Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
lesvaites.com  : défendre le quartier des Vaîtes contre la bétonisation ! La mairie veut construire 1150 logements et détruire l'habitat d'espèces animales protégées !

La mairie c'est 2 poids / 2 mesures !

19 Avril 2021, 08:24am

Publié par Association les Vaîtes

Et hop, un nouveau groupe de travail pour décider cette fois de l'avenir des animaux à la citadelle ! 

Mais surprise, en lisant la Presse Bisontine d'avril 2021, la mairie de Besançon pratique le 2 poids / 2 mesures avec les associations copines...

Qui va participer à ce groupe de travail ? Des scientifiques, des élus, des professionnels du jardins zoologique (vous noterez qu'ils s'agit d'employés par la mairie, quelle sera leur liberté d'expression vis à vis des "élus.es" ?) et l'association humanimo. 

Il s'agit d'une association bisontine anti-spéciste (c'est à dire qu'ils entendent placer les animaux au même niveau que les humains). "On veut la fin du zoo", les militants s'opposent à la vie en captivité des animaux. Ils s'agit de quelques militants radicaux qui ne se sont fait remarquer par des manifestations.

Ainsi, pour décider de l'avenir des animaux à la citadelle, la mairie propose à ces militants radicaux de faire faire partie du groupe de travail. Et tant pis pour les enfants qui rêvent devant le tigre, les zèbres ou les singes... ils n'auront qu'à regarder un livre avec des images... ou changer de rêves ?

Mais pour décider de l'avenir des Vaîtes, la mairie n'associe pas les associations de plusieurs centaines de militants qui oeuvrent sur le sujet depuis 16 ans, en ce qui nous concerne. Aucune des 2 associations Les Vaîtes et Jardins des Vaîtes n'a pu être entendue par le GEEC. Tant pis pour les jardiniers qui rêvent devant la nature aux Vaîtes, ils n'auront qu'à regarder une plaquette des promoteurs immobiliers... et changer de rêves !

Est-ce pour ne pas risquer à nouveau de se retrouver face à la liberté d'esprit qu'ont manifestée certains experts du GEEC, que la mairie pratique ce 2 poids / 2 mesures, en acceptant des militants radicaux dans ce nouveau groupe de travail ?

Commenter cet article