Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Quel choix technologique si le tram fer était retenu ?

16 Décembre 2008, 06:45am

Publié par Eric DACLIN

Si la solution du tram fer "économique" était retenue, ce pourrait-être cela :
Par exemple un tramway de type citadis avec des adaptations spéciales pour tenir compte de la topographie et des rampes à forts dénivelés. Par exemple, les rames pourraient être équipées de bogies 100% motorisés avec une chaine de traction élaborée permettant de gravir les pentes comme le tramway de Ténérife.

Mais ces choix techniques ont un coût qui me fait douter de la pertinence d'un tramway économique.
Certes Appitrack est une nouvelle technique développée par Alstom qui réduit considérablement le coût de pose.
Mais cela suffira-t-il ? Réussira-t-on à tenir le budget ?
Et surtout un budget compatible avec nos moyens financiers...

Je voudrais également dire que j'aurais aimé que JLF expose ces solutions lors des réunions publiques. J'aurais aimé qu'on en débatte, qu'il nous persuade qu'il s'agit d'une bonne solution, plutôt qu'on sorte des solutions de ce type, d'un chapeau au dernier moment !



http://www.citadismag.transport.alstom.com/archives/V3/avance.asp



Voir les commentaires

Contribution postée sur le blog-registre de la CAGB

15 Décembre 2008, 10:29am

Publié par Eric DACLIN

Beaucoup de blogueurs bisontins ont été surpris que la CABG ne crée pas un blog spécifique dédié au TCSP, comme cela a été fait dans d'autres grandes villes.
Précisons d'emblée que cela ne coûte pas cher, et compte tenu du projet, cette démarche concourerait à une meilleure information et plus de démocratie locale qu'un paragraple et des pages logées dans le site de la CABG.

C'est aujourd'hui le dernier jour et nous vous invitons à déposer vos contributions au siège de la CAGB ou sur le lien suivant :
http://www.besancon.fr/index.php?p=108&art_id=3236&args=Y29tcF9pZD04ODcmYW1wO2FjdGlvbj12aWV3b25lZm9ydW0mYW1wO2lkPSZhbXA7fA%3D%3D


Voici la contribution que je viens de déposer :
"Plusieurs blogs ont révélé des informations issues du rapport qui sera présenté le 18 décembre à la CAGB. Comme nous sommes le 15 déc. et donc encore dans les délais de la concertation, je souhaite faire part des éléments suivants :
1. le tracé dévoilé déssert le centre ville ce qui me paraît essentiel + la gare Viotte. Mais il ne déssert pas la zone commerciale de Chateaufarine ce qui est un non sens compte tenu de l'affluence dans cette zone complétement embouteillée.
2. Il apparaît probable que la solution retenue soit une propulsion électrique -ce qui est une bonne chose car la propulsion electrique est la plus fiable et celle qui a le meilleur rendement énergétique
3. Le choix qui devrait être fait est celui d'un "vrai" tramway.
S'il s'agit d'un tramway fer, je réitère à nouveau la question que j'avais posée à JLF le 13 oct. à Micropolis : comment monter les rampes à forts dénivelés ?
S'il s'agit d'un tramway sur pneux et voie guidé : attention à la fiabilité aléatoire du translhor !  (déraillements, accidents etc).
4. Et surtout comment sera financé ce "vrai" tramway ?
On nous dit qu'il s'agirait d'un "tramway économique". Je ne sais pas ce que c'est parce qu'un tramway coûte cher, qu'on le veuille ou non.
Le budget annoncé est d'environ 210 M€. Or il est clair que pour ce prix on ne pourra jamais achever un tramway sur le tracé prévu à Besançon.
L'astuce consisterait-elle à ce que les aménagements urbains du TCSP ne soient pas comptés dans le budget TCSP, mais relèvent de la fiscalité locale. Il faudrait environ 100 M€.
Avec 210 M€ + 100 M€ , on arrive à un budget minima, mais presque réaliste pour un tramway fer ou voie guidée.
Mais ce budget n'est pas conforme aux propos de JLF lors de la 1ère réunion publique du 13 oct. sur le TCSP à Micropolis :
JL FOUSSERET a précisé que le TCSP ne sera pas financé par une augmentation des impôts (hormis le taux du Versement Transport).
Il a aussi indiqué que la fourchette annoncée pour le coût allait de 180 M€ à env. 300 M€. Mais qu'il fallait se rendre à l'évidence, "le coût sera plus proche de 180 M€ car on ne peut pas faire n'importe quoi". (comprenez la CAGB n'a pas les moyens de rembourser un prêt de 300 M€).

