dire que la présence anglaise leur a apporté un pillage de leurs richesses. Et de la
présence française, l'Egypte reste marquée par le système administratif français qui a engendré lourdeurs et pesanteurs de l'activité et même (chez eux) corruption.
Après cela, vous comprenez pourquoi on noie les voies dans du béton sans trop savoir pourquoi...


simbac 05/05/2009 18:41

Il est tout à fait réaliste de faire un tram fer à 15 millions d'euros le km. Un nouveau type de matériel va etre produit probablement par Asltom, il reste aussi la solution de nouveaux fabricants comme Skoda, Stadler et plein d'autres. Les économies devront se faire principalement sur les infrastructures, on est pas obligé de faire des voies en béton armé sur tout le long du parcours, on peut recourir à la voie unique sur certaines portions... il y a plein d'économies possibles, que je vous détaillerai prochainement. En fait pour reprendre votre image, toutes les ville se sont payés un tram fer type BMW ou  AUDI, Besançon a décidé de prendre un tram fer (ou pneu) mais préfere acheter une FIAT qu'une AUDI. Elle est là la différence...

Association les Vaîtes 06/05/2009 23:03



Cher Simbac, nous avons déjà eu des échanges très constructifs et très argumentés ensemble avec Bibi 25 sur macommune.info : http://www.macommune.info/actualite/tramway-de-besancon-un-delai-supplementaire-pour-sortir-du-rail--4144.html

Vous manifestez un grand intérêt pour le tram dont vous portez le drapeau.
Indéniablement, vous avez des informations pointues. Nous regrettons toutefois que vous vous contentiez d'affirmer qu'il serait réaliste de faire un tram fer à 15 M€/km à Besançon.
Nous sommes plusieurs au sein de l'association les Vaîtes à avoir une certaine expérience des appels d'offres. On ne peut prévoir un budget que sur la base de réalisations comparables et le juge
de paix... sera le résultat des réponses à l'appel d'offres...
Réalisations comparables : Besançon n'est pas Mulhouse. La topographie bisontine (les fortes pentes) imposera des solutions techniques se rapprochant du tramway de Ténérife, et entrainera des surcoûts que vous
sous-estimez curieusement.
Parallèlement, vous avez raison de souligner que la concurrence sera certainement plus aigue et orientera les prix à la baisse.
Plus d'un côté... moins de l'autre...
Nous nous garderions bien d'affirmer qu'il soit possible de réaliser un tram à 15M€/km.
Il serait intéressant que vous indiquiez sur quelles bases vous affirmez cela ?

Enfin, comme tous les contribuables bisontins, nous sommes soucieux de l'évolution de nos impôts, mais il est vraiment dommage d'orienter de l'argent public vers un tram Skoda
ou Stadler (suisse), alors qu'un tramway Alstom fait travailler des français et soutien l'activité économique de notre pays.