Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Association les Vaîtes

Projet Vaîtes présenté par la Mairie en mai 2005 et en septembre 2015 selon un dessin d'artiste de M Etienne MARTIN.
Projet Vaîtes présenté par la Mairie en mai 2005 et en septembre 2015 selon un dessin d'artiste de M Etienne MARTIN.
Projet Vaîtes présenté par la Mairie en mai 2005 et en septembre 2015 selon un dessin d'artiste de M Etienne MARTIN.
Projet Vaîtes présenté par la Mairie en mai 2005 et en septembre 2015 selon un dessin d'artiste de M Etienne MARTIN.
Projet Vaîtes présenté par la Mairie en mai 2005 et en septembre 2015 selon un dessin d'artiste de M Etienne MARTIN.
Projet Vaîtes présenté par la Mairie en mai 2005 et en septembre 2015 selon un dessin d'artiste de M Etienne MARTIN.

Projet Vaîtes présenté par la Mairie en mai 2005 et en septembre 2015 selon un dessin d'artiste de M Etienne MARTIN.

Le Conseil d'administration de l'association les Vaîtes à le plaisir de vous souhaiter une bonne année 2016 !

En mai 2005, nos élus municipaux ont lancé médiatiquement, avec énormément de maladresse, le projet d'urbanisation du quartier des Vaîtes. Ils diffusaient une belle brochure papier glacé dans nos boites à lettres pour imprimer dans les esprits des habitants du quartier ce que sera leur nouvel habitat, dont bon nombre d'habitants seraient d'ailleurs déplacés de gré ou de force avec une indemnisation honteuse de 3.81€/m2 qui est passée à 8.05€/m2 (alors que le prix des terrains à Besançon est de 200 à 300 €/m2)...

Quand un projet est mal monté depuis le début, il ne faut pas s'étonner qu'il ait la scoumoune jusqu'au bout ! Après avoir pataugé pendant plus de 10 ans et face à des promoteurs qui s'en désintéressent ouvertement, la Mairie a essayé de relancer le sujet.

Preuve de son désespoir et de son manque d'idée, elle n'a rien trouvé de mieux que d'organiser une conférence en septembre 2015. Un seul article dans le journal et un vrai flop.

Vous trouverez le compte rendu de cette conférence en cliquant sur le lien.

Preuve de cette mise en scène organisée, l'organisation de cette conférence au nom ronflant "3ème édition expo Les villes en mouvement - vers une ville attractive", a été confiée à Fimbacte, une SARL parisienne au capital de 38 112 € : Recherche Organisation Conseil, dont l'activité est l'organisation de foires, salons professionnels et congrès et qui ne publie visiblement pas tous ses bilans (le dernier bilan publié en 2008 faisait état d'un chiffre d'affaires annuel de 436 000 €).

Le plus intéressant dans les mauvaises BD se sont souvent les images !

C'était le cas de cette conférence bidon avec un dessin d'artiste, du projet urbain des Vaîtes, travaillé de M Etienne MARTIN.

Ce qui est inquiétant c'est le parti pris de tronquer la réalité par des échelles trompeuses montrant de vastes étendues vertes et boisées alors qu'il s'agit de pentes fortes sur lesquelles seuls des marcheurs aguerris se lanceront.

Ce sont ces mêmes mensonges depuis le début du projet qui nous ont toujours inquiétés.

En zoomant, la densité finale du futur quartier construit montre une toute autre réalité avec une densité de logements que cache difficilement le verdissement présent pour tronquer notre perception.

Heureusement...les promoteurs se désintéressent de ce projet inadapté depuis son origine et désormais devenu inutile avec les autres projets de constructions sur Besançon qui se feront à des prix de revient moindres et dans des conditions plus simples ! Inutile également avec l'attrait que constitue aujourd'hui, Dijon, la nouvelle capitale régionale, au détriment de Besançon.

Bonne année les amis !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lcbt 05/01/2016 22:50

1ère phase de travaux paysage & VRD en 2016, 1ers bâtiments livrés en 2018. Nous verrons bien !

Association les Vaîtes 07/01/2016 23:34

Bonjour Icbt,
Nous vous remercions de votre contribution à notre mouvement avec le document très intéressant que vous adressez et que nous allons mettre en accès sur le blog.
Vous avez raison, lorsqu'on crée une voie de communication structurante, il est logique que cela attire tôt ou tard des constructions. Mais pour le moment, la SPL Territoire 25 est planté et collé avec ce projet des Vaîtes et se sont fait prendre de vitesse par d'autres projets plus attrayants pour les futurs acquéreurs, tel l'écoquartier Vauban avec 800 logements, O2 aux Tilleroyes etc.
Il faudra plusieurs années à Besançon pour absorber ces projets avant que celui des Vaîtes ne puisse émerger.
Les garages en face du Carrefour Contact illustrent bien l'impréparation et l'amateurisme qui conduit ce projet depuis le début. Ils devaient être détruits rapidement et sont toujours là...
Désolé, nous n'avons pas d'informations fiables sur une éventuelle date.
merci de votre commentaire !

lcbt 06/01/2016 01:22

Bonjour,

Je doute que le quartier des Vaites reste tel quel. Il est fort probable que des bâtiments se construiront petit à petit, tôt ou tard, le long de la ligne de tramway.

Avez-vous déjà vu ce document ?
http://www.energy-cities.eu/IMG/pdf/squad_5juin2015_besancon.pdf

J'en profite pour vous demander ; savez-vous si les garages en face du Carrefour Contact vont être détruits prochainement ?

Association les Vaîtes 05/01/2016 23:36

Bonjour Icbt, déjà à l'automne 2005 le service de l'urbanisme de la mairie répondait aux appels téléphoniques des habitants inquiets en leur disant que le projet ira très vite et que ce sera le dernier Noël qu'ils passeront chez eux !
Alors l'intox, on connait ! On nous a servi mensonges et compagnie depuis le début, aux habitants et à la presse ! Ces procédés sont indignes !
Pour construire des bâtiments, vous savez mieux que nous qu'il faut des promoteurs immobiliers intéressés et des clients...
Le 7 juillet 2014, la SPL Territoire 25 a réuni plus de 20 promoteurs immobiliers et leur a présenté les opportunités d'investir dans le quartier des Vaîtes, ils ont tous marqué leur désintérêt pour ce projet ne répondant pas aux besoins des acquéreurs et dont le prix de revient leur semblait trop cher.
Stop l'intox !