Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par éric daclin

Jeudi 10 nov, les habitants des Vaîtes se sont réunis en assemblée de l’association Les Vaîtes. Près de 150 personnes étaient présentes.  Les habitants des Vaîtes sont très sceptiques vis-à-vis de la volonté affichée de M Fousseret de lancer la concertation et d’associer l’association à cette concertation.
 
Quand on veut se concerter, on ne commence pas par "casser" ses interlocuteurs comme M le Maire a tenté de le faire le 17 oct. en rencontrant les représentants de l’association les Vaîtes et le 26 oct. en Conseil Municipal.
 
Quand on veut se concerter, on ne commence pas par essayer ouvertement de diviser ses interlocuteurs. Le 26 oct en Conseil Municipal, il a stigmatisé les idées développées par l’association et n’a t-il pas tenté une manœuvre pour diviser les membres du bureau en affirmant qu’il y a des personnes dans l’association avec qui on peut discuter (les gentils) et d’autres (qui lui tiennent tête) qui racontent n’importe quoi. Quel bel exercice de démocratie qu’un Maire qui annonce en Conseil Municipal que certains membres de l’association feraient mieux de retourner à leurs occupations professionnelles ! Les citoyens de la Société Civile n’auraient-ils pas le droit de s’exprimer sur un sujet de société qui les touche : l’aménagement de leur quartier ?
 
Quand on veut se concerter on se montre loyal !
Décidément toujours dans ce malheureux Conseil Municipal, M Fousseret s’est étonné que l’association annule un rdv prévu avec lui le 3 nov. : « moi je veux discuter, mais eux, ils commencent par annuler les occasions de rencontre ».
La réalité c’est que le 17 oct. nous avons demandé quelles étaient les prochaines étapes pour le PLU et les Vaîtes et quand cela serait inscrit en Conseil Municipal ? M Loyat nous avait répondu pas avant nov ou déc. D’un commun accord, nous sommes convenu de reporter ce rdv du 3 nov.
Quand nous avons découvert 5 jours après à l’ordre du jour du Conseil Municipal le point 45 concernant les modalités de concertation de l’aménagement des Vaîtes, nous avons vraiment eu l’impression que l’équipe de M Fousseret nous avait menti. D'autant plus que dès le 28 oct, nous avons contacté le cabinet de M Fousseret pour lui proposer 2 dates de RDV et qu'à ce jour, nous n'avons toujours aucune réponse...  Notre Président Guy MOUROT a contacté la Directrice de l'urbanisme afin de participer à une réunion d'info sur le PLU le 9 nov. Il s'est heurté à une fin de non-recevoir vexante.
Est-ce cela la concertation ?
 
Un peu perdus, nous avons ouvert un dictionnaire. La concertation n’est pas qu’une simple écoute. C’est s’entendre pour agir ensemble, préparer une action avec quelqu’un, et cela implique naturellement de dire concrètement quelles idées de projet, la Mairie a pour les Vaîtes. Aussi nous voulons désormais discutter avec M le Maire autour de plans et de projets concrèts. Nous lui demandons aussi d'afficher clairement les choses et notamment de faire estimer par les Domaines les maisons qui sont menacées et de communiquer les prix aux personnes concernées. La clarté et la transparence ne sont-ils pas les 2 seuls moyens de calmer les esprits ?
 
Conclusion, l’association ne se cantonnera pas au rôle des agneaux afin de ne pas risquer d’être mangée par le Grand Jean Loup !
 
Jeudi soir, nous avons voulu clarifier les positions de l’association : association de concertation et d’actions mobilisatrices du quartier.
Nous sommes favorables à une certaine urbanisation de notre quartier, mais assurément nous nous opposons au saccage des Vaîtes avec 2000 logements.
A cet égard, l'actualité des violences devrait bien inciter les décideurs à davantage de réflexion avant de se lancer dans de nouveaux programmes de concentration urbaine.
 
Nous sommes pour une véritable mixité sociale, pas une mixité sociale alibi où on fait cohabiter des populations différentes dans des bâtiments voisins à l'exemple de ce que la Mairie de Besançon a organisé dans son cahier des charges à la Mouillère. La mixité sociale doit permettre aux habitants de se rencontrer. Construire 3 bâtiments de standing et planter à côté un bâtiment de logements sociaux ; c'est  une forme de ségrégation sociale !
La mixité sociale doit aussi être accompagnée, bénéficier d’un véritable accompagnement social. Sachez aussi que nous avons réussi à trouver le chiffre que beaucoup de gens cherchait : il y a 26.5% de logements sociaux à Besançon.  (Source : http://www.audab.org/iso_album/hab_statutocclogt.pdf ).
 
Pour dialoguer il faut être 2 ! Devant tant d'incompréhension et de tentatives, bassement politiques, de nous diviser ; les habitants des Vaîtes ont décidé d’une action d’éclat qui se déroulera du 1er au 25 déc. : 2 000 logements ; Les Vaîtes voient rouge !  
 
Le jour, chaque logement sera drapé de rouge, emballé façon Christo et la nuit chaque fenêtre sera éclairée de rouge de 17h à 21h.
Si les habitants des autres quartiers souhaitent s’associer à notre opposition au PLU qui les concernent tous, ils nous feront chaud au cœur en faisant de même !
 
Notre action s’ancrera dans le domaine culturel en associant l’Artiste de notre quartier Georges OUDOT, décédé il y a un an et  qui vit toujours dans le cœur de ses voisins des Vaîtes. (à propos de Christo, vous pouvez consulter ce lien : www.artactif.com/indexC/christo.htm ).
Le point d’orgue sera le 15 déc. avec une manifestation devant l’hôtel de ville avec lâché de ballons rouges et feux de détresse.
Les habitants des Vaîtes participeront au Conseil Municipal tout de rouge vêtu, ils agiront comme toujours pacifiquement, mais seront certainement rouges de colère !
 
Nous demandons à tous les habitants de notre quartier au sens le plus large et à tous les Bisontins qui souhaitent s'associer à notre résistance d'emballer leur balcon et leur entrée de tissu rouge et la nuit d'accrocher un papier crépon à leur fenêtre éclairée de 17h à 21h.   Vous pouvez obtenir du tissu rouge et du papier crépon à l'association les Vaîtes : 3 bis rue de Brulefoin 25000 Besançon 08.71.20.84.30 - association.les.vaites@wanadoo.fr  (envoyez-nous des photos !)

Commenter cet article