Le lobby des cheminots était très fortement représenté dans la réflexion conduite officiellement par la CAGB.
Ne perdons pas de vues que les bisontins ne se sont pas passionnés pour le TCSP.
Leurs réactions seront certainement plus passionnelles pour l'augmentation induite de leurs impôts locaux..."

Voir les commentaires

TCSP : des précisions avant la présentation officielle !

14 Décembre 2008, 19:44pm

Publié par Association les Vaîtes

Voici une précision de Philippe GONON sur un forum du blog macommune.info
http://www.macommune.info/actualite/tcsp-l-union-des-commercants-de-besancon-se-reveille-en-retard--4715.html

Cette précision est intéressante en ce qui concerne le budget qui reste malgré tout assez flou avec des inconnues de taille :
- l'Etat Français trouvera-t-il 30 M€ ?
- N'est-il pas illusoire d'attendre que l'Europe verse 30 M€ à un investissement TCSP à Besançon. Quelle serait sa motivation et sur quel budget ?
- Nous pensons qu'il est erronné de compter comme ressource à la fois un emprunt d'env 100 M€ + les ressources annuelles constituées par le versement transport qui sera utilisé pour rembourser l'emprunt.
Vous voyez donc qu'il reste des inconnues...

Nous avons relaté l'information donnée par le blog besançon boucle qui ne lit pas de la même façon le rapport qui sera présenté le 18 décembre, et qui comprend qu'il y a un budget de 210 M€ pris en charge par la CAGB + env. 100 M€ qui seront à la charge des collectivités locales (ville de Besançon, département et région) pour financer les aménagements urbains.

Le blog besancon boucle croit comprendre qu'il s'agirait d'un tramway sur voie ferrée ou voie guidée (comme le tramway de Clermont Ferrand) sur la base des éléments suivants : la longueur prévue des rames et le fait que le rapport mentionne l'existence de stations de maintenance rail ou voie guidée.
Nous pensons toutefois que la solution retenue ne peut pas être un tramway fer qui ne pourrait pas monter les rampes à forts dénivelés. Ce serait donc plutôt un tramway sur pneus et voie guidée.

Nous rappelons également les propos de JLF lors de la 1ère réunion publique du 13 oct. sur le TCSP à Micropolis :
JL FOUSSERET a précisé que le TCSP ne sera pas financé par une augmentation des impôts (hormis le taux du Versement Transport).
Il a aussi indiqué que la fourchette annoncée pour le coût allait de 180 M€ à env. 300 M€. Mais qu'il fallait se rendre à l'évidence, "le coût sera plus proche de 180 M€ car on ne peut pas faire n'importe quoi". (comprenez la CAGB n'a pas les moyens de rembourser un prêt de 300 M€).

Espérons que ces saines paroles raisonnables resteront la ligne qui conduira le TCSP à Besançon.
D'autant plus que lorsqu'on interroge les bisontins, la majorité d'entre-eux ne se passionnent pas pour le TCSP. La remarque qui vient spontanément est qu'il ne faut pas avoir la folie des grandeurs et surtout pas d'augmentation des impôts...

Les bisontins seront-ils entendus ou le lobby cheminot imposera-t-il ses propres vues à la mairie ?

Voir les commentaires

Le scoop du TCSP dévoilé ?

13 Décembre 2008, 14:45pm

Publié par Association les Vaîtes

Le blog de la boucle - http://besancon.20minutes-blogs.fr/tag/tcsp - dévoile, ce matin,  le scoop du TCSP.
Le blog s'est procuré un document qui annoncerait le TCSP qui sera dévoilé le 18 décembre en conseil de la CAGB.

- 1ère question de forme : si ce blog a pu obtenir ce document, nul doute que les grands médias que sont l'Est Républicain ou d'autres blog plus structurés tels macommune.info l'ont également en main. Alors pourquoi ce silence de leur part...suspect ?

