Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

Besançon, une consultation tronquée, EELV se couche devant les bétonneurs

19 Septembre 2021, 13:24pm

Publié par Association les Vaîtes

projet de bétonnisation des Vaîtes présenté par la mairie de Besançon - septembre 2021
projet de bétonnisation des Vaîtes présenté par la mairie de Besançon - septembre 2021

Madame la Maire de Besançon a présenté cette semaine le projet de la majorité municipale pour les Vaîtes. Force est de constater qu'à Besançon EELV (Europe Ecologie Les Verts) s'est couché devant les bétonneurs en assumant un projet d'artificialisation de terres fertiles.

Plus grave, ce revirement est présenté comme légitimé par une consultation de 50 citoyens appelés pour rendre un avis à la suite d'une Conférence citoyenne au printemps. Pourtant, la majorité municipale fait une lecture toute personnelle et totalement tronquée de l'avis rendu... Nous reproduisons ci-dessous ainsi qu'un lien vers le rapport complet.

Les citoyens ont clairement affirmé "l'impératif de respecter le zéro articificialisation nette tant que la réhabilitation ou la transformation de logements vétustes, de friches artisanales, commerciales et industrielles sont possibles dans la zone des Vaîtes et plus généralement sur le territoire bisontin."

Ils ajoutent "la construction de logements sur les Vaîtes est soumise à une décision judiciaire encore pendante. Si le besoin en logements était confirmé par le tribunal, nous souhaitons que la construction aux Vaîtes soit encadrée comme suit [...]".

Depuis la publication de cet avis, aucune décision du tribunal n'est intervenue pour confirmer ou pas le besoin de logements à Besançon, la présentation du projet de bétonnisation est aujourd'hui prématurée. Alors pourquoi autant d'empressement ?

210704_Rapport-final_Conference-citoyenne_VaitesVdef5.pdf (besancon.fr)

 

 

 

 

Commenter cet article