- 2ème question de fond : le tracé est dévoilé et il apparaît probable que la solution retenue soit une propulsion électrique -ce qui est une bonne chose car la propulsion electrique est la plus fiable et celle qui a le meilleur rendement énergétique - mais sur une voie ferrée ou une voie guidée (par exemple comme le tramway de Clermont Ferrand).
Il s'agirait d'un "tramway économique" (çà on ne peut pas vous dire ce que c'est parce qu'un tramway coûte cher, qu'on le veuille ou non).
Le budget annoncé est d'environ 210 M€. Or il est clair que pour ce prix on ne pourra jamais achever un tramway sur le tracé prévu à Besançon.
L'astuce consisterait à ce que les aménagements urbains du TCSP ne soient pas comptés dans le budget TCSP, mais relèvent de la fiscalité locale. Il faudrait environ 100 M€.
Avec 210 M€ + 100 M€ , on arrive à un budget minima, mais presque réaliste pour un tramway fer ou voie guidée. Le lobby des cheminots était très fortement représenté dans la réflexion conduite officiellement par la CAGB. Auraient-ils réussi à imposer leurs vues ?

Nous pensons toutefois que la solution retenue ne peut pas être un tramway fer qui ne pourrait pas monter les rampes à forts dénivelés. Ce serait donc plutôt un tramway sur pneus et voie guidée.

La question est désormais qui va payer ?

http://besancon.20minutes-blogs.fr/tag/tcsp



Voir les commentaires

Voici ce que pourrait être le tracé du TCSP

13 Décembre 2008, 12:00pm

Publié par Association les Vaîtes

D'après le scoop dévoilé par le blog de la boucle, voici ce que pourrait être le tracé approximatif du TCSP.  http://besancon.20minutes-blogs.fr/tag/tcsp 

Une précision, d'après nos informations, sur le quartier des Vaîtes, le tracé retenu, ne traverserait pas entièrement le quartier des Vaîtes, mais le tracé parsserait par les Orchamps-Palente. 

   http://maps.google.fr/maps/ms?hl=fr&gl=fr&ie=UTF8&oe=UTF8&msa=0&msid=110664907838855567110.00045deea37bcbc48515e&ll=47.248242,6.026516&spn=0.06444,0.132523&z=13>



Voir les commentaires

Rencontre avec MM LOYAT et GRETHER

12 Décembre 2008, 19:26pm

Publié par Association les Vaîtes

Nous avions demandé  à  rencontrer M GRETHER. Le jour était fixé au lundi 8 décembre.

Les maraîchers-horticulteurs souhaitaient également le rencontrer, nous étions convenus que la rencontre avec les horticulteurs se déroule en premier.

Les maraîchers-horticulteurs ont en effet un besoin urgent que des points importants soient réglés. Le projet d'aménagement du quartier touche leur outil de travail.

Guy MOUROT et (bien sûr) Chantal JOBARD assistaient à cette première réunion qui a duré plus longtemps que prévu, parce que les points à éclaircir étaient nombreux et complexes.

Quels maraîchers-horticulteurs souhaitent rester, lesquels pourront rester sur leur emplacements actuels, seront-ils modifiés ?

Quels horticulteurs devront déménager sur un autre terrain, où, comment ?

Tels étaient les points abordés, sans qu’au final, rien ne soit défini en ce qui concerne le déplacement de leurs entreprises.

 

Assistaient également à cette réunion MM Olivier GOVIGNAUX et Thomas BION.

MM LOYAT et GRETHER ont bien pris note du souhait d'un plus grand nombre de maraîchers ou horticulteurs qu'ils le pensaient, de rester ou de transmettre leur exploitation.

Ils ont également compris des éléments importants liés à cette activité.

La part de la vente directe implique que les emplacements favorisent cette vente directe. Qu'ils soient attractifs et à proximité des voies de passage. 

L'horticulteur réclame moins d'espace que le maraîchage, ainsi par exemple, on peut produire des cultures de printemps (ex : géraniums, plantes à massifs etc…) et productions d’automne (chrysanthèmes etc…) sur des surfaces plus réduites que celles nécessaires à la culture de salades.

MM LOYAT et GRETHER nous ont encore une fois confirmés que les grands traits actuels du quartier seront conservés :

-         la colline des Vaîtes, sa forêt, ses prairies sèches.

-         les jardins familiaux : les jardins associatifs seront conservés. Certains jardins devront être déplacés, mais ils ont précisé que le quartier gardera cette composante de petits potagers familiaux. Ils seront principalement situés le long de la noue (fosse à créer pour un ruisseau à faire couler au milieu du quartier, du nord vers le centre ville). 
 

M GRETHER souhaite tout d'abord "donner plus de consistance à la partie bâtie" face aux bâtiments hauts côté de la rue de Charigney et de l'avenue de la Vaîtes (du côté droit en descendant), réaliser l'éco-quartier, mais garder la composante verte des Vaîtes.

La hauteur des bâtiments devrait être au maximum de R+3 + 2 niveaux d'attiques (niveaux en retrait) soit R+5, le long de la rue de Charigney. Nous trouvons que c’est haut, mais ces niveaux iraient de moins en moins hauts en s'éloignant.

Nous avons également évoqué les formes architecturales. Force est de constater que les exemples que nous avons montré de l’architecture du Plessis Robinson ont retenu l’attention de la mairie.

 

Nous avons également évoqué le TCSP dont le tracé sera précisé le 18 décembre aux élus de la CAGB, puisque l'appel à projet sera présenté.

On reste sur les 3 tracés évoqués par JLF lors de la réunion du 27 oct. Ce soir là, nous avions d'ailleurs ressenti que les 2 options de tracés par Palente semblaient avoir la préférence de JLF.

 

Nous avons évoqué le périmètre de la zone qui a évolué dans le bon sens, par une réduction de la zone de construction. Nous avons posé des questions précises sur le sort encore incertain de certaines maisons. Nous avons obtenu des réponses que nous avons transmises aux intéressés. Par décence, vis à vis de ces personnes, nous n'évoquerons pas leur situation personnelle ici.

 

Nous avons évoqué la question de la densité dans l'éco quartier et nous avons insisté en demandant qu'une fourchette de prix soient annoncée pour rassurer les habitants qui sont marqués par le prix de 3.81€/m2 initialement annoncé, même si la mairie à maintes fois répété que ce ne serait pas le prix qui sera payé.

M LOYAT nous a laissé entendre que le prix des terrains achetés sur le périmètre de la Zac serait uniforme, de façon à ce que celui dont le terrain sera utilisé pour un équipement public ne soit pas lésé par rapport à celui dont le terrain sera construit. En effet, le terrain destiné à un équipement public servira aussi, comme un équipement essentiel aux personnes qui auront construit.

 

Nous avons également demandé à ce que certaines images du projet nous soient transmises afin que nous puissions vous passer une information plus nette que les photos en notre possession.

 

Nous souhaitons ajouter que ces 2 réunions (maraîchers-horticulteurs et association) se sont déroulées dans un excellent climat de dialogue et d’échanges dans la plus grande sérénité. Nous souhaitons également pouvoir revoir M GRETHER qui a du partir peu après le début de la 2eme réunion, tenu par un impératif d’horaire de train.

 

Voir les commentaires

Building lovely ! Yes we can !*

6 Décembre 2008, 22:59pm

Publié par Association les Vaîtes

*Réaliser des constructions séduisantes ! Oui nous le pouvons !


Naître en s'appelant  Barack Hussein Obama II et se faire élire Président des Etats Unis !
N'est-ce pas inouï ?
Se faire élire Président des Etats Unis et en un week end, transformer un pays honni par la grande majorité du monde en un pays où (presque) chacun aurait voté pour lui et où (presque) chacun se reconnaît...
Un fantastique coup de marketing !
Le rêve américain en train de renaître ?

On ne peut qu'être impressionné et reconnaître que tout est possible !

A Besançon, nos élus municipaux réussiront-ils à transformer un projet mal emmanché en un projet accepté par tous ?

Depuis 3 ans, nous proposons des pistes pour cela. En voici de nouvelles : une architecture à laquelle nous adhérons beaucoup plus que les tristes baraquements alignés de Fribourg qu'on nous a présentés au début et qui heureusement ne semblent pas séduire notre maire. (cf les propos de JLF lors de la réunion publique du 27 oct 2008).

Guy et Jacqueline MOUROT sont allés au Plessis Robinson qui a obtenu un 1er prix européen pour la qualité et ses formes d'urbanismes. Notre contribution est de présenter la variété, la diversité et l'harmonie des formes d'urbanismes de ce nouveau quartier.


Voir les commentaires